L’Italie par-ci, l’Italie par-là… Ça commence à bien faire non ? Surtout que juste à côté, il y a la Croatie. Alors on pousse un peu plus loin et on profite des nombreux avantages qu’offre cette destination de choix. À 2h de Paris, ça ne se refuse pas.

1. Parce que les pâtes et les pizzas, c'est surfait

On schématise à peine mais c’est pour la bonne cause. Car la gastronomie croate c’est du sérieux autant vous le dire ! Que ce soit avec les Struklis, des sortes de raviolis, mais en mieux, le sarma (des feuilles de chou farcies à la viande et au riz), du calamar grillé ou frit, du brudet (une délicieuse soupe au poisson cuit dans du vin blanc) ou encore le fameux Pljeskavica, un steak haché au fromage qu’il n’est pas nécessaire de savoir prononcer pour s’en repaître.

2. Niveau plages, la Croatie est largement au-dessus

De belles plages accueillantes, une eau limpide et douce et 700 îles qui n’attendent que vous. Farniente, plongée, bronzette, baignade, sports nautiques… On continue ou c’est bon ?

3. Parce que Dubrovnik

Quitte à visiter une ville et suer sous un soleil de plomb, mieux vaut opter pour Dubrovnik, la perle de l’Adriatique que pour n’importe quelle autre cité italienne. Déjà, il y a moins de monde et c’est franchement magnifique. L’UNESCO ne s’y est d’ailleurs pas trompé lui qui a classée cette spectaculaire cité médiévale et sa muraille d’enceinte au Patrimoine Mondial.

4. Pour l'arrière-pays croate

Un autre bon plan pour éviter les hordes de touristes. C’est dans ces petits bleds paumés, au fil des routes de campagne, au contact des autochtones qu’on découvre les véritables charmes du pays. À Samobor par exemple, une petite ville de 15 000 habitants située au Nord. Un exemple parmi d’autres.

5. Parce que Venise aussi c'est surfait

À la place, mieux vaut se rendre à Porec par exemple, dans le comitat d’Istrie. Ce n’est pas très loin de Venise et ça se voit. L’architecture notamment, y est très ressemblante, mais ce n’est pas aussi bondé. Et puis c’est moins cher. En plus, on y parle autant italien que croate. Les avantages sans les inconvénients donc…

6. Pour Zagreb

Mettons un peu de côté Rome. Loin d’être une mégalopole tentaculaire, Zagreb représente une alternative tout à fait valable. Une capitale à hauteur d’homme, empreinte d’Histoire et de culture, où on peut voir des choses qui valent vraiment le détour comme la cathédrale Saint-Stéphane, le Musée Mimara, L’église Saint-Marc, etc.

7. C'est plus propre que l'Italie

En Croatie, 94% des plages sont ouvertes à la baignade. L’eau y est la plus propre de toute l’Europe. La nature est remarquablement préservée et les villes dénotent d’un véritable désir d’entretenir un précieux patrimoine aussi généreux que surprenant.

8. C'est moins cher

En Croatie, le coût de la vie est environ 30% inférieur à celui de la France. Pareil pour l’Italie, qui reste assez onéreuse. Et ce, qu’on se trouve dans la cambrousse ou à Zagreb, la capitale. Assez récemment ouverte au tourisme, la Croatie présente un avantage économique indéniable pour les petites bourses. C’est d’ailleurs aussi pour cela que c’est une des destinations privilégiées par les étudiants.

9. Pour le caractère multi-culturel de la Croatie

À mi-chemin entre des influences romaines et slaves notamment, la Croatie sait mettre en avant une étonnante variété de cultures. Ce qui ressort dans les différentes architectures et dans cette ouverture d’esprit indéniable.

10. Parce que la Croatie est encore préservée du tourisme de masse

Surtout si on ne cherche pas à fréquenter les coins les plus connus et qu’on s’éloigne un peu des traditionnels spots. L’Italie elle, a déjà depuis longtemps sombré et ne propose que peu de destinations pour ceux qui ne veulent pas se frotter à des centaines de touristes en claquettes.

En Croatie passer tes prochaines vacances tu iras !