Le Français c’est beau, mais le Français c’est compliqué. Un peu comme cet ex avec qui tu entretiens des rapports d’amour-haine franchement psychotiques. Genre tu l’aimes mais c’est un con. Comme dans Mon Roi de Maïwenn. Voici donc quelques pistes pour y voir plus clair (ou continuer à s’arracher les cheveux).

1. Le pluriel des mots composés

La règle de base, c’est que la partie qui vient d’un adjectif ou d’un nom se mettra au pluriel : des grands-mères. En revanche, tout ce qui vient d’un verbe, d’un adverbe ou d’un mot coupé de type « tragi » dans « tragi-comédie » ne prend pas de « s » : des tire-bouchons. Là où ça se corse, c’est que si le nom est généralement admis comme étant singulier, il ne prend pas de « s ». Voilà pourquoi « porte-monnaie » ne prend JAMAIS de « s ». En vrai, le meilleur moyen de savoir, c’est de prendre un dictionnaire et de se frapper avec.

Source photo : Giphy

2. L'accord du participe passé avec les verbes pronominaux

Alors normalement, avec « être » on accorde toujours au sujet. SAUF LES PETITS VICIEUX DE VERBES PRONOMINAUX. Genre « il s’est lavé » s’accorde si le COD est placé avant le verbe. Comme si c’était le verbe avoir. Sans parler de tas d’autres exceptions dont nous ne parlerons pas pour la simple raison qu’elles donnent envie de sombrer dans l’alcoolisme.

Source photo : Giphy

3. L'accord du participe passé avec le verbe avoir suivi d'un infinitif

La pièce qu’ils ont VU jouer mais les acteurs qu’ils ont VUS jouer. Voilà, tout ça parce que dans le premier cas la pièce est jouée alors que dans le second les acteurs jouent. Maintenant on veut de la morphine parce qu’on a mal. Très mal.

Source photo : Giphy

4. L'emploi du subjonctif

On sait qu’après « il faut », il faut que tu mettes un subjonctif. Il y a aussi ces cas où on peut mettre un subjonctif ou pas, cela dépend des envies de ton imagination. Puis il y a le subjonctif imparfait, que plus personne n’utilise sauf à la troisième personne du singulier. Il n’est pas exclu que ces règles m’emmerdassent un peu.

Source photo : Giphy

5. Les lettres muettes

C’est la plus grande célébrité de l’orthographe française. Elle est partout, on n’y échappe pas et on ne l’entend pas. Certains mots comme « puits » se retrouvent avec deux lettres muettes à la fin, on ne sait pas pourquoi. Pire encore, le verbe créer dont le participe passé accordé au féminin prend une triplette de « e » en final : créée. Où est mon doliprane s’il vous plaît ?

Source photo : Giphy

6. Différencier le futur du conditionnel

-rais ou -rai ? L’un est un conditionnel, l’autre est au futur. Beaucoup de gens se plantent, et c’est normal, les deux temps expriment un truc qui n’existe pas. On vous conseille de remplacer par « il » si c’est « ra », c’est futur. « Rait » c’est conditionnel. Sinon il y a « raie » aussi. Mais c’est celle du cul. Donc rien à voir avec la grammaire.

Source photo : Giphy

7. Les mots qui changent de genre

Un même mot peut-être à la fois masculin et féminin. En fonction du genre qu’on lui donne, le sens peut être différent. Par exemple : UNE nocturne est une petite sauterie organisée en soirée tandis qu’UN nocturne est une pièce de musique. Puis il y a après-midi, qui peut se mettre à la fois au masculin et au féminin, fais ton choix. Il y aussi le cas de amour, orgue et délice, qui peuvent devenir miraculeusement féminins au pluriel.

Source photo : Giphy

8. Le pluriel des mots empruntés à d'autres langues

Prenez scénario par exemple, un mot qui vient de l’Italien. Certains diront des scénarios et d’autres des scénarii. Pareil pour « média » qui peut devenir « médium » au singulier. Tu peux dire un média, cela dépend si tu as envie ou non de faire l’accord comme dans la langue d’origine ou pas. Entre nous, on trouve ça un peu con de ne pas faire à la mode française car si on devait respecter les accords de la langue d’emprunt de chaque mot, on devrait tous parler Latin.

Source photo : Giphy

Que je vous embrassasse et que c’est très compliqué d’avoir la plus belle langue du monde (oui, le rédacteur de ce top est de parti pris).


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :