Ça y est, tes potes ont eu un bébé, un tout petit, tout neuf, et tu n’as qu’une hâte: débarquer à la maternité ou chez eux pour le voir en vrai de vrai. Mais halte-là camarade, y’a quelques petites consignes à respecter avant de visiter un nouveau-né, c’est fragile ces petits trucs.

1. Ne viens pas si t’as la crève

Parce qu’un nouveau-né c’est fragile. Ses défenses immunitaires sont pas ouf-ouf, et donc si tu viens avec ne serait-ce qu’un rhume, tu pourrais lui refiler. Et un rhume chez un bébé de 3 jours, c’est pas la même limonade que chez un adulte.

2. Tu peux ramener tes enfants, mais que s’ils pètent la forme

Si tu as 5 enfants, choisis ceux que tu veux ramener, ne viens déjà pas avec toute ta smala. En plus de ça, assure-toi bien qu’ils soient en pleine forme, sans rhume, sans gastro, sans varicelle, sans fièvre, et autres joyeusetés. Encore une fois, un bébé c’est fragile, ça chope tout, sauf que pour lui ça peut être carrément plus grave que chez des plus grands ou des adultes.

3. Ramène de la bouffe

Concrètement, quand on vient d’avoir un bébé, on a à peine le temps et l’énergie de se doucher, alors se faire à bouffer c’est parfois mission impossible. Tu seras le héros du goûter si tu ramènes un plat fait maison à mettre au congélo pour les nouveaux-parents. J’te jure ça sera encore plus apprécié comme cadeau qu’un énième pyjama en taille naissance.

4. Demande la permission

Avant de débarquer, et avant de toucher le bébé. Demande si tu peux le prendre dans tes bras avant de le faire de toi-même, il n’est pas à toi, tu n’as pas le droit de le choper comme ça. Même si c’est tes meilleurs potes ou ta famille, demande avant. Toujours.

5. Lave-toi les mains avant de toucher le bébé

Tu sors du métro et tu veux le prendre dans tes bras ? Bah vas-y, tousse lui directement à la gueule pendant que tu y es. Non mais sans déconner, un passage au lavabo ou au pire un petit coup de gel hydroalcoolique sur les mains, c’est le minimum.

6. Propose ton aide une fois sur place

Propose de faire leur vaisselle, d’étendre le linge, de leur faire des courses, ou de garder le bébé pendant qu’ils prennent une douche ou qu’ils tapent une sieste. C’est vraiment des choses qui soulagent les jeunes parents qui n’ont ni le temps ni l’énergie de rien.

7. Ne t’impose pas

Plus la visite est courte, mieux c’est. Même si ce sont tes potes, ne viens pas à l’improviste, et appelle avant de passer. Même si c’était une visite convenue, pour être certain qu’ils sont toujours disposés à t’accueillir. Et si ce n’est pas le cas, ne leur en veux pas. Une naissance est vraiment le truc le plus crevant qui existe. Pour tout le monde.

8. S’il y a un aîné, ne pas le mettre de côté

Si ce n’est pas le premier bébé de tes potes et qu’ils ont déjà un aîné, ne le laisse pas de côté, il se sent déjà sûrement suffisamment écarté les premiers jours, même si tout le monde essaye de l’impliquer. Lui faire un petit cadeau, ou alors proposer de le prendre avec toi un après-midi peut vraiment faire plaisir à tout le monde, et surtout à lui.

9. Garde tes commentaires pour toi

Même si ça te démange de dire qu’il vaut mieux éviter de lui filer une tétine ou que tu n’es pas fan des choix de tes potes par rapport à la mise ou non au sein de leur bébé, ferme-la, vraiment. Tu n’as pas à faire de commentaires sur leurs choix, et encore moins dans les premiers jours de vie de leur bébé, quand ils sont à fleur de peau.

10. Pas la peine de venir en meute

Viens seul(e) ou en tout petit petit groupe. Y’a rien de plus chiant que de voir débarquer 10 personnes dans une chambre d’hôpital ou dans son appart alors qu’on vient juste de vivre un tsunami physique et émotionnel énorme. Sans compter que trop de monde ça fait un max de bruit, et ça fait chier tous les occupants de la maison.

Et ramène des cadeaux pour les parents et/ou des cadeaux pour le nouveau-né, ça se fait.