A priori quand on parle de secte, on sait qu’on va parler de gens un peu chtarbos. En France le mot est tout particulièrement connoté négativement. Alors forcément on pourrait vous faire un top 100 dans la mesure où l’on trouve toutes les sectes flippantes mais rien que pour vous, on a fait une petite sélection pas piquée des hannetons.

1. L’Église de l’Euthanasie

Rien que son blase, il envoie du pâté. Ce mouvement sectaire est fondé par le musicien transgenre Chris Korda en 1992 aux Etats-Unis et prône bêtement et simplement le suicide de ses adeptes parce que quand même bordel de merde on est un peu trop nombreux sur cette maudite planète qui souffre de notre présence. Bon l’avantage c’est que du coup la secte s’est assez rapidement auto-détruite dans la mesure où ses adeptes avaient comme seul but de passer l’arme à gauche et bien sûr l’interdiction de procréer (en revanche, elle encourage vivement la sodomie). La secte est naturellement anti-spéciste et donc aussi anti-humaniste (elle a des slogans super choupi du genre « Merci Dieu pour le 11 septembre ») et puis tant qu’àf’ elle encourage un peu le cannibalisme (mais seulement pour les gens déjà morts).

2. Le nuwaubianisme

Fondée dans les années 70 à New-York par Dwight York (qui croupit en taule à l’heure actuelle pour agression sexuelle), cette secte devenue très tordue était pourtant à l’origine un mouvement de défense pour les afro-américains musulmans. Parmi leurs petites excentricités on peut noter qu’ils enterrent les placentas juste après la naissance (pour les protéger du Diable), par ailleurs ils pensent que les femmes ont créé génétiquement les hommes (#girlpower), et qu’au tout début de notre existence on avait le cœur au milieu de la poitrine et on était tous ambidextres. Heureusement qu’une météorite est venue foutre en l’air tout ça. Pour finir, le fils de Satan existe et a été élevé par Richard Nixon.

3. L’Ordre du Temple Solaire

Rassurez-vous, pour adhérer à cette secte pas besoin de crème solaire. HAHAHA. Vous l’avez ? Non sinon en vrai, cette secte nous vient tout droit de Belgique fondée par un médecin en 1984, Luc Jouret. Pour la faire courte, c’est un faux ordre de chevalerie qui prône le voyage de l’âme par le suicide, les âmes des gens suicidés devaient ainsi voyager jusqu’à l’étoile Sirius histoire de déjouer la fin du monde.

4. Le Creativity Movement

Dans la famille des sectes néo-nazies je choisis le Creativity Movement qui remplit toutes les cases du love : anti-chrétien, antisémite, raciste. Globalement, tout ce qui n’est pas des suprématistes blancs, c’est caca boudin. Là où les mecs se la jouent à la cool c’est qu’ils se sont créés leurs propres jours fériés (qui commémorent accessoirement les débarquements coloniaux, les meurtres à caractère racial, et les massacres en tout genre).

5. L'église de l'Unification

Son fondateur Sun Myung Moon est mort en 2016 à l’âge de 92 ans. On peut dire qu’il a eu une belle vie en fondant la secte Moon en 1954 qui est devenue un empire religieux à l’échelle planétaire et compte à l’heure actuelle 3 millions de membres dans le monde (dont 180 000 membres rien qu’en France en 2010 mais plus que 200 à l’heure actuelle). Sun Myung Moon se présente comme l’élu de Jésus Christ choisi pour « restaurer le parfait royaume de Dieu ». Pour cela rien de plus simple, il suffit de féconder toutes les femmes avec le sperme de Dieu (du coup, celui de Sun Myung Moon, logique quoi). Mais attention, Sun Myung Moon ne se livrait pas lui-même à la fécondation, il faisait juste boire son sperme aux femmes qui pouvaient ensuite faire un enfant avec n’importe quel homme de la communauté. Miam.

6. Heaven's Gate

Et sans surprise on retourne encore aux Etats-Unis avec cette secte qui sent bon la joie de vivre. Fondée en 1975 par Marshall Applewhite, cette secte ne fait pas dans l’originalité puisqu’elle pousse également ses adeptes au suicide parce qu’il faut quitter le corps humain pour pouvoir passer au niveau du développement. C’est ainsi qu’en 1997, 39 de ses membres de sont suicidés en ingurgitant du phénobarbital.

7. Le Temple du Peuple

Tristement connu pour le massacre de Jonestown au Guyana en 1978 où 914 adeptes ont péri dans un suicide collectif au cyanure, la secte a été fondée par le gourou Jim Jones en 1953. A la base c’est plutôt détente, ils sont communistes et anti-racistes, Jim Jones veut réunir les Blancs et les Noirs dans une perspective anti-ségrégationniste. Puis ça commence à sentir le vinaigre : Jim Jones force ses adeptes à croire que la CIA les persécute (parce qu’ils sont justement anti-racistes), fait croire qu’il guérit ses adeptes du cancer, c’est normal il se considère comme la réincarnation du p’tit Jésus… et puis ça finit sur une orgie de cyanure (et si tu prends pas ta dose on te colle une balle dans la tête).

8. Le Mouvement pour la restauration des dix commandements de Dieu

Un nom simple mais qui a le mérite d’être clair. Cette secte ougandaise voit le jour dans les années 80, elle est alors un mouvement religieux dissident de l’église catholique romaine. Grosso modo, la secte défend l’application littérale des dix commandements (par exemple le neuvième commandement « Tu ne feras pas de faux témoignage » est devenu concrètement l’interdiction pour les fidèles de parler, ils devaient ainsi communiquer par la langue des signes). Quant à ses leaders ils prétendent être en ligne privée directe avec la Vierge Marie et annoncent la fin du monde au passage de l’an 2000 (pendant que le reste de la planète croyait juste au « bug » de l’an 2000). Bon et puis sans surprise tout ça a fini en gros massacre quand on a capté que l’Apocalypse n’avait pas du tout lieu. Du coup ils ont repoussé la date officielle au 17 mars (véridique) et brûlé 530 fidèles. YES !

9. La scientologie

Evidemment on ne peut pas passer à côté des super champions de la secte, nos sciento‘ chéris adorés. Question tarés, on fait pas mieux. Les gars pensent qu’il y a 75 millions d’années, le dictateur Prince Xenu régnait dans la Confédération Galactique, que quand on est déprimé c’est parce qu’on a des Thétans (les âmes des extraterrestres exilés qui ont survécu au génocide et qui s’accrochent aux humains aujourd’hui pour leur envoyer des images du passé) et ça coûte 400 000 dollars de s’en débarrasser. Bref s’cusez-moi du peu, mais les gars ont fumé la moquette.

10. La MIVILUDES

Celle qu’on appelle aussi la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires est encore plus chelou que les autres. Son délire c’est de traquer les autres sectes et toute forme de dérive sectaire. Et le pire c’est qu’elle est sous l’autorité du Premier Ministre en France et même que ses adeptes sont des fonctionnaires de l’état. Je vous raconte pas le niveau de folie du truc. On marche sur la tête mais avec les pieds !