Tu es étudiant, jeune ou juste complètement à la ramasse niveau juridique et administratif ? Pas de panique, je suis un humain flippé de tout et de facto tout autant largué que toi pour tout ce qui est ré-gle-men-ta-tion. Réponses à tes moults interrogations avant ton envol vers ce doux nom que j’écris sur mes cahiers d’écolier, liberté.

1. Est-ce que le proprio a vraiment le droit d'interdire les colocs ?

Malheureusement pour vous les enfants, un bailleur a totalement le droit de ne pas accepter de louer son logement en colocation : c’est un choix. Il peut d’ailleurs refuser qu’un coloc’ sortant soit remplacé, à sa guise.

Source photo : Giphy

2. Ai-je le droit de fumer dedans ?

Particulièrement répandue sur les annonces, cette demande s’avère être « abusive » conformément à la loi du 6 juillet 1989. Donc t’inquiète, tant que tu ne joues pas à l’aquarium avec tes voisins, mets-toi bien frère.

3. Est ce que je peux planter des clous pour mes posters de Julien Clerc ?

La réponse est oui, et ça marche aussi avec les posters de Priscilla tant que ça ne « casse » pas l’esprit du lieu genre transformation D&CO de l’extrême.

Source photo : Giphy

4. Quel est le montant de ma caution ?

Ça dépend : si l’appartement est meublé, le dépôt de garantie est plafonné à deux mois de loyer hors charges. Si l’appartement est vide, le dépôt de garantie est plafonné à un mois de loyer hors charges. Du coup, l’un dans l’autre, tu vas payer cher.

5. Puis-je repeindre ces murs couleur caca d'oie ?

En tant que locataire, tu peux faire des travaux de peinture comme bon te sembles. L’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 précise que le propriétaire ne peut pas s’opposer aux aménagements réalisés par le locataire, tant qu’une fois de plus, tu ne casse pas tout l’esprit de l’appart’.

Source photo : Giphy

6. Qui paye les dégâts (plomberie, éléctricité etc) ?

Bon alors déjà ça tombe sous le sens mais il est toujours bon de préciser que le proprio se doit de louer un appart’ en bon état. Quand il s’agit de « petits travaux » du genre vitre cassée, réparer un radiateur ou changer une clé cassée, tout sera à ta charge mon petit. Le propriétaire se chargera des « lourds » travaux de type démolition de mur. Ceci dit, en tant que locataire, tu paieras les gros travaux qui te sembleront nécessaires/cools, mais tout ça doit être en accord avec ton propriétaire au préalable, bien évidemment.

Source photo : Giphy

7. Est-ce que je peux le mettre sur Airbnb ou le sous louer ?

Si tu n’as pas l’accord de ton bailleur, grand dieu non, malheureux. Mais apparemment les Français aiment vivre dangereusement.

8. Est ce que mon propriétaire aura le droit de débarquer quand il veut ?

En principe, non, c’est interdit par la loi, et c’est même considéré comme une violation de domicile (punie d’un an d’emprisonnement et de 15.000 euros d’amende, retenez bien ça si votre proprio vous emmerde). Sachez toutefois qu’il a le droit de garder un jeu de clés.

Source photo : Giphy

9. Concrètement, combien de chèque je dois donner ?

Le premier loyer, les frais d’agence et le loyer de caution, donc 3 au total, mais si tout va bien celui de caution ne sera pas encaissé.

10. Si j'emménage en plein de milieu du mois, est-ce que je paye tout le mois ?

Le montant du loyer sera alors calculé en fonction du temps d’occupation des lieux, ce qui peut donner suite à un calcul mathématique un poil relou je vous l’accorde. Tant que vous êtes là j’en profite pour vous dire que si vous quittez la location en cours de mois, ces histoires de « tout mois entamé est dû » imposées par beaucoup de propriétaires est totalement fausse et abusive selon la loi du 6 juillet 1989. Cheh.

Maintenant tu connais les bails.