Cela fait 50 ans qu'Edith Piaf nous a quittés et ses chansons ne semblent pas vouloir mourir. D'abord parce que ses interprétations les ont gravées dans le marbre pour un moment, mais aussi parce que certains ont su déceler l'intemporalité de ces compositions pour les refaire découvrir aux générations qui se sont succédées depuis un demi siècle. Petite sélection des reprises les plus audacieuses des tubes de Piaf par ceux qui ont su en respecter l'héritage.

  1. Louis Armstrong - La Vie en Rose
    On ne sait pas trop qui a composé cette mélodie, mais Louis Armstrong a apparemment su à qui s'adresser pour reprendre 3 ans plus tard ce morceau, en faisant à son tour un classique.

  2. Serge Gainsbourg - Mon Légionnaire
    Une version chargée à l'extrême d'arrangements "modernes", pour ajouter une once de provocation à l'érotisme gay de cette reprise. Quelques décennies plus tard, on se dit que cette version n'est plus si improbable et que Gainsbourg ne s'est pas moqué du monde.

  3. Shirley Bassey - No Regrets
    La voix de James Bond ne regrette rien. Les arrangements dignes de John Barry nous laissent rêver d'un générique de 007 avec la silhouette de Sean Connery cernés par des bombes atomiques aux formes généreuses et aux volumineux brushings.

  4. Claude Nougaro - L'accordéoniste
    Pas besoin de rouler les "r" comme dans un bistrot des faubourgs parisiens pour faire éclore cette chanson. La diction toute toulousaine de Nougaro s'y prête également très bien.

  5. Cher - Milord
    Quelle autre preuve de l'éternité de chansons de Piaf ? Une reprise par celle qui est à la pop ce que Richard Alpert est à "Lost". Cette interprétation abandonne l'accompagnement piano-bar original pour miser sur une formation réduite mais disposant d'un batteur complètement cinglé. Et c'est bien aussi.

  6. Jeff Buckley - Hymne à l'Amour
    On se dit au début qu'il a fait le con, "non, Jeff, tu l'as pris trop haut!!! Roll back, roll back!!!", et puis non, il s'en sort, preuve que le bougre avait du coffre.

  7. Les Garçons Bouchers - Je ne Regrette Rien
    Le punk français ne respecte rien. Il est donc de bon ton de gueuler un peu trop fort ce monument de la chanson française avec des choeurs qui sentent un peu la kro. Joey Ramone avait fait "What a Wonderful World", François Hadji Lazaro s'en était pris à Piaf.
  8. Etienne Daho - Mon Manège à Moi
    Pas facile de reprendre une icône comme Piaf et de s'approprier totalement la chanson. C'est ce que réussit Daho avec ce qui fut l'un des gros tube de 1993. Et personne depuis 20 ans pour dire qu'il l'a salopée.

  9. Tony Marlow - L'Homme à la Moto
    Bon, on ne sait pas si c'est forcément l'une des meilleures covers de La Môme, mais un guitariste rockabilly de Charleroi dans une émission présentée par Jacky, on ne pouvait pas vous priver de ça.

  10. The Browns - Three Bells
    Un morceau calibré pour l'Amérique à tel point que d'ici quelques dizaines d'années, l'histoire retiendra que c'est Edith qui l'a pioché dans le répertoire country de Nashville. C'est bien simple, on dirait un générique de Lucky Luke. Non, c'est bien un titre signé Jean Villard.

  11. (bonus) Iggy Pop - La Vie en Rose
    En bonus, un sabotage en règle : on peut être un des plus grands comme Iggy, on peut s'emparer d'un chef d'oeuvre comme La Vie en Rose et faire un truc aussi incongru que ça. Pas évident, comme langue le français, hein Iggy?
    http://www.youtube.com/watch?v=HyiTXSDo2dc

Bonne écoute, et on attend vos propositions en commentaires.