Après plus de trente ans de carrière, Depeche Mode revient avec un treizième album, Delta Machine, et un tel évenement n'est jamais anodin. Parce que dans cette galette, on le sait, il y aura bien un ou deux classiques qui vous permettront de raconter à vos petits-enfants "ah ouais... je me souviens quand c'était sorti, ce truc... c'était énorme". Pour ceux qui en doutent, une petite piqure de rappel : Depeche Mode a dans son répertoire quelques chansons immenses, il suffit de voir (et d'écouter) ce qu'en ont fait les autres. Tribute.

Appuyez sur Suivant pour avancer dans la playlist :

  1. Johnny Cash - Personal Jesus
    Un vieux monsieur, au soir de sa carrière, brise les barrières entre les genres et déterre les racines de cette célèbre chanson, chères à son compositeur Martin Gore : le blues.

    personal jesus
    Source photo : chartsstats
  2. The Smashing Pumpkins - Never Let Me Down Again
    Contrairement aux apparences, Billy Corgan et sa troupe ont été très influencés par le groupe de Basildon, en témoigne leur "1979". C'est en reprenant un classique pop qu'ils affirment ce lien.

    smashingpumpkins-rocket
  3. Tori Amos - Enjoy The Silence
    Ou comment un tube planétaire trouve la grâce dans le dénuement. Le piano de Tori Amos trompe rarement. Il puise ici la mélancolie cachée de la version originale.

    tori
    Source photo : progboard
  4. Nouvelle Vague - Master And Servant
    Sans doute la chanson de Depeche Mode la plus difficile à reprendre, compte tenu de son ancrage dans l'époque (1984). Nouvelle Vague s'en tire parfaitement, avec le concours de Gore lui-même !

    nouvelle vague
    Source photo : rhythmism.com
  5. GusGus - Monument
    Les Islandais apportent au morceau de "A Broken Frame" (1982) ce qui lui manquait à l'époque : une production puissante. Cette reprise géniale révèle aussi les qualités précoces de songwriting de Gore.

    masses
    Source photo : lastfm
  6. Moriarty - Enjoy The Silence
    Question : sur quel instrument sont composées de nombreuses chansons de Depeche Mode à partir de 1982 ? La guitare, bien sûr. Retour à la source de la création avec Moriarty.
  7. Röyksopp & Susanne Sundfør - Ice Machine (Live)
    La seule chanson écrite par Vince Clarke dans cette sélection, mais aussi l'une des premières du groupe. A l'origine, une Face B méconnue dont les Norvégiens magnifient l'univers... glacial !
  8. Rockabye Baby - Enjoy The Silence
    Encore le célèbre single de "Violator" (1990), cette fois-ci dans une version minimaliste pour endormir les enfants. Glockenspiels et xylophones sont de sortie.

    rockabye
    Source photo : Spotify
  9. Tangerine Dream - Precious
    Très fidèle à l'originale (trop ?), cette version rappelle surtout que Martin Gore est un grand admirateur de Klaus Schulze, comme le montre la Face B "Oberkorn (It's A Small Town)".

    Tangerine Dream. Precious. par goblindigital2
  10. The Cure - World In My Eyes
    Dans les années 1980, les "Curistes" ont parfois en horreur les fans des "Pèdes moches"... La saine concurrence entre les deux groupes n'empêche pas une admiration mutuelle.
  11. Rammstein - Stripped
    C'est sans doute la reprise la plus controversée. Elle a le mérite de mettre en lumière l'imagerie gothique cultivée par Depeche Mode, qui culmine avec "Black Celebration" (1986).

    Rammstein-Stripped-124675
    Source photo : 991.com
  12. (BONUS)DMK - Strangelove
    C'est cadeau. C'est une sympathique famille qui nous vient de Bogota en Colombie et qui a pour activité le week-end de reprendre avec les moyens du bord des morceaux de Depeche Mode. Des micros qui pendouilent, des indications de couleurs sur les claviers, de la flûte à bec et deux gamins super-motivés, il n'en faut pas de plus pour signer la reprise la plus cool de cette sélection.
  13. Tout ça et bien d'autre sur notre playlist Spotify :

    Crédit photo : Jay Tilston