Crédits photo (creative commons) : azz

Tu n'as jamais lu un traitre mot d'une œuvre de Victor Hugo, mais la seule vision d'un de ses portraits déclenche en toi une douce sensation de plaisir et de respect ? Tu n'as jamais entendu un seul accord des ZZ Top, que tu considères pourtant comme un des groupes de rock les plus mythiques de tous les temps (laaaaaaargement devant les Beatles, les Who et les Rolling Stones bien évidemment...) ? Tu n'y connais rien en politique (d'ailleurs tu peines à comprendre les tweets de Nadine Morano) et pourtant tu admires Karl Marx, Fidel Castro et Robert Hue ? Ne cherche pas plus loin, tu es secrètement désireux de devenir barbu. Pas plus compliqué que ça. Alors, après la moustache, on a décidé d'essayer de te faire succomber aux doux plaisirs procurés par le port d'une superbe toison fièrement arborée sous ton menton...

  1. Pour faire des économies de rasoir
    Mais aussi de mousse, d'aftershave et de pansements. C'est que ça coûte cher ces conneries là. C'est la crise, on ne le répètera jamais assez, et il n'y a pas de petites économies. Pas étonnant que les lames pour ton Wilkinson "quadri-têtes-méga-coupe-tout" ou autres Gillette "quintuple-action-rotatif" (qui pourront bientôt tondre la pelouse), sont parmi les plus chourées dans les supermarchés...
  2. Parce que ça fait mâle viril
    Quand on a une tronche de gros puceau, ça constitue une plus-value considérable apportée à un faciès aussi ingrat que quelconque. Et c'est moins définitif qu'un cicatrice à la Albator ou un tatouage de taulard.
  3. Parce que ça fait "ours mal léché"
    Un peu comme un panneau autour de ton cou qui dirait "Faut pas me faire chier". Dans le RER blindé, par exemple, ça dissuadera définitivement qui que ce soit de venir s'asseoir à tes côtés, et d'entamer la conversation. Permet aussi de recevoir des excuses quand tu marcheras sur les pieds de quelqu'un. Et ça, ça n'a pas de prix.
  4. Parce que ça tient chaud aux joues
    Et qu'en hiver, c'est non négligeable. Bon, là, c'est l'été. Mais si veux tu la laisser pousser suffisamment pour te faire une écharpe, il faut s'y mettre maintenant.
  5. Parce que ça permet toutes sortes de fantaisies
    Des favoris, des pattes, un collier ou un simple bouc... C'est comme pour la moustache, il n'y a pas de limites ! Tu veux te la jouer rocker, "caillera" ou bien barbe de trois jours en mode "je suis un homme, je suis beau, mais naturellement". Tout est possible, avis aux amateurs.
  6. Parce que ça permet de dormir une dizaine de minutes en plus chaque matin
    A peu près le temps que perdent tous ces mécréants sans classe qui se rasent quotidiennement. A l'échelle d'une vie c'est non négligeable. En plus ça évite les disputes avec madame parce que t'as laissé trainer tes poils dans le lavabo. Parce que, oui, c'est toi, ne le nie pas.
  7. Pour enfin jouer à "Je te tiens, tu me tiens, par la barbicheeeeeette", mais avec les vraies règles
    Avec les règles vikings. Pas de pitié pour le perdant. Tu pourrais y laisser quelques poils et en ressortir les joues rougies, mais pas seulement de honte... Reste à convaincre un pote de s'en laisser pousser une également. Tu peux aussi proposer à un inconnu barbu dans la rue. C'est ça aussi la barbe, ça permet de faire des rencontres, ça rapproche les hommes...
  8. Presque tous les Dieux Grecs en ont une
    Et ça fait partie de ton programme "ressembler à un Dieu Grec". Avec "faire du sport". Le sport, tu verras après, commence déjà par les poils.
  9. Parce que ça te vieillira un peu, jeune con
    Et ça pourrait dissimuler quelques-unes de tes immondes pustules juvéniles. A ton âge, c'est un enjeu capital. Pour entrer en boîte, pour paraitre plus crédible en rendez-vous avec ton banquier ou tout simplement pour pécho tes condisciples les plus sublimes. Fondamental.
  10. Parce que ça te donnera un air sage, vieux con
    Et ça pourrait compléter avantageusement ta crinière de plus en plus "argentée". A ton âge, c'est un enjeu capital. Pour ne pas subir les railleries de tes enfants, pour éviter l'humiliation de te faire céder une place assise dans le bus ou tout simplement pour pécho les copines de ta fille ainée. Fondamental.

Et vous, vous avez commencé à vous laisser aller en termes de poils?