Nicolas Sarkozy a récemment déclaré que « l’homme (n’était) pas le seul responsable du réchauffement climatique. » On ne peut que lui donner raison. D’ailleurs, pour l’aider à mieux construire son argumentaire, voici une suggestion d’explications logiques et rationnelles à placer dans tous ses discours. C’est cadeau Nico.

1. Les vaches qui font rien qu'à péter

« Vous me connaissez, je ne suis pas du genre à prendre ces sujets à la légère : une fois revenu au pouvoir, je légiférerai pour limiter à 4 le nombre de prouts autorisés quotidiennement par vache laitière, et à 5 par vache à viande. »

2. Les juges qui bouffent du papier

« C’est quand même inconcevable, alors que les forêts sont exsangues… EXSANGUES ! Que des petits calomniateurs de juges continuent d’imprimer du papier pour me convoquer à partir de présomptions qui ne sont basées sur rien… RIEN ! Vous savez combien il faudrait de juges pour faire disparaître la forêt amazonienne ? 2. »

3. Tous les modes de production énergétique (à part l'industrie nucléaire)

« Quand j’entends certains de mes opposants défendre les modes d’énergie soi-disant propres, je vous le dis : je ris jaune. Vous pensez qu’avec le vent qu’elles brassent, les éoliennes sont totalement étrangères au dérèglement climatique ? Vous avez déjà été à côté d’un ventilateur ? »

4. Afida Turner qui montre sa foufoune à la télé

« Pensez qu’en voyant la fouffe de cette nymphette à la télévision, les plus jeunes de nos concitoyens dégagent une quantité d’hormones équivalente à celle qu’il faudrait pour faire cuire une soupe de langoustine au micro-ondes. Il faut agir contre la fouffe à la télé. »

5. Khadafi

« Soyons sincères : si nous n’étions pas intervenus à temps en Libye, la température sur terre serait actuellement de 6 degrés supérieurs à ce qu’elle est maintenant. »

6. Hollande qui fait qu'il pleut tout le temps, c'est à cause de lui

« Être Président de la République, c’est avoir le sens des responsabilités : et excusez-moi de douter du sens des responsabilités de François Hollande qui, depuis son élection, n’a fait que promouvoir la pluie au détriment du soleil. Je m’engage, si les Français m’accordent leur confiance, à faire baisser la pluviométrie globale de 3 millimètres en cinq ans. Trois millimètres, cinq ans. »

Source photo : Giphy

7. Les vieux (et notamment Alain Juppé)

« Pensez qu’un homme consomme en moyenne 15.000 litres d’air par jour. En prolongeant la vie, nous nous appauvrissons en air. C’est le sens du message que j’adresse à Alain Juppé : il faut qu’il assume ses responsabilités dans la dégradation générale de notre environnement. »

8. Le reste du monde qui a moins bien résisté face à la crise

« Quand vous faîtes face à une tempête, vous avez besoin d’un capitaine qui sait c’qui fait. En s’agitant partout, en brassant de l’air avec leurs bras, les autres dirigeants du monde occidental ont à la fois consommé un surplus d’oxygène et déplacé des masses d’air chaud qui ont conduit à la situation que nous connaissons actuellement. »

9. Les homosexuels qui veulent avoir des enfants

« Nous avons un enjeu majeur pour le siècle à venir, une crise dont personne ne semble se soucier : la démographie. Si nous ne comptons pas sur les limites naturelles de la nature pour mettre le holà en matière de naissances, sur quoi pourrons-nous compter ? Je trouve irresponsable de la part de certains homosexuels de vouloir avoir des enfants, alors que nous sommes déjà trop nombreux et que leurs enfants auront fatalement des troubles psychologiques qui les amèneront à creuser le déficit de la Sécurité sociale. »

10. Les éditeurs qui s'ingénient à publier la Princesse de Clèves

« Je suis pour l’idée d’exception culturelle française : mais cette idée sous-entend l’exception. On ne peut pas impunément continuer à publier des ouvrages que personne ne lit au risque de devoir déforester tout Rambouillet. J’en appelle à la responsabilité de chacun en la matière. »

Source photo : Giphy

11. La nouvelle miss météo de Canal+

« Il est un proverbe qui dit : ne tuez pas le messager. Il faut parfois savoir s’émanciper des idées reçues. En l’occurrence, je crois qu’il serait intéressant de réfléchir à la responsabilité de tous les météorologues dans l’évolution du réchauffement climatique. »

12. Les intermittents

« Il est souvent question de ‘pluies intermittentes’, de ‘passages orageux’, d »éclaircies momentanées.’ Le point commun entre tous ces phénomènes que je, que NOUS combattons ? Leur intermittence. Et je compte bien réformer ce régime archaïque et coûteux à la fois pour nos finances et pour la planète. »

13. La vague de migrants

« En venant de leur pays chaud, les migrants ne font pas qu’importer leurs coutumes en France. Ils emportent aussi avec eux des minuscules particules d’air chaud qui font masse dans notre climat tempéré et affolent les compteurs météorologiques. Une raison de plus, s’il en était besoin, de mettre le holà à ces vagues clandestines totalement anarchiques. »

14. La religion musulmane

« Un porc en élevage, c’est 9 fois moins de méthane dégagé qu’un mouton. Je vous laisse en tirer les conclusions nécessaires. Sans compter que le mérinos, c’est extrêmement chaud. »

15. Les fourmis

« Comment croyez-vous que les fourmis se chauffent, dans leurs fourmilières ? Je vais vous le dire : avec des toutes petites centrales à charbon. Les fourmis sont le peuple le plus consommateur d’énergie de la planète, et personne ne songe à les associer au débat sur le réchauffement climatique. Avez-vous seulement la moindre idée du nombre de fourmis qui existent sur terre ? Ne croyez-vous pas qu’il serait temps, désormais, de poser les vraies questions ? »

Source photo : Giphy

Prochaine révélation de Sarko : la vague de migrants n’est pas liée aux guerres au Moyen-Orient mais à un changement des dates de vacances scolaires dans les pays du Golfe.