Quand le cinéma décide de mettre en valeur un bel effort culinaire, on se sent un peu misérable sur son canapé avec son paquet de chips au paprika. Et le bruit d'une noisette de beurre dans une poêle brulante en 5.1 peut à lui seul déclencher des appétits insatiables. Petite sélection de ces scènes pousse-au-crime en DVD.

  1. Calmos : casse-croûte nocturne : rien n'est plus réjouissant qu'une collation nocturne. Entre camarades moustachus, c'est encore mieux.
  2. Ratatouille : La scène de la soupe : même préparé par un rongeur, on aimerait bien le goûter ce potage.

  3. Tampopo : La dégustation du ramen : le plat japonais par excellence, c'est le ramen, un bol de nouilles avec des tranches de porcs dans du bouillon. Encore meilleur en VO.

  4. Les 12 travaux d'Astérix : le cuisinier des Titans: "Les oies, c'est bon parce que c'est gras", avec un accent belge "à l'ancienne".

  5. Hook : Le festin imaginaire: Le festin parfait, avec abondance de volaille et autres viandes, ainsi qu’une étrange pâte multicolore qui donne étrangement envie.

  6. Le gendarme à New York : La côtelette de Galabru : un festival de Michel Galabru, mais pour ceux qui en doutaient encore, Louis de Funès est un génie.

  7. Le Pari: la scène de la cuisine : après plusieurs semaines de régmime forcé, quand on se lâche, on se lâche bien

  8. Le festin de Babette : Les blinis demidoff : adaptation de la célèbre nouvelle de Karen Blixen, avec des blinis demidoff copieusement tartinés.

  9. Les affranchis : La scène de la prison : quand on est un affranchi, on sait vivre. Même en prison.

  10. Cloudy with a chance of meatballs : La pluie de hamburgers : c'est le signe d'un hamburger réussi : il reste en un morceau même après une chute de plusieurs centaines de mètres. Seuls les "Mushroom Swiss Burgers" de Burger King peuvent réaliser cet exploit.

Et vous, vous êtes très "plateau-repas"?

Crédits photo (creative commons) : psd

Top écrit par majorcutlass