A partir du moment où une production culturelle voit le jour, elle est vouée à être jugée par le public. A partir du moment où le public en question aime exister par lui-même et affirmer son identité, il s’efforcera de se faire une idée de ladite production culturelle qui ne ressemblera pas à celle de son voisin. Dès lors, il y aura débat. Dès lors, il y aura baston.

1. Lost

Fin de génie ou gros gloubiboulga nul ? C’est un peu le principe de toute discussion contradictoire sur Lost.

2. How I met your mother

Grosse resucée de Friends ou vraie série générationnelle et inventive ? Vous avez deux heures.

3. Homeland

Remake en nullos de la version israélienne, brûlot pro-américain complètement con, copie de 24 sans le rythme ou vraie plongée dans la folie ? On se le demande.

4. The Leftlovers

Série branlette qui ne livre aucune explication sur rien en jouant avec des symboles mystiques à la con ou méditation profonde sur l’humanité façon Terrence Malick. Allez-y, mettez-vous sur la gueule.

5. The Affair

Super système narratif ou truc complètement con et cliché sur les relations hommes/femmes ? On a tout le temps de ne pas avancer dans le débat.

6. Utopia

Série d’anticipation sur les traces d’Orwell ou gros n’importe quoi plus cliché tu meurs, bobo et complotiste ? Faites vos jeux.

7. Shameless version US

Esthétisation indécente de la misère beaucoup plus réaliste dans la version anglaise, ou série super drôle en prise avec les enjeux de l’époque ? Un peu les deux, peut-être.

8. Baron noir

Enfin une série politique réaliste et proche du fonctionnement des institutions françaises ? Ah non ! Encore une série qui cède au sensationnalisme et dérive dans le grand n’importe quoi.

On désigne les chefs d’équipe et on joue ça au bras de fer chinois.

9. The Young pope

Comme c’est la série de Sorrentino, on peut lui étendre le débat éternel qui court sur ses films. Branlette esthétisante qui ne veut rien dire et s’écoute parler ou exploration méditative sur l’ennui en filiation directe avec Fellini et Antonioni ? Je vous le demande ma petite dame.

10. American Horror Story

« Tiens si on revisitait tous les trucs des films d’horreur en les mettant tous ensemble sans scénario ? »

« Tu veux dire : tiens si on prenait tous les codes du genre et qu’on en faisait une série hommage absolument mémorable ? »

« Non »

« Si »

Ce top : truc trop nul aggloméré ou vrai pierre à l’édifice ?