Crédits photo (creative commons) : Johnny Vulkan

L'homme le plus riche de France, Bernard Arnault, serait sur le point d'obtenir la double-nationalité franco-belge, permettant à la patrie de Jacques Brel et d'Eden Hazard de récupérer un paquet de fric aux dépens de la France. Pas de bol. Heureusement, il reste au sein de l'hexagone un paquet de grosses fortunes pour combler cet éventuel exode fiscal. Et accessoirement nous faire pleurer devant la maigreur de nos fiches de salaires diablement modestes...

  1. Bernard Arnault, 21,2 milliards d'euros
    Homme le plus riche de l'Union Européenne et quatrième fortune mondiale en 2012, le propriétaire du luxueux groupe LVHM et de la holding Christian Dior pourrait disparaître de ce classement l'année prochaine, afin d'apparaître plutôt dans celui de nos voisins belges...
  2. Gérard Mulliez, 18 milliards d'euros
    Fondateur du groupe de distribution Auchan et membre de la Légion d'Honneur depuis 2004, Gérard Mulliez est le symbole du "Pas-de-Calais dream", ce phénomène qui amène les gens du Nord à dépasser les clichés inhérents à leur région et à réussir dans le monde des affaires. Franck Ribéry est l'autre porte-étendard de cette réussite.
  3. Bertrand Puech, 17,4 milliards d'euros
    Le petit-fils d'Émile Hermès, fondateur de la société productrice d'horlogerie, de prêt-à-porter ou de maroquinerie de luxe. On peut donc estimer, sans trop de subjectivité, que le gars a bénéficié de ce que l'on peut appeler "une bonne naissance"...
  4. Liliane Bettencourt, 15,3 milliards d'euros
    Héritière du groupe de cosmétique L'Oréal, la veuve de l'ancien ministre André Bettencourt a occupé le devant de la scène ses dernières années en raison de son implication supposée dans le financement de la campagne de l'UMP et de Nicolas Sarkozy en 2007, qui n'aurait pas forcément été totalement légale...Du coup, la dame n'a pas remis ça en 2012. Faut-il voir en ce mutisme financier la véritable raison de l'échec de Sarkozy aux présidentielles ? Pas forcément.
  5. Serge Dassault, 9,9 milliards d'euros
    Élu local, actionnaire principal du FC Nantes, président de la Scopresse (le groupe de presse du Figaro), actionnaire majoritaire de Dassault Aviation et propriétaire de vignobles en France et en Argentine, Serge Dassault est de ceux qui auront des choses à raconter à leurs petits-enfants, le soir au coin du feu, lorsque ceux-ci auront la patience de l'écouter et n'auront pas l'envie de lui molarder méchamment à la figure, lui qui déclarait en 2008 son admiration pour l'organisation du travail chinois et sa désolation vis-à-vis de l'existence des syndicats et des grèves...
  6. François Pinault, 6,3 milliards d'euros
    Propriétaire du Point, du Stade Rennais, de Conforama, ainsi que de la FNAC et jadis du groupe La Redoute-Printemps (entre autres), François Pinault est également un immense amateur et collectionneur d'art contemporain. Un homme qui accumule donc les centres d'intérêts autant que les zéros sur son compte en banque.
  7. Pierre Castel, 6 milliards d'euros
    Chef de file de la famille Castel, Pierrot (pour les intimes) et son groupe industriel sont actuellement l'un des premiers producteurs de vins français à travers le Monde, et tirent également leur richesse de la commercialisation de bières et de boissons gazeuses en Afrique francophone. Tant qu'il y aura des gens pour boire de l'alcool, les finances de Castel risquent de se porter à merveille. Castel a donc de la marge, à priori.
  8. Alain Wertheimer, 5,6 milliards d'euros
    Avec son frère Gérard, Alain Wertheimer est à la tête d'une impressionnante et disparate entreprise familiale qui comprend la possession de Chanel, des cosmétiques Bourjois, des fusils de chasse Holland & Holland ou encore des éditions La Martinière. Mais à l'image d'Arnault, une polémique a accompagné l'exil fiscal du mec en Suisse, il y a de ça quelques années.
  9. Margarita, Eric, Kirill et Maurice Louis-Dreyfus, 4,5 milliards d'euros
    Depuis la mort de l'ancien président de l'Olympique de Marseille Robert Louis-Dreyfus, c'est sa femme Margarita qui a récupéré les commandes à la fois les commandes du club français ainsi que de l'immense empire industriel de son mari. Depuis son arrivée, l'OM a remporté un titre de champion de France et trois Coupes de la Ligue. Elle n'y est a priori pas pour grand chose. Elle est déjà davantage concernée par le prix du « Capitaliste de l'année » par le magazine Le Nouvel Économiste, en décembre 2011.
  10. Emmanuel Besnier, 4,4 milliards d'euros
    Petit-fils d'André Besnier, le fondateur de l'entreprise Lactalis, Emmanuel est à la tête du premier groupe laitier mondial, ce qui fait de lui et sa famille la dixième richesse mondiale, ainsi que le seul milliardaire à normaliser le fait d'être associé à une odeur de fromage toute son existence durant.

Et vous, vous avez pensé à payer vos impôts ?

Source : Challenges