Royalades ou Ségolènades, vous dites comme vous voulez, toujours est-il que la femme politique française commence à se traîner une belle tripotée de petites déclarations un peu maladroites voire franchement pataudes et que son retour en grâce au ministère de l'Écologie du gouvernement Valls semble partie sur les mêmes bases. Petit récapitulatif des meilleures sorties de notre Ségo nationale.

  1. Quand elle interdit les décolletés dans son Ministère
    Même s’il semblerait qu'en fait tout soit faux et qu'elle n'ait jamais demandé ça, la rumeur d'une note sur le fonctionnement interne de son ministère interdisant les décolletés s'est répandue comme une traînée de poudre sur la toile. Nous on trouve ça un peu dommage, surtout si les mecs ont toujours le droit de mettre des cravates moches.
  2. Quand elle dépense 41800 euros pour un site en carton : Désirs d'avenir
    Ici les mots seraient de trop, on va juste vous reposter la home de Désirs d'avenir. Rien que la home.

    desir
    Crédits photo (creative commons) : Désirs d'avenir
  3. Quand elle dit que Barack Obama a tout pompé sur elle
    Selon Ségogo, Barack a été impressionné par sa campagne et s'en est fortement inspiré. Une fois que vous aurez calmé votre fou-rire, vous apprendrez que ses équipes ont copié les concepts de "gagnant-gagnant" et de "citoyen-expert". Vraiment trop un gros copieur ce Barack.
  4. Quand elle dit que les mangas c'est de la grosse merde (en somme)
    C'était en 1989, ce n'était pas encore la Ségolène qu'on connait, mais déjà très en forme elle avait publié un petit bouquin "Le ras-le-bol des bébés zappeurs" dans lequel elle expliquait que les mangas et les animes, c'était vraiment de la merde et que ces séries étaient « nulles, médiocres et laides ». On espère qu'elle a un peu revu sa position sur le sujet.
  5. Quand elle se fait annoncer par un huissier avant d'entrer dans une pièce
    C'est la nouvelle mode au ministère de l'Écologie, un huissier précède la ministre et l'annonce afin que les gens se lèvent pour la recevoir (ou reboutonnent leur chemisier). On l'imagine assez muni d'une cymbale ou d'un petit tambourin, hurlant "Oyez marauds, Dame Royal en ces lieux imminemment arrive, faites place les clodos !"
  6. Quand elle pose en Marianne pour le Parisien Magazine et que ce n'est pas ridicule du tout
    Tout ce qu'il y a à voir et même un peu plus, c'est ici.

    delacroix
    Crédits photo : Topito
  7. Quand elle propose d'encadrer les jeunes délinquants dans des camps militaires
    Dans le fond, ce n'était pas dit méchamment, et Seguiseg est persuadée que ça peut être mieux que de mettre des jeunes en prison. Mais dans un camp fermé surveillé par des militaires, on a déjà vu plus progressiste et social que ça non ?
  8. Quand elle évoque la bravitude, perchée sur la Muraille de Chine
    Son coup d'éclat, son chef d'oeuvre. Là on ne sait pas trop ce qui s'est passé, une mini-attaque, un micro-AVC, le grand air chinois, on ne sait pas. Toujours est-il que ce jour là, elle a inventé un mot.
  9. Quand elle fait l'éloge de la justice chinoise
    Toujours en visite en Chine, Ségolène a affirmé qu'elle n'était pas là pour donner des leçons et qu'on avait plein de choses à apprendre de la justice chinoise, d'ailleurs un avocat lui avait dit que tout allait bien plus vite dans les tribunaux locaux qu'en France. Pas sûr que ce soit un exemple pertinent Ségichou...
  10. Quand Cali est venu chanter à un de ces meeting
    Non, en vrai ça c'était pas vraiment de sa faute.

Allez, on t'aime quand même. FRATERNITÉ

Source : Segolenades