La Sagrada Familia est le monument le plus visité d’Espagne et logiquement l’un des plus populaires du monde. Toujours en travaux, cette basilique signée Antoni Gaudi, l’artisan de la grandeur et de l’extravagance de Barcelone, continue de fasciner malgré les échafaudages. C’est vrai qu’elle est belle cette grande dame. Du coup, voici dix infos essentielles pour briller dans la file d’attente la prochaine fois que vous irez lui rendre visite.

1. Sa construction a débuté il y a fort fort longtemps...

En 1882 exactement. Il y a donc plus d’un siècle… Et ce n’est pas encore fini puisqu’on prévoit la fin du gros œuvre pour 2026 et la fin tout court pour 2032. Si tout va bien bien sûr. Mais bon, avec tous ces touristes comment voulez-vous avancer ?

Pour comparer, il faut savoir que les pyramides d’Égypte ont été construites en moins de temps. Au total, sauf retard, la réalisation de la Sagrada Familia aura pris une cinquantaine d’années de moins que celle de la Grande Muraille de Chine.

2. L'informatique a donné un coup de boost aux travaux

On reste dans les travaux le temps de remercier les ordinateurs pour leur aide précieuse. Car c’est en effet dès lors qu’on put avoir recours à l’informatique de pointe que les travaux ont enfin pu s’accélérer. Ce qui relance le débat quant à l’intervention des extraterrestres et leur super ordinateurs de l’espace dans la construction des pyramides.

3. Ce fut une cathédrale

Mais plus maintenant. En fait, au début, ce ne devait être qu’une église. Puis il fut décidé que ce serait une cathédrale. Enfin, en 2010, avant de rendre sa soutane, le pape Benoît XVI a requalifié le bâtiment. Du coup, la Sagrada Familia est devenue une basilique.

4. Toutes les tours ont une signification

Aujourd’hui, on ne compte que 8 tours mais quand la basilique sera achevée, elle en comportera 18. 12 pour les apôtres, 4 pour les évangélistes, 1 pour la Vierge Marie et 1, la plus grande, pour Jésus.

5. La Sagrada Familia abrite la sépulture de Gaudí

Mort après avoir été percuté par un tramway, le célèbre architecte fut inhumé dans sa cathédrale (oui c’était encore une cathédrale à l’époque, voir point 4). On peut aujourd’hui venir lui rendre hommage.

6. Elle faillit disparaître

En 1936, pendant la Guerre Civile, un groupe de personnes pas spécialement fans du travail de Gaudí parvint à entrer dans le bâtiment pour foutre le feu. Heureusement, ce dernier pu être éteint et même si les pertes matérielles furent considérables, les travaux purent reprendre une fois le calme revenu.

7. Les visites financent directement la construction

Et ça fait un moment que ça dure. Avant le crowfunding sur internet, la Sagrada Familia mettait déjà à contribution ses fans pour financer ses travaux.

9. Le site abritait autrefois une école

Gaudí avait tout prévu ! Y compris de construire une école sur le chantier de sa cathédrale pour les enfants des ouvriers. Aujourd’hui, c’est devenu un lieu d’exposition.

View this post on Instagram

#barcelona #sagradafamilia #sagradafamiliamuseum

A post shared by Sharon Steinman (@sharonsteinman) on

10. Gaudí avait décidément tout prévu

Si il fut victime d’un tragique accident, le célèbre architecte était néanmoins conscient dès le départ que son projet était trop ambitieux pour qu’il puisse espérer le voir un jour achevé. C’est ainsi avec l’idée que les architectes du futur pourraient facilement reprendre le flambeau de son œuvre qu’il dessina les plans. Gaudí qui conçut le bâtiment de manière à ce que chaque génération d’architecte apporte son style propre, une partie après l’autre.

Toujours dans la file d’attente ?