Ils sont partis trop tôt, c’est ce qu’on dit des gens, mais aussi des séries. Et c’est un scandale. Grey’s Anatomy termine sa douzième saison, soit 12 ans de réflexions pseudo philosophiques entrecoupés de problèmes relationnels de Meredith Grey. Et A côté de ça, les séries de ce top, qui étaient de petites perles télévisuelles, n’ont pas passé la barre des trois saisons. Tristesse.

1. Veronica Mars

Veronica Mars n’aura donc eu droit qu’à trois saisons et une fin en queue de poisson. De quoi bien faire rager. D’autant plus que c’était une série originale, bien écrite, qui mettait en scène une fille au caractère bien trempé dans un monde de pourris. Et il y avait Kristen Bell… KRISTEN BELL (Kristen épouse-moi, je t’aime). Malgré une communauté très solide, cela n’a pas suffi. Heureusement, les fans ont réussi à avoir un film. Tant mieux parce que Kristen et ses cheveux ondulés couleur Soleil de printemps nous manquaient.

Source photo : Giphy

2. Pushing Daisies

Un homme ressuscite des gens en les touchant, et ils meurent s’il les touche une deuxième fois. C’était poétique, avec une belle histoire d’amour impossible puisqu’il a ressuscité sa zouz et qu’il peut pas la toucher. Le tout était servi avec beaucoup d’humour et une ambiance de type Tim Burton/Amélie Poulain. Bref, cette série était tout simplement géniale. Mais le génie est souvent incompris. On a donc dit adieu à Pushing Daisies après deux saisons. Snif.

Source photo : Giphy

3. Hannibal

On la savait menacée, et puis la chaîne a jugé. Et sa sentence est irrévocable. Mads Mikkelsen est pourtant le seul acteur qui nous a presque fait oublier Anthony Hopkins. Les décors étaient superbes et malgré les longueurs, l’ambiance était bien malsaine comme il faut. La série n’avait donc rien à envier aux films. Adieu, donc, Hannibal.

Source photo : Giphy

4. Rome

Il y avait du sang, du sexe, de la bataille, du sexe, des gens à poil… En plus, d’après ma prof de Latin, la série transmettait assez bien ce que devait être l’ambiance de l’empire romain. Et elle s’y connaît ma prof en Antiquité. Le succès de la série était plutôt unanime, même Télérama ils ont kiffé. Mais c’était trop cher… Merci les crevards.

Source photo : Giphy

5. Firefly

Que dire de Firefly ? Le papa de Buffy a signé cette série qui est devenue très rapidement culte. Et on comprend pourquoi. Déjà, elle avait un univers, il y avait quelque chose de magique dans ce truc qui nous emportait. Parce que même si le mélange SF Western paraît foireux, ça passait très bien. Et ajoutons à ça de l’humour à gogo. Mais la fox n’en a fait qu’à sa tête, et patatra, plus de Firefly. Les chaînes de télévision font du mal aux bonnes séries.

Source photo : Giphy

6. Bored to death

L’histoire d’un écrivain qui souffre d’un gros syndrome de la page blanche. Genre on est vraiment sur un sacré blanc. Du coup, pour passer le temps, il devient détective et fume des pets avec ses potes. De notre côté on se marrait bien, mais la série ne sera pas allée au bout de la 3e saison. Grosse crise cardiaque d’audimat. Mais hourra : un film pourrait peut-être se faire.

Source photo : Giphy

7. Pan Am

Pan Am mettait en scène des hôtesses de l’air dans les années 60. Les décors rétro étaient super tendance et on s’est toujours pas remis de la petite Cristina Ricci avec son petit tailleur bleu que même quand elle marche on croirait un ange tombé du ciel. Ça donnait des envies subites d’écouter Desireless en boucle (moins la coupe de cheveux par contre). Malgré un succès critique, le public n’était pas au rendez-vous et la série s’est arrêtée du jour au lendemain.

Source photo : Giphy

8. My name is Earl

Comme son prénom l’indique, Earl n’est pas Laurent Delahousse. D’une part parce que Earl est beaucoup plus drôle. D’autre part parce que Earl s’est détourné du chemin capillaire de Delahousse (suffit de regarder sa coupe). Et tant mieux parce que les gens bien coiffés nous saoulent avec leur crinière parfaitement dessinée. Earl c’est le petit escroc qui décide de devenir gentil, et c’était une série drôle, originale. Malheureusement, les Américains semblent préférer les gens bien coiffés. Donc je te plaque au bout de 4 saisons. Les cons.

Source photo : Giphy

9. Defying Gravity

Les séries SF qui se passent dans l’espace sont plutôt rares. Malgré un côté mystico-religieux pas forcément génial, l’histoire reste très prenante. D’accord, il faudra oublier les approximations scientifiques hein, mais cette série reste malgré tout assez spectaculaire. Elle a malheureusement fait une seule petite saison avant d’être déprogrammée… Ce qui laisse en suspens une interrogation existentielle : comment chier dans l’espace ?

Source photo : Giphy

10. Agent Carter

Cette série Marvel mettait en scène l’amoureuse de Captain America, et elle n’avait rien à envier à son compagnon niveau baston. L’agent Carter, en plus de maraver des types peu fréquentables, tentait de vivre tant bien que mal sa vie de femme célibataire dans le New York des années 40. Autant vous dire que le personnage était loin d’être un cliché. Mais cela n’a pas suffi, et la série s’est arrêtée au bout de deux saisons. Larmes.

Source photo : Giphy

11. Vinyl

Les séries télé, cet univers impitoyable. Et même quand on s’appelle Martin Scorses, on n’est pas à l’abri de se prendre une bonne grosse annulation. Pourtant c’était une série prometteuse : les années 70, du sexe, de l’alcool, du rock, de la drogue et Mick Jagger. Mais il semblerait que ce ne soit pas assez pour faire de l’audience. HBO a donc décidé d’arrêter. Dommage.

Source photo : Giphy

12. Dark Angel

La série a été créée par James Cameron, alias monsieur Titanic avec Jessica Alba. Dans un monde post apocalyptique, la petite Jessica qui s’est échappé gamine d’un camp d’enfants génétiquement modifiés doit échapper à ceux qui veulent la retrouver. L’idée était super bien trouvée et la série l’était tout autant. C’est de la bonne science-fiction comme on aime, même si, on doit avouer que les années 2000 niveau effets spéciaux ça a mal vieilli. La jolie Jessica n’a pas permis à la série de rester après deux saisons. Elle a été annulée, entre autres, pour laisser un créneau libre à la toute nouvelle Firefly. C’est con.

Source photo : Giphy

13. Rubicon

Du complot, une conspiration, ambiance grosse tension à suer des rivières. Malgré les lenteurs, c’était aussi bien ficelé qu’un saucisson corse. Mais comme on l’a vu, les chaînes de télévision complotent contre les séries de qualité. D’ailleurs, en ce moment même je me sens observé…

14. Freaks and geeks

Des histoires d’adolescents dans un lycée des années 80. Un scénario qui paraît banal mais QUE NENNI. C’est la série d’adolescents la plus cool qui ait jamais été créée dans le monde. Pourquoi ? Parce que c’est drôle, très drôle et contrairement aux séries où l’on suit les jolis jeunes gens de magazine aux faux problèmes, ici c’est des vrais gens, qui galèrent, et qui sont un peu des ratés. Donc c’est trop bien, et le casting était plutôt pas mal (Couou James Franco, Coucou le futur Marshall de How I met you Mother).

Source photo : Giphy

15. Tru Calling

Grosse modo, la petite Tru entend des gens morts qui lui demandent de l’aider. Mais elle n’est pas schizophrène, loin de là. Parce qu’ensuite elle te fait un petit voyage dans le passé pour empêcher ladite personne de claquer. Le scénario était tout de même particulièrement bien trouvé. C’était franchement bien foutu et original. En plus l’actrice principale avait joué dans Buffy. Mais la vie est une chienne et personne n’a appelé à l’aide pour sauver la série.

Heureusement, il existe des bonnes séries qui ne se sont pas arrêtées. Voire de bonnes séries qui continuent encore. Notre rayon de Soleil après ce top ombrageux.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :