C’est injuste de voir à quel point les serial killer nous fascinent. On se pose toutes sortes de questions sur eux, les plus cannibales, les plus dingos, les plus intelligents, on a même conçu un test de la plus haute valeur psychologique pour savoir quel serial killer tu étais toi-même dans le fond de ton âme. Alors, on n’est plus à une fascination près voici les serial killer qui ont eu le plus de diplômes. La preuve que faire des études n’empêche pas de découper la tête de sa mère (au cas où que c’est qu’on en doutait).

1. Ted Kaczynski

Celui qu’on nomme aussi The Unabomber et qui a fait l’objet d’une récente série Netflix était pas la moitié d’un con. Surdoué mais un peu Rémi sans ami à l’école il est quand même rentré à Harvard à 16 et a eu sa licence de mathématiques (même si ses résultats étaient assez pourris il faut bien le dire) ce qui ne l’a pas empêché de devenir prof de maths avant de partir totalement en sucette et d’envoyer des colis piégés à qui de droit.

Source photo : Giphy

2. Michael Ross

Ce qui est marrant chez lui, c’est qu’il a été au lycée dans une ville du Connecticut qui s’appelle Killingly (méga MDR en puissance). Il a ensuite été diplômé de Cornell University où il étudia l’agriculture avant de devenir vendeur d’assurances. Oui OK ça n’a rien à voir avec la choucroute, c’est peut-être pour ça qu’il a commencé à tuer tout plein de gentilles fi-filles.

3. Gerard Schaeffer

Assez astucieux, ce cher Gerard a eu le bon goût de mener une belle carrière de tueur en série tout en étant lui-même policier ce qui n’a pas aidé la profession à le coincer. Il a ainsi eu son diplôme de l’école de police en 1971 et de criminologie un an plus tard au Broward Community College (bonne pub pour l’université faut dire).

4. Ted Bundy

Le mec a fait un paquet d’allers retours dans les études, mais il a quand même fini par avoir son diplôme de psychologie et même de droit. Youhou, c’est donc armé de ce diplôme de qualité supérieur qu’il a pu mener à bien ses nombreux assassinats, ses viols avant et après la mort des victimes. Bref le gars il aurait mieux fait d’aller voir un psy plutôt que de passer un diplôme de psy (p’tit conseil pépouze que j’donne comme ça tranquillou).

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. H. H. Holmes

Non ce n’est pas un lointain cousin de Sherlock même s’il a existé au XIXème siècle. Celui ci n’a rien d’un détective privé mais tout d’un tueur en série pas piqué des hannetons. Le gars a eu un diplôme de pharmacien. Bon, certes il a totalement grugé pour avoir son diplôme de médecin mais il était quand même pas trop mal parti dans les études. Puis après ça, il a fait deux trois trucs sympa, genre défigurer des corps de la morgue pour faire croire qu’ils étaient mort dans un accidents et palper leur assurance. Mais son chef d’oeuvre est quand même cet hôtel qu’il a fait construire pour l’exposition universelle de 1893 et dans lequel il aurait assassiné environ 200 personnes.

6. Marcel Petiot

Ce bon vieux Marcel, bougrement intelligent mais malheureusement passionné de torture sur chat a d’abord abandonné ses études de médecine avant de se faire exploser la tronche sur le front durant la première Guerre Mondiale. Du coup, comme les anciens combattant bénéficient du’n accès facilité aux études, il obtient tout de même son diplôme de médecin les doigts dans le pif et ouvre un cabinet dans lequel il va zigouiller une petite trentaine de personnes (dont les soins n’étais MEME pas remboursés par la sécurité sociale, rendez-vous compte !!!).

7. Harold Frederick Shipman

Pour la faire courte type serait un des serial killer ayant fait le plus de victimes en Angleterre, on en compte environ 250 (à une dizaine près). C’était fastoche pour lui puisqu’il était diplômé de l’école de médecine et administrait tranquillou billou une bonne dose létale de morphine avant de signer un certificat de décès et de trafiquer leurs dossiers médicaux. Et après on s’étonne qu’aujourd’hui les gens préfèrent aller sur Doctissimo…

8. Michael Swango

Encore une diplômé de médecine de l’université du sud de l’Illinois (à croire que la médecine, ça éveille des vocations franchement pas philanthropiques sur le plan de l’intégrité physique et morale), Swango n’avait pas qu’un nom de famille ultra swag, il avait aussi un bon nombre de victimes au compteur. Pas moins d’une soixantaines de patients et collègues empoisonnés. Il a été condamné à 2000 ans de prison donc on se rappelle en 3981 pour voir s’il a compris la leçon.

9. Kristen Gilbert

En voilà encore une qui a bien profité du métier qu’elle avait entre ses mains pour le mettre à profit de son deuxième métier de meurtrière. En effet, avec un diplôme d’infirmière sous le coude il était plus simple de se procurer du matos pour coller tout plein de produits meurtriers en intraveineuses.

10. Rodney Alcala

celui qu’on appelle aussi le « dating Game Killer » parce qu’il a eu le bon goût de participer à un jeu de rencontre amoureuses à la télé alors qu’il avait déjà tué plusieurs femmes. Eh bien ce p’tit loup a été diplôme de l’école de cinéma UCLA School of Fine Arts, et devinez qui était son professeur ? J’vous le donne en mille c’était Roman Polanski. OUSP.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

LIKE SI TOI AUSSI TES ETUDES SONT EN ACCORD AVEC TÉ PASSION

Sources :

Psychology Today