Crédits photo (creative commons) : . Mauricio Lima AFP/Archives

On est tous d'accord, le terme "secte" effraie un peu le public. L'ennui, c'est que pour avoir droit à l'appellation d'origine contrôlée de "religion" (et ainsi être exonéré d'impôt) il faut passer tout un tas de tests fastidieux. N'ayez donc plus aucune réserve à lancer votre propre culte/mouvement/arnaque et tant pis si l'on vous qualifie, un peu vite, de secte. Il y a au moins 7 avantages à créer la sienne qui vous feront oublier les petits désagréments.

  1. La sociabilité
    Monter une secte est un bon moyen de se faire des amis. Surtout si vous en êtes le Grand Manitou, vos adeptes se battront pour être amis avec vous. En revanche, vous vous ferez aussi quelques ennemis, mais on ne peut pas plaire à tout le monde et puis on n'extorque pas une montagne de thunes à des dépressifs crédules sous un prétexte bidon ne réhabilite pas le culte du Concombre Sacré sans froisser quelques esprits chagrins.
  2. Vous n'avez pas trouvé de culte satisfaisant
    Autant prendre les devants et vous en créer un à vous. L'avantage, c'est qu'en tant que prophète vous pourrez imposer vos fantaisies: sacrifice humain, pognon, partouzes rituelles, pognon, costumes rigolos, pognon, piscine remplie de chocolat...tout ce qui vous passe par la tête, vous n'aurez qu'à l'écrire et déclarer vos trouvailles "Sainte Parole" et votre calepin à idées "Livre Saint". Les autres ne se sont pas gênés, alors pourquoi pas vous?
  3. Vous êtes altruiste et souhaitez guider les autres vers la lumière
    Et manque de bol, vous n'êtes ni coréen ni François Hollande. Grâce à votre secte, pardon organisation spirituelle, vous serez le/la Boss avec une bande de larves prêtes à raquer pour avoir le droit de vous vénérer. C'est-y pas beau? N'omettez pas de préciser que vous avez guéri une maladie quelconque pendant votre retraite spirituelle chez les Extra-Terrestres/en Inde/au Tibet/à Vierzon. Ou que vous avez domestiqué le virus Ebola, d'ailleurs vous pouvez pas le prouver là tout de suite, c'est l'heure de sa promenade.
  4. Le pouvoir vous excite
    Dites-le franchement. Vous voulez qu'on vous appelle "Maître-sse", "Gourou" ou "Lumière parmi les lumières-oh-oui-encore-plus-fort". Vous vous délectez à la simple idée d'avoir l'ascendant sur une poignée de faibles (et les faibles sont faits pour être opprimés) prêts à envoyer balader toute notion de respect de soi-même afin de gagner une place au Paradis à votre Gauche (sachez vous démarquer).
  5. La célébrité vous excite
    Si vous montez une secte, vous serez forcément controversé-e. Les médias vont parler de vous, des journalistes vous infiltreront afin d'écrire des livres sur vos nébuleux agissements et vous serez invité-e dans toute émission racoleuse qui se respecte. Et plus vous serez célèbre, plus vous gratterez d'adeptes, parce qu'on vous prendra au sérieux. C'était déjà comme ça y'a 2000 ans et on a bien vu que ça marchait plus efficacement qu'un passage à Secret Story.
  6. C'est un bon moyen de pécho
    Et sans trop se fouler. Si vous êtes Grand-e Guide, vous aurez de fait, une cour de prétendant-es prêt-es à tout pour vous séduire et ainsi se rapprocher un peu de la lumière. Ne vous laissez pas aveugler par votre succès tout neuf, vous pourriez tomber sur un-e arriviste qui viendrait se frotter à votre Vénéré Derrière uniquement pour prendre votre place. Méfiance.
  7. Vous pouvez laisser libre cours à votre créativité débordante
    Ecrivez vous-même votre Bible, illustrée par vos bons soins. Vous avez dessiné des toges/médaillons/tapis de bain/gode-ceintures? C'est le moment de rentabiliser votre talent et de monnayer vos créations. Vos adeptes loueront votre génie et ouvriront grand leur porte-monnaie quand ils sauront qu'il faut OBLIGATOIREMENT la toge/le médaillon/le tapis de bain/le gode-ceinture crée-béni-approuvé par vous-même pour prétendre intégrer votre secte, pardon votre Mouvement Spirituel de l'Ordre Nouveau.

Top écrit par ManonW