Point Gérard ? Point Garage ? Point Girafe ? Non. Même si ces trois propositions tombent sous le sens à première vue, le point G vient de Gräfenberg. Ernst Gräfenberg. C’est pas lui qui l’a trouvé, mais c’est le premier à s’être penché dessus ce lui a valu ce bel hommage. Mystérieux point G,  Dieu auquel on ne croit que quand on l’a trouvé, livre-nous tes secrets dans cet Instant Sesque au sommet.

1. Comment trouver le point G ?

Déjà faut pas avoir peur de mettre la main à la patte. L’entrainement, c’est ce qui fait la réussite du sport. Le point G serait situé à l’intérieur du vagin dans une zone qui touche de loin au clitoris. C’est un peu vague et peu d’explorateurs en sont revenus glorieux, mais faut pas désespérer. Certaines positions semblent toutefois favoriser les recherches : missionnaires ou levrette en tête. L’idée c’est d’éviter les positions qui stimulent trop le clitoris sinon c’est pas du jeu.

Source photo : Giphy

2. Est-ce que toutes les femmes ont un Point G ?

Techniquement oui. Mais comme c’est une zone qui n’est pas située exactement au même endroit, la recette change d’une partenaire à l’autre. Et comme il y a parfois dix années de travail de recherche avant de tomber dessus, il y a peu de chance qu’on trouve le point G d’une fille en couchant avec elle la première fois même si on est très motivé.

Source photo : Giphy

3. Le point G c’est où sur une carte de France ?

Prendre la première à gauche, aller tout droit, prendre le rond-point et faites demi-tour. Reprendre la première à droite. Freiner. Reculer. Caler. Redémarrer et reprendre tout droit, faire demi-tour puis reprendre tout droit, en dépassant les limites de vitesse GROS MALADE QUE VOUS ÊTES.

4. Le point G ressemble à quoi ?

On en croise rarement. Certains disent qu’il ressemble à une petite boule qui crie de bonheur chaque fois qu’on l’effleure. Un peu gênant. Mais sinon en vrai c’est plus une zone, genre un quartier dans ton vagin donc ça ressemble à rien, c’est une rue comme les autres sauf que quand tu passes par cette rue tu suintes la jouissance.

5. Est-ce que c’est vraiment sûr de chez sûr que ça existe pour de vrai ?

Ça ne fait pas l’unanimité dans le monde scientifique, mais on peut se douter que ceux qui réfutent cette théorie c’est parce qu’ils ne l’ont jamais vécu/senti/trouvé, donc ne leur jetons pas la pierre et faisons leur l’amour à la place. C’est un combat que nous devons tous mener main dans la main (et doigts vous savez où).

Source photo : Giphy

6. Est-ce que les poupées gonflables ont un point G ?

Nous sommes ravis que quelqu’un pose la question afin de résoudre enfin cette énigme. Après moult vérifications, il apparaîtrait que les poupées gonflables ne soient en réalité que des morceaux de plastique. Et le plastique n’étant pas doué de capacités cognitives ni sensitives, il n’est pas en mesure de prendre du plaisir et donc de posséder un point G. Mais l’avenir nous réservera peut-être des surprises.

Source photo : Giphy

7. Est-ce que les hommes aussi ont un point G ?

Oui mais ça s’appelle la prostate donc le point P. Attention, ça n’a rien à voir avec une crise d’aérophagie après un cassoulet. En tout cas, si vous voulez leur faire plaisir il ne faudra pas hésiter à mettre vos jolis doigts dans leurs jolies petites fesses.

8. C’est quoi la différence avec l’orgasme ?

Le point G c’est un orgasme. Mais un orgasme n’implique pas forcément le point G, saisissez ? La majorité des femmes sont clitoridiennes, il suffit donc que le clitoris soit stimulé pour avoir un orgasme. L’orgasme vaginal plus compliqué à obtenir ferait appel à ce fameux point G. Mais en réalité tout serait lié de près ou de loin aux ramifications du clitoris dans le vagin.

Source photo : Giphy

9. Est-ce que c'est vrai qu'il est à l'entrée du vagin ?

Oui, tout à fait les copains. Le fameux Point G est généralement situé entre 3 et 5 cm de l’entrée du vagin. Ce qui veut dire que pour l’atteindre il n’y a pas besoin d’un chibre de 32 cm. Tout le monde peut y arriver et ça c’est une très bonne nouvelle pour l’humanité tout entière.

10. Y-a-t-il une corrélation entre le point G et le bonnet A, B, C ou D d’une femme ?

Non.

Allez, on perd pas espoir.