Paris n’a pas précisément la cote dans le reste de la France. Taxés d’arrogance, de stress, de mépris social, d’élitisme con, les Parisiens sont même franchement haï dans une bonne partie du pays – le reste de la France se contentant de les détester. Mais même dans la haine, il existe une échelle graduée. La preuve.

1. La Corse

Niveau de détestation : 200%.

Origine de la brouille : Un beau jour de 1768 où la Corse a été rattachée à la France dont le pouvoir central était représenté par Paris. Ensuite, les vacanciers parisiens en Corse ont achevé de détruire la réputation dont ceux-ci pouvaient jouir dans l’île.

Manifestation immédiate de cette haine : Le prix de la coppa pour les touristes, quadruplé si le touriste est parisien.

2. L'Auvergne-Rhône-Alpes

Niveau de détestation : 180%.

Origine de la brouille : Vingt Dieu ! Entre les Auvergnats méprisés à Paris où ils ont fait le bougnat et la fierté lyonnaise d’habiter dans « la vraie capitale des Gaules », il y a l’embarras du choix. Sans compter que les Parisiens qui vont faire du ski à Superbesse, à Tignes ou à Chamonix, ils commencent à bien faire chier le monde.

Manifestation immédiate de cette haine : « Enculé de 75. »

3. La Bretagne

Niveau de détestation : 160%.

Origine de la brouille : Un seul rêve : l’indépendance. Un corollaire : la langue bretonne. Les mecs ne peuvent pas supporter l’idée d’être soumis au joug parisien. Dès lors, tout est clair : Bécassine, un personnage anti-Breton, les Parisiens qui viennent passer leur été à la Trinité ou à Saint-Malo et méprisent la Bretagne… On n’est pas les bienvenus.

Manifestation immédiate de cette haine : « Il est interdit d’être parisien et de cracher par terre. »

Source photo : Giphy

4. Le Centre-Val-de-Loire

Niveau de détestation : 117%.

Origine de la brouille : « Oh, dis, si on allait voir Chambord et Blois et piller tout le vin du coin et se comporter de manière super désagréable avec tout le personnel des auberges et des restaurants et envoyer de la boue sur les maisons des petits villages avec notre 4/4 ? ».

Manifestation immédiate de cette haine : « J’ai craché dans ton Sancerre sale Parigot. »

5. La Normandie

Niveau de détestation : 114%.

Origine de la brouille : « Hey chérie ! Ca te dit de partir à Deauville avec moi ? On critiquera les crêpes de tous les vendeurs de crêpes, on fera monter tous les prix des hôtels et des auberges, on bouffera plein d’huîtres puis on ira jeter des trucs sur les plages d’Etretat histoire de bien gâcher le paysage. »

Manifestation immédiate de cette haine : « C’est pour qui la crêpe glaviot-urine ? »

6. PACA

Niveau de détestation : 108%.

Origine de la brouille : « Ils viennent nous enquiquiner la vie en prenant d’assaut les calanques, sans compter qu’ils nous prennent de haut, imitent nos accents, boivent nos pastis et ont un club de foot qui n’a jamais gagné la Ligue des champions. »

Manifestation immédiate de cette haine : « Jamais je foutrai les pieds à Paris ! »

7. L'Occitanie

Niveau de détestation : 97%.

Origine de la brouille : « Ces putaings de Parisiengs congs qui votent à droite et ne respectent rien, pas même le cassoulet, cong, on les aime pas, cong. »

Manifestation immédiate de cette haine : Toulouse de Nougaro à fond les ballons.

8. La Bourgogne-Franche-Comté

Niveau de détestation : 95%.

Origine de la brouille : Les Parisiens ont un jour décidé que les vins bordelais étaient meilleurs que les vins de Bourgogne. Résultat : les Bourguignons, qui savent que c’est n’importe quoi, nous méprisent intellectuellement et on ne peut pas leur donner totalement tort.

Manifestation immédiate de cette haine : Ils te refilent la moutarde la plus forte pour se venger discrètement quand tu envahis Dijon.

9. Les Pays de la Loire

Niveau de détestation : 93%.

Origine de la brouille : L’arrivée massive de Parisiens à Nantes n’y est pas totalement étrangère.

Manifestation immédiate de cette haine : Ils te dépassent par la droite quand tu fais des randos en trottinette électrique.

Source photo : Giphy

10. Le Grand Est

Niveau de détestation : 91%.

Origine de la brouille : On a quand même fait 3 guerres pour le rendre aux Allemands, sans succès.

Manifestation immédiate de cette haine : Les mecs sont capables de t’insulter en alsacien sans que tu captes rien.

11. Les Hauts-de-France

Niveau de détestation : 89%.

Origine de la brouille : Le moment où les supporters du PSG ont affiché une banderole traitant les Nordistes de consanguins pédophiles.

Manifestation immédiate de cette haine : « Espèce de biloute ! »

12. Nouvelle-Aquitaine

Niveau de détestation : 12%.

Origine de la brouille : Bah avant y avait brouille, mais maintenant qu’il n’y a PLUS que des Parisiens là-bas, on peut pas parler de brouille.

Manifestation immédiate de cette haine : « Encore un peu de Haut-Médoc ? »

Belle cote d’amour.