T’as eu des enfants, t’en as bien chié pour les éduquer, tu penses avoir fait de ton mieux et c’est surement le cas. Maintenant, c’est à leur tour d’être aussi parents, et toi, hormis le coup de vieux que tu te prends sévèrement dans la gueule, tu es hyper content(e), parce que tu sais que ton rôle auprès de ce nouveau petit enfant va être déterminant, la pression de l’éducation en moins.

1. Tu vas pouvoir être gaga

Et te transformer en un super cliché: celui du grand-parent complètement débile devant ses petits-enfants. Tu vas pouvoir leur faire des gâteaux, les emmener au parc, à la plage, au poney, et être complètement en extase devant eux.

2. Tu peux saper toute leur éducation quand ils sont chez toi

Quand tu élevais tes enfants, tu te devais d’être strict voir sévère, d’imposer des règles et de les tenir. Maintenant que tu es de l’autre côté de la barrière, tu peux niquer tout ce que tes enfants essayent d’inculquer aux leurs, en les laissant regarder des dessins-animés, manger des bonbons avant le repas, et en leur achetant tous les jouets qu’ils veulent.

3. Tu peux être leur confident

C’est compliqué de parler de ses histoires de coeur à ses parents, alors que c’est beaucoup plus facile d’en parler avec sa grand-mère ou son grand-père. Tes petits enfants savent qu’ils peuvent tout te dire sans que tu les engueules, et tu peux même les défendre face à leurs parents.

4. Tu peux les avoir en vacances

Et pas te les taper toute l’année quand ils sont chiants. Tu les as avec toi pendant les vacances, les week-ends, quand la vie est calme et qu’ils sont détendus. Trop cool. Et l’avantage, c’est que tu ne les as pas suffisamment longtemps chez toi pour en avoir marre d’eux.

5. Tu as plus de temps pour eux

Parce que généralement, quand tu as l’âge d’être grand-parent, c’est que tu as aussi l’âge d’être à la retraite. Tu as donc tout le temps devant toi pour profiter d’eux, sans te dire que le lendemain, tu dois retourner au taf.

6. Tu es moins stressé

T’es à la retraite, t’as pas grand chose à faire à part avoir du temps pour toi, pas de pression, non, rien. T’es pépouze, tu sais comment on s’occupe des enfants vu que tu as élevé les tiens, tu es donc carrément moins stressé(e) à l’idée de les garder avec toi pendant plusieurs jours.

7. Tu as le temps de les voir grandir

Ce que tu as toujours regretté du temps de tes propres enfants: ne jamais avoir assez de temps pour profiter d’eux. Il y avait toujours le boulot, les emmerdes, l’école.. Là, tu as tout ce qui te reste de ta vie pour profiter d’eux pleinement.

8. Tu es plus sensible

Avant, tu ne cédais pas quand ton gamin pleurait pour avoir un jouet, et tu restais ferme quand il ne voulait pas aller se coucher. Avec tes petits enfants ce n’est pas la même chose, tu te transformes visiblement en caramel mou et cèdes à tout.

9. Tu as moins de responsabilités

Tu n’as pas la responsabilité de leur éducation, des devoirs à faire le soir, des rendez-vous chez le pédiatre et autres trucs qui te prennent vite la tête quand tu es parent. Non, tout ça tu le laisses à tes enfants, et toi tu as la partie cool. Pas mal, non ?

10. Tu peux les gâter

Tout ce que tu ne voulais pas offrir à tes propres enfants pour ne pas en faire des gamins pourris gâtés, tu peux l’offrir à tes petits enfants, parce que c’est aussi à ça que servent les grands-parents.

Et vous, vous préférez quoi ? Etre parent ou grand-parent ?