Tu cherches des régions chaudes dans ton pays ? Le site WeRomantique a épluché les études et les sondages pour savoir, sur la base de plusieurs critères, ou vivent les Français les plus délurés, ceux qui pensent à ça du matin au soir, ceux à qui « faut pas en promettre ». Tour de France du stupre et de la luxure.

1. Ile de France

Si les Franciliens se placent bien dans tous les classement ce ce qui a, de près ou de loin, un rapport avec le cul, c’est surtout en volume de recherche sur les sites porno que la région s’impose. En Ile de France, on regarde deux fois plus de porn sur Internet que chez les voisins. Merci qui ?


Crédits photo (creative commons) : Brett Hammond

2. Languedoc Roussillon Midi Pyrennées

Avec 67 lieux libertins recensés, pas mal de sex-shops et plus de 11 partenaires en moyenne, le Sud de la France se montre à la hauteur de sa réputation « caliente ».

By Martin Lindner

3. Provence Alpes Côtes d'Azur

En PACA, on affirme avoir le plus de partenaires sexuels au cours d’une vie (13,5 en moyenne) et, parce qu’il faut bien assurer derrière, on consomme du Viagra au delà du raisonnable.

By Tim.Reckmann

4. Auvergne Rhône Alpes

La région se place bien dans ce classement grâce notamment à la profusion de « lieux libertins » que compte ce coin de France. 75 sites recensés, des gites, des saunas, des clubs échangistes, on sort de chez soi pour se détendre en Auvergne et Rhône-Alpes.

5. Aquitaine Limousin Poitou Charentes

Le sud-ouest se place honorablement grâce à des lieux délurés, sex-shops et clubs libertins, en nombre respectables, et grâce aux recherches de porno de ses habitants. Bien joué.

6. Alsace Champagne Ardennes Lorraine

La région serait bien plus bas dans le classement si Internet n’était pas autant sollicités pour des sites pour les grands. Pour le reste, c’est assez calme, peu de pilules bleues, un peu de sex-shops et quelques lieux de libertinage suffisent à faire du « grand Est » le coin chaud de la moitié nord du pays derrière la région Parisienne.

7. Nord Pas de Calais Picardie

Si l’ensemble des chiffres sont comparables à ceux de l’Est, les « Hauts de France » se ramassent sur les requêtes en ligne. Apparemment, on ne sait pas trop trouver du cul en Nord-Pas-de-Calais et en Picardie.

8. Centre Val de Loire

Comment peut-on être coincé entre la région parisienne avec ses lieux de luxure et le grand sud qui ne parle que de cul du matin au soir et être si peu porté sur la gaudriole ? Soit la région résiste aux démons, soit les habitant du Centre prennent leur bagnole pour aller se dévergonder chez les voisins.

9. Bretagne

Les Bretons sont des gens efficaces et pragmatiques : pas le temps pour la déconne, on doit juste se reproduire pour conquérir le monde. Du coup, peu de lieux de débauche, peu de recherche de porn sur Internet, mais un nombre respectables de partenaires sexuel et une consommation soutenue de pilules bleues.

10. Bourgogne Franche Comté

Même le Salon de l’érotisme de Besançon s’est arrêté, soit-disant en raison de la concurrence croissante d’Internet. Sauf qu’en réalité, les Bourgignon et el Franc-Comtois ne cherche pas ou peu de cul sur Internet. Non, apparemment, dans ce coin là, on n’aime plus le cul.

By Arnaud 25

11. Pays de Loire

Aussi triste que la Bretagne, en queue de peloton en terme de lieux libertins, la région semble avoir tout misé sur une poignée de gros clubs à Nantes.

12. Normandie

Non, en Normandie, on n’est pas trop porté sur la gaudriole. A peine 20 boites de Viagra vendues pour 1000 habitants dans l’année, moins de 8 partenaires sexuels dans une vie en moyenne, les Normands préfère manifestement le fromage moulé à la louche et le cidre au sexe. Chacun son délire, on ne juge pas.


Crédits photo (creative commons) : Eponimm

Source : WeRomantiqueCrédit photo : Tabl-trai


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :