Etre roi ça représente beaucoup de responsabilités alors naturellement c’est aussi beaucoup de pression à gérer. On a les pleins pouvoirs toussa toussa et parfois on s’emballe un peu, on se laisse entraîner par les événements l’air de rien et puis on finit par buter toute sa famille. Et là ça fout carrément une sale ambiance au souper en mode grosse crise des familles.

1. Hérode Ier le Grand - roi de Judée (37 - 4 av. J.-C.)

Bon en même temps lui faut dire qu’il voyait les choses en grand. Une fois au pouvoir il fait tuer 45 notables, puis il bute aussi sa femme Mariamne pour écarter toute rivalité politique. Et puis on allait pas s’arrêter sur une si belle lancée, du coup il bute aussi trois de ses propres enfants qu’il soupçonne de complot. Bref le mec étant légèrement à cran.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

2. Édouard IV d'Angleterre (1442 - 1483)

Même s’il y a des doutes sur la véracité de ce meurtre, l’Histoire aura plutôt retenu que Edouard a buté son plus jeune frère George qui était alors accusé de complot conte le roi et donc de trahison. Toutefois il semblerait en effet que ce meurtre ne se soit pas nécessairement produit et que le p’tit frère ait juste fini totalement bourré noyé dans une barrique de vinasse, la honte suprême. J’espère pour lui qu’il a plutôt été assassiné par le roi, ça sonne quand même plus classe.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

3. Richard III - roi d'Angleterre (1452 -1485)

La pièce éponyme de Shakespeare a dressé un portrait peu flatteur du dernier roi de la maison d’York (vous savez c’est le gars qui disait « Un cheval ! Mon royaume pour un cheval ! » clairement un type nul en économie) . Sur le plan historique, ses meurtres ne sont pas totalement vérifiés. Mais en gros, à sa mort en 1483, Edouard IV laissa derrière lui ses deux fils. Le trône revenait au plus âgé des deux (12 ans), Edouard V dont Richard III était alors déclaré le protecteur. Or, après 68 jours de règne le roi Edouard et son petit frère ont été envoyé à la tour de Londres et puis comme de par hasard on a plus jamais entendu parler d’eux alors que Richard III s’installait tranquillement sur le trône d’Angleterre. Donc forcément on a un peu des doutes.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

4. Henri VIII - roi d'Angleterre (1491 - 1547)

Ce sympathique Henri aura eu le bon goût de faire buter deux de ses femmes Anne Boleyn et Catherine Howard pour cause d’adultère, il a aussi fait enfermer et exécuter sa cousine Margaret Pole. Et une fois il parait qu’il a écrasé une fourmi avec le doigt ce sale bâtard sanguinaire.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

5. Élisabeth Ire - reine d'Angleterre (1533-1603)

Elisabeth était la fille de Henri VIII le susnommé. Alors du coup, comme son reup elle était pas ultra fan du concept « pas tuer sa famille » surtout quand les membres de celle-ci lui nique sa place sur le trône. En même temps faut dire qu’elle avait des raisons de l’avoir mauvaise. Vu que sa reum Anne Boleyn a été exécutée alors qu’elle avait trois ans, son titre de princesse lui est passé sous le pif. Bref au final Elizabeth accède au trône et n’hésite pas à faire emprisonner sa cousine Marie Stuart et à la faire exécuter en 1587. On la soupçonne également d’avoir commandité l’exécution de son autre cousin Thomas Seymour.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Jacques VI - roi d'Ecosse ( 1566 - 1625)

Le keum a fait buter ses cousins (boah cousin franchement ça va ça passe, c’est pas les enfants quoi ça va on les voit qu’une fois par an au repas de Noël donc le degré de malaise est pas trop élevé en vrai). Là où il a pas été cool c’est qu’il a fait buté aussi la famille du cousin. Ainsi Murdoch Stuart et son fils, Patrick seront pendus en même temps, trop chou. De toute façon le roi a fini par jarter tous les Stuart d’Albany afin de récupérer leurs titres.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

7. Jacques II - roi d'Angleterre (1633 - 1701)

Celui qu’on nomme aussi Jacques Stuart et qui fut roi d’Angleterre, d’Irlande et d’Écosse (la classe Gildas) a fait tuer son neveu James Scott, 1er duc de Monmouth. En même temps il avait ses raisons, le petit James a voulu voler le trône de son tonton et organisa même un poutch (la rébellion de Monmouth) mais il a échoué alors forcément tonton n’avait plus trop confiance et couic couic la tête. Mais bon globalement c’est vrai que Jacques II n’a pas laissé de très bon souvenir, le gars était un catholique intégriste et absolutiste ce qui rendait le débat assez peu envisageable.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

On n’est pas spécialiste en histoire donc si vous avez des modifications à nous apporter, vos contributions sont les bienvenues.

Sources :

Livescience

Ranker

Wikipédia