Crédits photo (creative commons) : psgmag.net

C'était trop beau. Un investisseur fortuné au PSG, des tribunes apaisées, une première place au classement, des égos qui cohabitent pacifiquement dans les vestiaires... c'était suspect et Antoine Kombouaré va devoir finalement faire ses valises. Une stratégie payante pour saborder le club et pourrir l'ambiance, mais une stratégie motivée par d'excellentes raisons. Au moins une dizaine.

  1. Il n'est pas assez glamour : il faut des stars de cinéma à Paris, des paillettes, des tapis rouges, du strass et des paillettes! Il se trouve que Carlo Ancelotti a fait une apparition dans la version de Don Camillo de Terrence Hill en 1983. Ça justifie une page Imdb. Chapeau l'artiste.
  2. Il a déjà perdu à Dijon : alors que Carlo Ancelotti ou Frank Rijkaard sont invaincus à Dijon. Que ce soit avec le Milan AC, Chelsea ou Parme pour l'un ou Barcelone pour l'autre.
  3. Il ne fait pas jouer tout le temps Pastore : c'est quand même pas compliqué! Tu commences ta feuille de match en écrivant "Pastore" sur ton papier. Et après tu fais en fonction de l'infirmerie.
  4. Le PSG a gagné une Coupe d'Europe quand il est parti : pendant que ses anciens coéquipiers, Rai, Guérin et Roche, soulevaient la Coupe des Coupes en 1996, Kombouaré remportait la Coupe de Suisse avec le FC Sion. Antoine est un chat noir. Virons-le et pensons "Europe".
  5. Les actionnaires ont d'autres plans pour lui : sélectionneur du Qatar. Il y a une Coupe du Monde à gagner en 2018. Un mec qui est en tête de la Ligue 1 avec Siaka Tiéné peut aller en finale avec la sélection du Qatar.
  6. Luyindula a des relations au Qatar : donc faut pas trop le faire chier. Luyindula avait promis de se venger, c'est bientôt chose faite.
  7. Il n'est pas assez cher : au dernier pointage, Kombouaré émargeait à 110 000 euros, soit à peu près le RMI au Qatar. Un Ancelotti, même chômeur depuis 6 mois, c'est au moins 3 fois plus. Quand on est un Fond du Qatar, on a un rang à tenir.
  8. Il avait reçu le soutien de Luc Sonor : "Ca me fout les boules" aurait dit le délégué UNFP. Une carrière en foot, c'est surtout une question de réseau.
  9. Leonardo a cru qu'il serait absent pendant la CAN : on peut être un bon directeur sportif et être nul en géographie au point de mettre la Nouvelle Calédonie en Afrique.
  10. Il ne serait pas pour rien dans la coiffure de Jérémy Ménez : avoir pour coach un type que l'on surnomme "Casque d'Or", ça peut être perturbant au niveau capillaire.

Et vous, comprenez-vous la décision des actionnaires du PSG?