L’autre jour, mon Eastpak que j’avais depuis plus de dix ans a rendu l’âme. J’ai beaucoup pleuré. Puis j’ai repensé à toutes mes années d’école, aux sacs que j’avais eus et à ceux de mes camarades de classe (oui, en grandissant on emploie l’expression « camarades de classe » qui est un peu naze, il faut l’avouer.) Et en fait on avait tous eu les mêmes, parce qu’on n’avait aucune personnalité. C’était le bon vieux temps.

1. Le Eastpak, forcément

Qui ne l’a pas eu ? C’était le gros classique de la cour de récré. Pas trop cher, plutôt sympa et personnalisable (avouez, vous aussi vous avez mis des écussons et dessiné dessus.) Ce Eastpak a une durée de vie moyenne très élevée et se démode peu, ce qui permet de l’avoir de la sixième à la terminale pour peu qu’on en prenne un peu soin. Un peu comme avec un ami.

https://www.instagram.com/p/Bc80K7kgMhh/?hl=fr&tagged=eastpak

2. Le sac Longchamp, dans le creux du bras

Un peu cher quand même pour un sac qu’on utilise en cours, mais ça n’a pas empêché toutes les filles d’une génération d’avoir ce sac. A une époque, le combo parfait était sac Longchamp + écharpe Burberry, de quoi bien faire raquer les parents. Heureusement que les Bensimon qui venaient compléter la tenue ne valaient pas trop cher. Sachez que je n’ai absolument rien touché pour tous ces placements de produits qui n’en sont en fait pas.

3. Le Kipling, avec son porte-clef gorille

Je tiens à féliciter le mec du marketing de chez Kipling qui a eu l’excellente idée d’ajouter un porte-clef gorille (moche, il faut le dire) à tous ses produits. Grâce à ça, on en a vus dans toutes les classes de France. A noter que les accessoires de la marque Kipling ont des fermetures reconnaissables entre mille. C’est le genre d’informations inintéressantes dont vous aviez terriblement besoin.

4. Le DDP, toujours un peu trop gros

Aujourd’hui, DDP est devenu Mademoiselle DDP, plutôt à destination des femmes. Mais avant, c’était pour tous les sexes, et on a eu une paire de sacs de cette marque, dont certains avec le super Eggman, l’homme au corps de blanc d’œuf, avec une tête de jaune d’œuf. Certains ont même eu une housse de couette DDP. Et ils n’ont même pas honte.

5. Le Jansport, pour les originaux

Attention, quand on parle d’être original, c’est juste par rapport aux autres qui possédaient tous des Eastpak. Les possesseurs de sacs Jansport marquaient ainsi leur volonté de ne pas faire partie des porteurs de Eastpak qu’ils regardaient de haut dans la cours de récré. Mais au fond tout le monde savait que la team Jansport ne rêvait que d’une chose : d’un gros câlin, et d’un Eastpak.

6. N'importe quel sac Chicago Bulls

La plupart du temps on était trop jeunes pour capter quoi que ce soit à la NBA, et pourtant on nous vendait des sacs Chicago Bulls. Y’en avait avec d’autres équipes aussi, mais celui-là battait des records. Maintenant, la vraie question est de savoir si les petits Américains se pointent en classe avec des sacs à dos de l’Association Sportive de Saint-Etienne ou du Racing Club de Lens. Ils auraient bien raison en tout cas.

7. Le sac Quiksilver, pour les riders

Riders qui finalement n’avaient acheté qu’un skate à Décathlon pour l’utiliser deux fois. N’empêche qu’on était fiers d’avoir des sacs Quiksilver, même si maintenant on se demande ce qu’on leur trouvait de beau. Les filles avaient la version féminine de la marque, le sac Roxy, qui n’était pas beaucoup mieux d’ailleurs.

8. Ce sac Adidas, en bandoulière

Pas trop de faute de goût ici. Même si ce modèle sent bon la mode des années 2000, il est loin d’être aussi honteux que le précédent. Le seul problème du sac en bandoulière, c’est qu’avec 5 cahiers, un livre de maths, de latin, d’anglais et de physique dedans, on finissait la journée avec une épaule totalement broyée.

9. Le Vanessa Bruno, avec les paillettes

Juste comme un sac cabas de supermarché, mais en un peu plus joli. Au moins il y avait la place pour tout mettre, y compris un camarade de classe (oui, encore cette expression) pour rigoler, ainsi que son plateau de cantine et son professeur de Sciences de la Vie et de la Terre.

10. Le sac Spiderman, avec ou sans roulettes

La grande classe. Personnellement j’utilise toujours celui-là. Il peut convenir à n’importe quelle occasion : école, travail, rencontre avec les beaux-parents, mariage, enterrement, entretien d’embauche, participation à l’émission Rendez-vous en Terre Inconnue, ascension de l’Everest, visite de la ville de Chambéry, ou encore cours de plongée avec Chantal Ladesou.

Zip. Zip.