Quand on part barouder ou simplement en visite dans un pays étranger, il y a pas mal de chances de repartir avec une bonne vieille turista, ce joli mot pour finalement dire « grosse chiasse de l’enfer ». En soi rien de grave puisque 15 à 64 % de voyageurs reviennent de vacances avec ce petit souvenir, mais si on peut éviter de se faire du mal avec deux-trois petits gestes simples, on ne dit pas non.

1. Éviter au maximum les glaçons au restau

Cette précaution dépend forcément du pays que l’on visite et de la potabilité de son eau. Mais dans le doute, on dit non aux 3480720 glaçons versés dans ton Cuba Libre pour ne prendre aucun risque. Parole de tourist(a).

Source photo : Giphy

2. Systématiquement mettre des tongs dans les douches publiques ou celles d'une auberge de jeunesse

Autrement bonjour les mycoses et champignons en tout genre.

3. Se laver les mains régulièrement au savon liquide

Le pain de savon classique ne fera que conserver les germes fraichement ôtés à vos petites paumes. Même combat pour les gants de toilette.

Source photo : Giphy

4. Toujours avoir du papier toilette ou mouchoirs sur soi

On ne sait jamais sur quoi on va tomber, et si vous êtes dans l’optique de barouder, sachez que vous pouvez tomber sur des toilettes turques au mieux, dans les buissons d’une jungle au pire.

5. Toujours vérifier que le bouchon de la bouteille d'eau qu'on a achetée est bien scellé

Cf point n°1, car on ne sait jamais si l’eau est réellement potable.

6. Porter des vêtements qui "respirent"

Globalement, le coton est l’idéal car il ne vous fera pas transpirer comme un tshirt en viscose. Pour les femmes, il vaut mieux privilégier des culottes en fibres naturelles parce que vous même vous savez que l’humidité dans la culotte = 99.9% de chances de choper une bonne vieille mycose.

Source photo : Giphy

7. On y va mollo sur les crudités

C’est malheureusement souvent LE truc qu’on a envie de manger quand on part en vadrouille sous 40°C, mais un petit concombre tout innocent peut avoir bien des répercussions sur ta digestion. Alors on privilégie les aliments cuits à la vapeur, bouillis, ou carrément frits.

8. Nettoyer ses mains au gel hydroalcoolique avant de toucher de la nourriture

Il faut partir du principe que les bactéries sont partout, et quand on sait qu’on a tendance à mettre un peu ses mains n’importe où (sur le visage, j’entends), on essaie de de garder son petit tube pas loin.

9. Opter pour le dentifrice à croquer

Partir à l’aventure, c’est prendre le risque de ne pas trouver une source d’eau à tous les coins de rue. Mais comme on veut quand même rester propre et relativement présentable, on peut partir sur cette option à croquer, histoire de ne pas avoir à se trimballer partout avec sa brosse et son dentifrice.

10. Retourner son slip/culotte au moins deux-trois fois en cas d'extrême urgence

Bon, ce n’est peut-être pas une règle officielle, je vous l’accorde. Néanmoins on connait tous ce petit tips, toujours plus malin que de garder le même côté de son sous vêtement tout crado. Big up à vous les randonneurs.

Source photo : Giphy

Et que ça saute.