Nashville, c’est la ville du rock mais aussi et surtout de la country. Avec Memphis, qui n’est d’ailleurs pas si loin, Nashville fait office de musée à ciel ouvert de la musique américaine. Un authentique livre d’histoire qui se raconte au fil des nombreux concerts gratuits et des lieux de culte dédiés aux artistes qui ont fait leurs armes ici ou qui ont choisi la cité pour y enregistrer. Nashville qui n’est pas pour autant aussi populaire que Los Angeles ou New York quand il s’agit de se rendre aux USA. Nashville qui a énormément à offrir…

1. Parce que c'est la ville de Johnny Cash

La légende de la country, du rock et du folk n’est pas née à Nashville mais c’est ici qu’elle tira sa révérence un triste jour de septembre 2003. Johnny Cash qui se raconte donc dans ce lieu exceptionnel dans lequel sont réunis des notes manuscrites, des lettres, quelques 25 costumes de scène (noir pour la plupart), des films ou encore le mur de pierre de sa maison d’Hendersonville. C’est ni plus ni moins la plus grande collection dédiée à Cash au monde et forcément, la visite est indispensable.

2. Parce qu'on peut y voir le Grand Ole Opry

Tous les artistes country ont un jour rêvé de jouer au Grand Ole Opry. Encore aujourd’hui, on peut y voir des musiciens comme Carrie Underwood et Keith Urban. Le Grand Ole Opry qui peut se visiter pendant la journée ou en soirée. Une dernière formule qui comprend un concert.

3. Parce que Nashville, c'est un peu Athènes

Pas besoin d’aller à Athènes pour voir le Parthénon car à Nashville se trouve une réplique exacte. Un peu bizarre mais néanmoins impressionnant. On y joue des pièces de théâtre grec et on peut y admirer plusieurs œuvres d’art. Il fut construit en 1897 dans le cadre de l’Exposition internationale du centenaire du Tennessee.

4. Pour la musique (encore)

Forcément, quand on va à Nashville, c’est aussi parce qu’on aime la musique. Et quand on aime la musique, on va au Ryman Auditorium. Loretta Lynn, Dolly Parton, Emmylou Harris, Bruce Springsteen, Elivs Presley, The Byrds, Neil Young, Charlie Chaplin, Bob Dylan, Oasis, Garbage, Robert Plant, The Strokes et Eddie Vedder s’y sont produits. Incontournable.

5. Pour la musique (encore et encore)

On se dirige maintenant vers le Country Music Hall Of Fame and Museum. Un autre haut lieu de la musique country. Un musée où sont rassemblés des objets étonnants comme la limousine en or massif d’Elvis. C’est également entre ces murs que se trouve le Studio B., soit l’un des plus célèbres studios du monde.

6. Parce qu'on peut aussi apprendre des trucs

Parents et enfant se retrouvent au Adventure Science Center, où il est possible de s’essayer à un simulateur de vol, mais aussi d’en apprendre un rayon sur l’espace et sur le corps humain. Sans oublier le planétarium.

7. Pour faire la fête

Quand on veut festoyer à Nashville, on va sur Broadway. C’est « the place to be » pour écouter de la musique live. Et ce quelque soit le jour de la semaine. Quelques exemples d’établissements recommandables : Le Legends Corner, le Tootsie’s Orchid Lounge, le The Stage on Broadway ou encore le Honky Tonk Central. Une orgie de musique !

8. Pour goûter un bon whisky à la Nelson's Green Brier

C’est un immigré allemand qui commença à produire son propre whisky dans les années 1800. Un breuvage qui remporta rapidement un grand succès. Fermé pendant la Prohibition, l’établissement a été ré-ouvert par les héritiers du fondateur et aujourd’hui, on peut donc visiter la distillerie mais aussi faire le plein d’eau de feu. On peut aussi y aller pour déguster gratuitement.

View this post on Instagram

I wish you could smell this.

A post shared by Dara Carson (@daracarson) on

9. Pour la bouffe

Le sud (même si Nashville est à la limite) des États-Unis est plutôt généreux en matière de bonne nourriture. Les spécialités culinaires y sont nombreuses et souvent très riches. Alors bien sûr, il y a les incontournables barbecues, mais on peut aussi se bâfrer de crevettes au gruau de maïs, de tartes aux noix de pécan et de frogmore stew, à savoir un ragoût avec du maïs, des crevettes, de la saucisse et des pommes de terre.

10. Pour voir du superbe street art

À l’instar de Philadelphie, Nashville a su mettre en avant ses graffeurs, qui ont pu s’exprimer sur des murs mis à leur disposition. On peut ainsi se balader et découvrir d’étonnantes fresques un peu partout autour de la ville. La preuve que si Nashville est toujours célèbre pour son côté historique, elle sait aussi aller de l’avant.

View this post on Instagram

@beaustanton ?

A post shared by Kristina (@k_mams_) on

Voilà qui donne envie de prendre sa guitare pour reprendre du Johnny Cash…