Quoi, ça vous étonne un Azerbaïdjanais qui rappe ? Et pourtant ça existe. Trop souvent limités par la barrière de la langue, on se cantonne aux mêmes artistes US et français, en oubliant un peu qu'il existe du bon rap ailleurs dans le monde, comme en Tanzanie ou au Groenland par exemple. Alors certes c'est parfois un peu cheap, mal foutu et bancal, mais osef, non ?

  1. Inde : Baba Sehgal
    Le hip-hop passionne les jeunes en Inde et de nombreux artistes US s'y arrêtent pour quelques dates mais cela n'a pas suffit pour faire connaitre un rappeur indien internationalement. Le tout premier, Baba Sehgal, jouit encore d'une grande crédibilité dans son pays où il continue à cartonner, en studio comme sur grand écran.
  2. Albanie : Banda Butuesi
    Banda Butuesi est un des groupes les plus connus d'Albanie. Piliers de la scène hip-hop des Balkans encore balbutiante, ils ont participé activement à son développement. L'Albanie accueille depuis 2012 le Albanian hip hop festival, organisé par une équipe de Français.
  3. Brésil : Sabotage
    Si la barrière de la langue fait qu'on écoute peu de groupes brésiliens en France, la scène hip-hop du pays de la samba. Souvent engagé et "conscient", le rap brésilien est biberonné à la misère sociale, f. Ce qui n'empêche pas qu'un de ses rappeurs les plus prometteurs, Sabotage, se fasse assassiner en 2003.
  4. Tanzanie : Juma Nature
    Le rap tanzanien est fortement influencé par l'afrobeat, le dancehall et la culture swahili. On est loin du hip-hop calibré US mais clairement dans un truc beaucoup plus bigarré, le Bongo Flava dont Juma Nature est un fier représentant.
    http://youtu.be/PHavKPiZByk
  5. Bosnie-Herzégovine : Disciplinska komisija
    Ce super groupe réunit en son sein plusieurs rappeurs influents de la fin des 90's. Popularisé par la radio hip hop FMJAM, Edo Maajka et ses potes ont signé quelques classiques du rap bosnien, comme le très engagé America.
  6. Iran : HichKas
    On dispose de peu d'info sur la scène Iranienne même si un groupe surnage : 021. Premier posse du genre à chanter dans une langue persane, le groupe était mené par HichKas, figure incontournable qui a collaboré notamment avec Kool G Rap.
  7. Togo : Eric MC
    S'il n'est pas le premier (les Black Syndicate avaient bien défriché tout ça avant lui), Eric MC est sûrement le rappeur togolais le plus connu dans son pays. Il a d'ailleurs reçu 2 Togo Hip Hop Awards.
  8. Corée du Sud : Seo Taiji and Boys
    Avec Seo Taiji and Boys, retrouvez toutes les saveurs du hip-hop à l'ancienne. Précurseurs, ils incluaient du heavy metal dans leurs morceaux dès le début des 90's. Et c'est vraiment bon.
  9. Azerbaïdjan : H.O.S.T.
    Fiers représentants de la 2ème vague hip-hop azerbaïdjanaise, H.O.S.T est le groupe le plus influent de la fin des années 2000 dans le pays. Pour plus de groupes, suivez donc cette chaîne Youtube.
  10. Groenland : Nuuk Posse
    La scène hip-hop n'est pas immense là-bas mais le Nuuk Posse régale les amateurs de rap depuis 1985. C'est grâce à eux que la scène locale s'est développée avec des mecs comme Prussic, Peand-El ou Tomba.
  11. Bonus : France : Maître Gims
    ...

Allez, on oublie un peu la West Coast, ça ne fera pas de mal.

Source : Wikipedia

Crédit photo : SeoulBeats