Doux rêve. On s’y serait bien lové pour les siècles des siècles. On serait bien resté les yeux fermés à se bercer d’illusions sans jamais reprendre contact avec le réel. Flotter, voler, sommeiller la vie. Et puis, un beau matin, ouvrir les yeux et trouver des huissiers venus régler cette histoire de découvert bancaire et d’impayés qui s’amoncellent.

1. Quand les lumières se rallument en boite

Et tout à coup les visages livides, les yeux qui piquent, les boutons qui percent, les gerçures, les cernes, la fatigue et les odeurs d’alcool. On rentrera chez soi tout triste. On rentrera chez soi quand même. Le temps infini et suspendu était en réalité fini : il tournait. Adieu la fête, bonjour le Doliprane.

Source photo : Giphy

2. Un lendemain de nuit avec un date Tinder

Qu’est-ce que je fous là ? Pourquoi je suis là ? Qui est cette personne ? Qu’est-ce qu’on a fait ? Comment sortir d’ici ? Putain mais c’est dégueulasse ici. Pourquoi je suis là ? Aaaaaah ! Je suis où ? Je veux rentrer chez moi ! Où est mon slip ? Aaaaaahhh ! Je veux rentrer chez moi.

3. Quand ton salaire passe du brut au net

Il faudra un jour m’expliquer, mis à part pour décevoir, la raison qui pousse les employeurs à parler à leurs salariés en brut. Mis à part pour décevoir. Mis à part pour décevoir. Ça déçoit, les mecs. On est toujours déçus. Merci d’arrêter. Merci.

4. Le mardi matin, quand tu t'es pris une cuite un lundi soir

Quand on choisit le lundi soir pour sortir, il faut être bien vicieux. Edouard en parle mieux que moi.

5. Quand tu reviens de vacances à Paris sous la pluie

T’avais l’espoir du printemps précoce. L’espoir que tu avais fui l’hiver quand il était encore temps et que tu retrouverais Paris inondé de soleil, Paris criant l’amour, Paris qui… Putain de bordel de merde il pleut et j’ai 5650 messages non lus sur ma boîte pro.

6. Quand t'as organisé la teuf de l'année chez toi et que tes 75 potes ont laissé un bordel monstre à ranger le dimanche matin

Super ! Super soirée vraiment. Génial. Je vais peut-être me pendre avec les cadavres de bouteilles vides, m’ouvrir les veines avec les verres cassés et essayer de m’intoxiquer en léchant les chips écrasées sur le sol. Super.

Source photo : Giphy

7. Quand tu te rends compte qu'en fait ton fils est bête

Alors que tu pensais qu’il était super intelligent et tout. Il avait commencé à parler tôt, non sans dec, et il avait un vrai talent pour le dessin. Personne n’aurait pu prédire qu’il était aussi stupide, ce petit con. La chair de ta chair, dommage.

8. Quand tu enlèves ta date d'anniversaire sur facebook pour la première fois et que du coup même tes parents oublient de te le souhaiter

En même temps, tu voulais tester qui étaient tes amis. Maintenant, tu sais.

9. Quand tu vas vérifier l'état de ton compte en banque après quelques semaines dans le déni

Les histoires de déni finissent mal en général. Après, il y a comme un vertige pas inintéressant à regarder des agios creuser un découvert. C’est une expérience hors du commun, ces petits agios sauvages qui grignotent l’argent que tu n’as pas encore. La vie sauvage, c’est très joli.

10. Quand tu as fait un rêve où tu avais réglé tous tes problèmes et que tu te réveilles au milieu des huissiers et de ta femme qui te quitte

Au moins, tu auras été heureux l’espace d’une vingtaine de minutes. Tu peux toujours essayer de t’enfuir dans un pays où la mouche tsé-tsé sévit de façon à replonger définitivement dans cet état de béatitude.

Source photo : Giphy

Chienne de vie. Ou plutôt Agio de vie.

Crédit photo : Tina Franklin