S’il y a bien un point sur lequel on peut se mettre d’accord, c’est que les séries sont plus longues que les films. Voilà, c’est dit. Partant de ce constat, il existe moult séries qui souffrent d’un excès de saisons, quand les producteurs n’ont pas su s’arrêter au bon moment. On vous avait déjà parlé de ces séries trop longues, ou même des séries qui auraient dû s’arrêter après la première saison. Mais on a remarqué récemment un truc, ce sont les séries qui sont totalement parties en couille à la troisième saison…

1. Stranger Things

Parlons-en de cette saison 3. Parlons-en je vous dis ! Je viens de la finir et je peux vous affirmer que je ne suis pas contente du tout. Pour ceux qui avaient commencé à déchanter à la seconde saison, c’est la même chose en plus pété. Le flagelleur revient sauf que cette fois, il n’est plus une ombre faite de vapeur de prout, il pond sa morve dans la glotte des habitants de Hawkins pour en faire des « hôtes ». On sait pas trop c’est quoi leur projet, mais certainement conquérir le monde ou du moins cette charmante bourgade, qui sait peut-être veulent-ils prendre le contrôle de la fête foraine ? A côté de ça, Dustin, Steve, Erica et Robin découvre par hasard un centre d’espionnage russe niché à des centaines de mètres sous terre sous le centre commercial où ils travaillent mais y accèdent en un claquement de doigt. Quant à Eleven, elle est en crise existentielle sur sa féminité, du coup sa pote Max l’emmène faire du shopping. Le tout enrobé de placements de produits abusifs (cf. épisode 7, 28e minute) pour New Coke avec des phrases du genre « je bois ça parce que c’est délicieux ». Scandale absolu.

Source photo : Giphy

2. The Handmaid's tale

Dur à dire après les louanges qu’on a pu chanter sur la série mais clairement, ça commence à perdre en qualité. On était déjà un peu vener à la saison 2 que cette conne de June se casse pas au Canada (OUPS DESSOLÉE SI JE VOUS AI SPOILÉ MAIS EN MÊME TEMPS VOUS L’AVEZ UN PEU CHERCHÉ DONC BALEK) mais là, ça devient n’importe quoi. Déjà on ne comprend pas pourquoi elle n’est pas exécutée avec tout le bordel qu’elle a foutu (les servantes peuvent aussi être pendues, mais apparemment elle ça va, plutôt épargnée), puis pour la 180e fois elle devient un peu pote avec Serena qui lui fait pour la 180e fois encore un coup de pute, quant à Fred qui l’a quand même violée à maintes reprises, elle semble plutôt cop’s avec lui. Sans oublier qu’elle a renoncé à sa liberté juste pour sauver sa fille, ce qui sera certainement impossible. Résultat des courses, son bébé qu’elle pensait avoir sauvé risque bien d’être rendu à Gilead et on sera pas plus avancé qu’il y a une saison. Et June va encore faire sa seule et unique mimique de dépression.

Source photo : Giphy

3. Misfits

Souvenez-vous, cette série qu’on kiffait tellement parce qu’elle était drôle, fraîche et se foutait un peu de la gueule des super-héros. Le souci c’est qu’à la troisième saison, l’acteur le plus génial de la série Robert Sheenan nous quitte et se voit remplacer par Joe Gilgun. Alors il est bien le petit hein, on remet pas en question son talent d’acteur, mais vu qu’on lui a filé un rôle vaguement similaire à celui de Nathan Young (Robert Sheenan), ça sent la pâle copie. Et ça n’a pas loupé, on a tous décroché.

Source photo : Giphy

4. Prison break

En fait de base cette série aurait du s’arrêter à la première saison à la fin de laquelle il parvient à s’échapper. A la rigueur la saison 2 ça passe parce qu’il est en cavale donc on reste un peu dans le même délire mais franchement la saison 3 quand le mec retourne en taule, c’est un grand non. Tout ça pour ça…

Source photo : Giphy

5. Sliders, les mondes parallèles

Mais eux c’est surtout parce qu’à partir de la saison 3 ils ont commencé à faire 25 épisodes par saison les mecs se sont totalement craqués, forcément au niveau de l’histoire ça devenait un peu merdeux.

6. Narcos

Bon là en même temps c’était sûr que les gars allaient nous perdre. Pablo Escobar est mort à la fin de la saison 2 et avec lui, le concept de la série. L’agent de la DEA Steve Murphy n’est plus là. Donc forcément y’a plus sa voix off pour narrer l’histoire. Et l’agent Peña quant à lui continue tranquillou son taff pour traquer les cartels. C’est sympa hein, mais c’est plus vraiment le même sujet de départ.

Source photo : Giphy

7. Dix pour cent

Si la première saison nous avait enchanté, la seconde certes un tantinet décevante nous maintenait une forme d’intérêt. Mais la saison 3 pfffff. CHIANT ! Plus vraiment de rebondissements, une simple retranscription de la vie de bureau avec les embrouilles de collègues et quelques guests un peu moisies, c’est cent pour cent emmerdant.

8. Riverdale

L’histoire était déjà un peu pétée depuis le début mais avec la saison 3 on sombre dans le gouffre du nawak. On ne capte plus vraiment qui est Gargoyle King parce que visiblement ils sont plusieurs à se partager le costume. Archie semble incapable de mourir, d’ailleurs son passage dans la prison est totalement lunaire et absolument pas crédible. Et puis franchement ras le bol de tous ces ados qui ne foutent jamais les pieds au lycée à la fin.

Source photo : Giphy

La saison 3 est fatale.