Fan de rugby comme nous hein ? Alors on va s'entendre. Pour fêter ensemble les gros matchs du tournoi des VI nations, vous pouvez retrouver nos meilleurs tops et vidéos sur le ballon ovale ! De l'humour décalé, des placages de voyous faits par des gentlemen. Du Rugby et des tops, c'est DROP! notre plateforme dédiée à l'Ovalie !

Top partenaire [?]

Le rugby c'est l'exubérance, c'est la truculence, bref c'est pas un sport pour les petits bras. Alors pour rendre hommage à ce beau sport nous avons tenté de compiler les records les plus fous du ballon ovale. Et le moins que l'on puisse dire c'est que tout ça est relativement impressionnant.

  1. Le plus gros joueur
    Le français Atonio était déjà le plus beau bébé du dernier Mondial, mais la palme du rugby professionnel revient à Bill Cavubati, un fidjien qui a joué de 1993 à 2005 et qui est monté jusqu'à 165 kilos. Soit 2,2 Morgan Parra.

    une-rugby

  2. La plus grosse craquée
    356 à 3. Lors d'un match de première division belge. Comment expliquer ce score ? C'est simple, l'équipe qui a perdu a refusé de défendre afin de critiquer le fait que le match se déroulait sans arbitre. On les comprend un peu. Afin de ne pas souffrir d'un forfait, ils ont décidé de jouer mais sans jouer (la preuve à l'image). Mais comment ils ont fait pour mettre 3 ?

  3. Plus gros écart de points lors d'un match de coupe du monde
    Un petit 142-0 des familles entre l'Australie et la Namibie lors de la coupe du monde 2003. Avant, ce genre de déculottée était très courant, mais depuis la dernière coupe du monde ce genre de craquée n'existe plus. On a envie de dire dommage.

  4. Le maillot le plus cher
    Si vous vouliez être le propriétaire du maillot de Dave Gallaher, capitaine All-Black qui l'avait porté durant une défaite face au Pays de Galles en 1905 (3-0), il fallait débourser 243 000 euros. Son heureux propriétaire est aussi celui du club des Saracens. Les joueurs doivent être contents de savoir qu'ils sont moins payés à l'année que ce que leur manager est prêt à mettre pour un maillot.

  5. L'essai le plus rapide du rugby international
    Dafydd Howells, jeune joueur de 20 ans a réussi à marquer un essai en 7 secondes lors d'une rencontre junior opposant le XV du poireau aux Fidjis. Les Fidjiens ne sont pas réputés pour leur défense de fer, mais là vraiment on se demande s'ils ne l'ont pas fait exprès.

  6. Le jeune joueur le plus balaise
    Enzo, 11 ans, 96 kilos pour 1m84, défend aujourd'hui les couleurs de l'ASM Clermont Auvergne après être passé par le Stade Toulousain. Son physique hors norme fait qu'il marche littéralement sur ses adversaires. Il faut vite qu'il soit surclassé parce que là c'est n'importe quoi (on prévient les âmes sensibles, la vidéo est une vraie boucherie).

  7. Le match le plus long
    25h 59m et 47s, oui ça commençait à tirer un peu sur les papattes donc ils n'ont pas eu le courage d'aller jusqu'à 26 heures. Rassurez-vous, ce n'était pas un match classique, mais une rencontre de charité organisée dans le Worcestire. Le match s'est terminé sur un sympathique 1,326 à 1,229
  8. Plus grand nombre d'étrangers dans une équipe
    13 joueurs du groupe de l'équipe des Samoa lors de la dernière coupe du monde étaient étrangers (en l'occurrence de Nouvelle Zélande). Mais ne leur jetons pas la pierre car c'est presque toutes les équipes qui agissent de la sorte. Au total c'est 135 joueurs engagés dans la compétition qui jouaient pour un pays dans lequel ils n'étaient pas nés. Ça fait quand même un peu beaucoup...
  9. Le match avec le moins de points
    En fait, c'est un record partagé parce qu'il y a eu dans l'histoire du rugby de nombreux 0-0. Mais on voulait vous présenter le plus célèbre d'entre eux, celui du "match de légende" qui a opposé le XV de France aux Springboks en 1961. Lors de cette tournée, les Boks avaient mis des pilules à l'Europe entière, et lors du dernier match la France a réussi à les contenir, ce qui était à l'époque un véritable exploit.

  10. Le plus long drop du monde
    77.7 m les amis ! Et c'était pas hier, c'était en 1932 lors d'un match qui opposait l'Afrique du Sud au XV de la rose. C'est une performance exceptionnelle réalisée par Gerald Hamilton et qu'on retrouve dans le Guinness des records. Mais, même si c'est moche de faire ça, permettez-nous de douter de sa véracité. Comment un joueur a t'il pu réaliser un tel exploit en 1932 ? Alors qu'aujourd'hui les meilleurs buteurs dépassent à peine les 70 mètres. Pas impossible que Papy ait un peu grossi l'histoire... (Pour vous rendre compte de la performance du pépé, dites-vous que c'était plus long que ça... Maintenant vous le croyez toujours ?)

Et vive l'ovalie !

Fan de Rugby ? Chez Topito, on a voulu profiter de la plus grosse actu Rugby de l'année pour partager avec vous nos meilleurs tops et vidéos sur le sujet !
Retrouvez tous nos contenus Rugby sur DROP!, notre plate forme dédiée à l'Ovalie. Du Rugby et des tops, c'est DROP!

DROP_CONCLUSION_1