Tous les jours, des gens nous posent des questions sans attendre de réponse, et c’est insupportable. C’est insupportable parce qu’on a le sentiment de ne plus avoir droit au chapitre, de ne plus avoir de point de vue opérant puisque les autres ne s’en soucient guère plus que de leur première chemise hawaïenne et voilà, on nie jusqu’à notre intégrité physique et humaine et on se sent merdique. Mais on va reprendre la main, ne vous inquiétez pas.

1. Ca va ?

Intention initiale de l’interrogateur : Dire un truc pour te signifier qu’il a bien pris en compte ta présence sans pour autant s’emmerder à trouver un truc intelligent à dire.

Réponse possible : Mes selles sont fermes et colorées.

2. Tu vois ce que je veux dire ?

Intention initiale de l’interrogateur : S’assurer que vous êtes d’accord avec lui, plus encore que de savoir si vous avez compris ce qu’il vient de dire. A l’issue de la question sans réponse, il vous considérera dans son équipe.

Réponse possible : No hablo frances.

3. Tu me suis ?

Intention initiale de l’interrogateur : Créer une logique de connivence entre vous et lui de manière à vous considérer comme un potentiel Waston et ainsi se mettre en valeur en tant que Sherlock Holmes.

Réponse possible : Oui, toute la journée, et j’ai même payé un détective privé pour les heures où je peux pas te suivre parce que j’ai des obligations tierces, ça me coûte un bras d’ailleurs.

4. Tu sais quoi ?

Intention initiale de l’interrogateur : Ménager un effet de suspens sur une annonce qui n’aura pas non plus le même retentissement que la découverte du vaccin contre le cancer afin de briller par son entregent et sa capacité d’information.

Réponse possible : Oui. Allez, à plus.

5. Hein ?

Intention initiale de l’interrogateur : Obtenir votre assentiment au milieu de son monologue et ainsi se rassurer sur le fait qu’il ne fait pas rien qu’à vous assommer avec ses histoires inintéressantes au possible.

Réponse possible : J’ai pas parlé en fait. Parce que tu soliloques depuis 6 heures et que j’écoute plus depuis 5h30.

6. Keskya ?

Intention initiale de l’interrogateur : Vous montrer c’est qui qui domine en mettant en scène des conflits imaginaires auxquels vous ne répondrez pas puisqu’il n’y a pas de conflit, ce qui lui permettra in fine de se sentir le patron.

Réponse possible : Il y a que j’aime pas ta gueule de con.

7. Tu sais pas la dernière ?

Intention initiale de l’interrogateur : Amener d’un air goguenard une histoire probablement sexuelle impliquant des personnes que vous connaissez pas trop et qui ne vous amusera pas mais qu’il va vous raconter à vous à défaut d’avoir d’autres amis à qui la raconter.

Réponse possible : J’espère que c’est vraiment la dernière.

8. Comment ça se fait ?

Intention initiale de l’interrogateur : En appeler à la fatalité pour justifier des actions passées dont il n’a pas la maîtrise et ainsi minimiser la portée desdites actions en leur attribuant une fonction divine.

Réponse possible : Bah ça se fait parce que t’as pété le vase, mon grand.

9. Qu'est-ce que ça peut te faire ?

Intention initiale de l’interrogateur : Sous-entendre que les sentiments désagréables qui ont point en vous ne sont pas légitimes puisque vous n’êtes pas concernés par une affaire qui, manifestement, vous concerne puisque vous les ressentez, ces sentiments.

Réponse possible : Et mon poing dans ta gueule ?

10. Tu suces ?

Intention initiale de l’interrogateur : Obtenir une faveur sexuelle.

Réponse possible : A vous de voir.

Vous êtes désormais mieux armés pour affronter la vie.