Crédits photo (creative commons) : johnonolan

"La paix est l'intervalle entre deux guerres" disait Giraudoux, "Vivre pour le meilleur, se vouloir pour tout se donner" disait aussi Johnny, mais ça n'a rien à voir. De la guerre du feu à celle d'Afghanistan, l'homme a toujours cogné sur son voisin, c'est comme ça, c'est dans nos gênes : on aime bien la BAGARRE. Ces millénaires de baston nous ont filé un bon nombre de records plus ou moins glorieux.

  1. La bataille la plus meurtrière
    Comme l'homme se fout sur la gueule depuis la nuit des temps, il n'est pas très simple de déterminer quelle bataille a été plus meurtrière qu'une autre. Mais si l'on en croit les historiens, la Bataille de Bagdad en 1258 a été une sacrée boucherie. On estime le nombre de morts à près de 2 050 000. Il faut dire qu'en envahissant la ville, les Mongols n'ont pas fait de détails : ils ont tué tous les civils. Ils sont comme ça les Mongols, faut pas trop déconner avec eux.

  2. La guerre la plus courte
    Zanzibar a longtemps été un protectorat Anglais. Quand en 1896 le nouveau Sultan décide de se la jouer indépendantiste, les Anglais n'hésitent pas longtemps et bombardent le palais du sultan à Zanzibar City. En tout, la guerre Zanzibo-Anglaise dure 38 minutes. La Royal Navy a bien rencontré un peu de résistance, mais pas longtemps : le yacht à vapeur que le sultan avait transformé en frégate a été coulé. Le temps béni des colonies...
  3. La guerre la plus longue
    La Guerre de 335 ans est une guerre qui, vous l'aurez peut-être deviné, a duré 335 ans. Pour faire simple : en 1651 des Hollandais en bateaux ont déclaré la guerre aux derniers Royalistes Anglais réfugiés sur une île après avoir été chassés par les Parlementaires. Sauf que tout le monde s'en foutait, et que les principaux intéressés ont oublié qu'ils étaient en guerre. En 1986 un armistice a été signé, sans doute était-ce un bon prétexte pour s'en jeter un petit.
  4. L'armée la plus puissante du monde
    Bien évidemment, Oncle Sam est le plus costaud. On aurait pu penser que les Chinois rivalisaient maintenant avec les Etats-Unis mais non. Il faut dire qu'avec 692 milliards de dollars alloués à la Défense (7 fois le budget chinois), les Américains mettent la misère à n'importe qui. AMERICA, FUCK YEAH.
  5. La bombe la plus destructrice du monde
    En 1954, les Américains se sont dit "Tiens, si on testait une grosse bombe juste pour voir mdrrrr ;)))". Et ils ont balancé une bombe de 15 mégatonnes. (1000 fois plus puissante que celles qu'ils avaient larguées sur le Japon.) Les Russes, qui ne sont pas en reste pour la déconne, se sont dit "LOL on peut faire mieux délire !!!!" et ils ont construit une bombe de 100 mégatonnes. Mais comme ils avaient peur de détruire la Russie en la larguant, ils se sont limités à 50 mégatonnes. Sympa.
  6. La bataille la moins meurtrière
    En France après la Révolution Française, c'était un peu le dawa, il faut le reconnaître. Un groupe de Normands un peu chauds a décidé de monter à la capitale pour aller botter le derrière des sans-culottes. En chemin, ils passent par le château de Brécourt et décident d'y faire un petit pique-nique. Notamment dans les caves bien remplies du château où ils se prennent une caisse mémorable. Quand les troupes parisiennes venues déloger les intrus arrivent et lancent l'assaut, c'est la panique. Des centaines de poivrots sont réveillés de leur sieste et fuient dans tous les sens. Cette bataille ne fera aucun mort et les seuls cadavres que trouveront les parisiens sont ceux des bouteilles abandonnées par les Normands.
  7. Le pays qui ignore la paix
    Il y a des pays qui se spécialisent dans les problèmes de voisinage. Israël par exemple est en guerre depuis sa création en 1948 avec différents États frontaliers. Malgré quelques périodes de calme relatif, la Syrie et l’état hébreux sont toujours officiellement en guerre aujourd'hui. Qui sait, peut-être signeront-ils l'armistice en 2013 pour célébrer les 40 ans de ce conflit ? (On n'y croit pas des masses non plus.)
  8. La guerre la plus étrange
    Une guerre tragique, un drame porcin : la Guerre du cochon. Imaginez plutôt, les États-Unis et l'Empire Britannique se disputent une île au large des côtes Canadiennes et parviennent finalement à se mettre d'accord sur un partage des terres. Mais un jour, le drame. Un paysan américain abat un cochon qui mangeait les patates de son jardin. Un cochon qui appartenait à un éleveur Irlandais. La tension est à son maximum, les armées se font face et s'insultent copieusement (afin que l'autre tire en premier et déclenche le conflit). Et puis... et puis rien. Tout le monde s'est excusé et l'affaire a été oubliée. Mais ce cochon aurait pu être à l'origine d'une véritable boucherie.

source : Wikipedia.fr, Listverse.com, Cracked.com

Top écrit par Barbie-Boys.

Tu ne sais pas quoi offrir pour la fête des mères ? On a déniché les trucs les plus cool :