pluie mai
Crédits photo (creative commons) : KT King

Qu'est ce que c'est que cette arnaque ? On a serré les dents tout l'hiver avec pour seule sortie du tunnel possible une hyothétique terrasse de café dès le printemps installé. Résultat : on est en mai et on prend des seaux de flotte toute la journée! Votre colère est bien légitime et il faut immédiatement la tourner vers quelqu'un, ou quelque chose, pour rendre votre journée tolérable. Heureusement, la dénonciation, c'est notre spécialité.

  1. Le réchauffement climatique
    Il nous fera chier jusqu'au bout celui-là. Et vas-y que j'évapore de la flotte à l'autre bout de la planète pour la rebalancer dans nos rues. Qu'est ce qui justifie une telle débauche d'énergie? Que dalle, du pur vice. Quoi? Non, effectivement, nous ne sommes pas des scientifiques. Mais on a le droit d'être en colère quand même.
  2. Les agriculteurs
    A qui profite le crime? Les agriculteurs ont besoin de pluie (on se demande ce qu'ils en foutent au passage) et comme par hasard, entre les Départementales et les Régionales, on se tape une véritable mousson? Excusez-nous de flairer le clientélisme grossier, et de nous demander combien de voix rapporte un gros cumulus.
  3. Cette saloperie de Nature qui n'a pas trouvé plus subtil pour arroser ses terrains
    On est en 2015, et Dame Nature serait la seule qui soit infoutue de se bricoler un petit système de canalisation? Non, il faut bombarder à l'aveugle tout un pays pour ne pas rater deux ou trois forêts. Helloooo, la Nature... on est au XXIème siècle!
  4. Une quelconque vengeance divine
    On a fait une grosse connerie en France? Nos militaires ont fait les cons en Centrafrique? Quelqu'un prépare Les Visiteurs 3? En tout cas, quelqu'un a dû faire une grosse connerie, Dieu est en colère et il a décidé de nous coller un déluge.
  5. Le calendrier grégorien
    Quand il a fait ses calculs, le pape Grégoire XIII a du tout bien foirer comme il faut, et reproduire les conneries du calendrier julien. Si le décalage était imperceptible au début, après 450 ans, on est tout chamboulé, et en fait, on est en février, et pas en mai. Quelle idée de filer ce genre de boulot à un pape, aussi?...
  6. L'influence bretonne
    Les bretons sont partout : ils sortent leurs drapeaux dans tous les rassemblements en Europe, une voiture sur deux sur l'autoroute arbore l'autocollant "A l'Aise Breizh" avec la Bigoudène et maintenant, ils imposent leur préférence météorologique à tout le pays! Ça et Nolwenn Leroy, ça commence à faire beaucoup.
  7. Les nuages
    La France n'a pas vocation à accueillir toute la misère du monde. Et ce n'est pas parce que les cumulus ne trouvent plus de boulot en Afrique sud-saharienne qu'on doit nécessairement leur offrir le couvert. Si c'est pour arriver dans notre pays et de ne pas être suffisamment capables de s'intégrer pour accepter des règles aussi simples que "le printemps" ou "les ponts du mois de mai", c'est pas la peine.
  8. Ces branleurs de Météo France
    Quand on ne trouve pas de coupable, on accuse le messager. Et ces petits malins qui collent des petits nuages et des gouttes d'eau sur la carte de France tous les jours, au sec dans un studio, sont des boucs-émissaires tout désignés. Pendons-les!
  9. Les Chinois
    Un pays qui provoque des averses en bombardant les nuages d'iodure d'argent et qui est le numéro un de la production de parapluie, comme par hasard. De toutes façons, c'est toujours, de près ou de loin, la faute des Chinois.
  10. François Hollande
    Toujours dans les bons coups.

Et vous, vous gardez le moral dans votre K-Way ?