On parle souvent de Las Vegas mais beaucoup moins d’Atlantic City. Il faut dire que malgré ses casinos et ses attractions, la ville ne jouit pas de la même popularité. Pourtant, cette dernière mérite qu’on s’y arrête. Sous son apparence de vieille dame un peu mise au rencard, elle a encore beaucoup à offrir et propose une plongée dans une partie de l’histoire américaine. Celle de Sinatra et de Marilyn…

1. C'est moins loin que Las Vegas

Deuxième ville du jeu aux États-Unis, Atlantic City est à New York et Philadelphie ce que Las Vegas est à Los Angeles et San Francisco. Et forcément, pour nous français, y aller est beaucoup plus accessible que de se rendre à Vegas. Un aller-retour à New York, un trajet en train ou en voiture et le tour est joué.

2. Le célèbre Boardwalk

Visible dans tout un tas de films et séries, des Soprano à Boardwalk Empire, le Boardwalk d’Atlantic City est le plus long du monde (6.5 km) et aussi l’un des plus mythiques. S’y balader revient à s’offrir un condensé de tout ce que la ville a à proposer. On passe devant les casinos, les magasins, les restaurants, tout en profitant du parfum des embruns, au son des cris des mouettes, présentes en nombre (mais alors vraiment). Une certaine idée de l’Amérique de Sinatra.

3. L'Océan Atlantique

Gros avantage d’Atlantic City par rapport à Las Vegas : l’océan. Ce qui signifie qu’on peut se baigner, mais aussi surfer ou plus généralement profiter du soleil. Le gros de la ville étant situé en bord de mer, il est très facile d’y accéder et de profiter de cette gigantesque bande de sable. À noter que les plages d’AC (pour les intimes) font partie des rares du New Jersey à être encore entièrement gratuites.

4. Les casinos

Incontournables, il sont aujourd’hui une dizaine (beaucoup ont fermé) et proposent toutes les machines nécessaires à la bonne dépense de vos économies durement gagnées. On peut y jouer au poker, à la roulette ou encore au black-jack ou simplement admirer les intérieurs fastueux et les architectures spectaculaires. Comme par exemple celle du Taj Mahal, l’un des établissements de Trump, qui traduit bien l’extravagance et la mégalomanie de ce dernier.

5. Goûter au mythe

Contrairement à Las Vegas, qui ne connaît pas la crise, Atlantic City se l’est prise de plein fouet dans les dents. Beaucoup moins fastueuse que sa cousine de l’Ouest, la cité ne connaît pas une croissance dingue et comprend toujours des établissements et autres bâtiments datant d’un âge d’or où le gratin se pressait pour profiter de tout ce que la ville avait à proposer. Parmi ces vestiges, l’hôtel le Claridge fait office d’incontournable. Très bien entretenu, parfait pour se plonger dans le glorieux passé d’AC, il fut plébiscité par Marilyn Monroe, Frank Sinatra, Franklin D. Roosevelt, Al Capone ou encore Nucky Thompson (Steve Buscemi dans Boardwalk Empire). La vue qu’il propose sur le front de mer est de plus à couper le souffle.

6. La vie y est moins chère

On peut parfaitement se loger dans de beaux hôtels sans se ruiner grâce aux nombreuses offres promotionnelles que ces derniers proposent, mais aussi manger et s’amuser pour quelques dollars. Là encore, comparé à Las Vegas, il est beaucoup plus simple de profiter du vrai potentiel d’AC sans devoir penser à se séparer d’un rein pour le vendre au marché noir.

7. Voir un concert

La ville a beau ramer depuis plusieurs années, les plus grands noms de la musique continuent à y faire étape. Prochainement, ce sont ZZ Top, Pretenders, Grand Funk Railroad ou Blue Oyster Cult qui fouleront le sol de la ville chérie de Bruce Springsteen.Sans oublier les shows en tous genres, nombreux eux aussi.

8. Les jetées

À Atlantic City, elles abritent souvent des bâtiments qui avancent ainsi sur la mer. L’Atlantic City Art Center et l’Atlantic City Historical Museum par exemple, ou encore le Central Pier et ses attractions.

9. Sa situation géographique

New York n’est donc pas très loin, mais Philadelphie est encore plus proche. Washington D.C. et Baltimore sont également à portée de voiture ou de train. Autre avantage indéniable : Atlantic City n’est pas une grande métropole. Il suffit d’en sortir pour profiter des superbes paysages du New Jersey, été comme hiver, loin du bruit et de la fureur de la ville.

10. Pour donner un coup de pouce

Au bord de la faillite, Atlantic City n’est clairement plus ce qu’elle put être à une époque. Mais étrangement, son côté désuet participe aussi à son charme et peut constituer une bonne raison d’y faire étape quand on veut goûter à l’Amérique, la vraie. AC fait partie de l’histoire du pays et s’y promener en mâchonnant les fameux caramels à l’eau de mer donne, un peu l’impression de se retrouver au cœur de la Prohibition, sur un coin de terre oublié du temps.

« Meet me tonight in Atlantic City » Bruce Springsteen

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !