Il parait que Saint-Etienne défoncerait Lyon. Un parti-pris qui tient difficilement face aux nombreux arguments en faveur de la ville lumière. Et encore, on a volontairement choisi de ne pas parler de football.

1. Parce que les vrais festivals de musique ont lieu à Lyon

Entre le festival des Nuits sonores qui attire chaque année en mai les amateurs de musiques électroniques, et celui des Nuits de Fourvière avec ses ténors pop et rock internationaux en têtes de gondole, Lyon a de quoi faire vibrer tous les tympans. Alors que pendant ce temps, St Étienne doit se contenter de son festival Paroles et Musiques avec cette année, Shaka Ponk et Vianney en guest star. Waouh !

2. Parce que les Romains n’ont jamais foutu les pieds à St Étienne

Et qu’en se pointant à Lyon, ils ont trouvé le lieu tellement sympa qu’il en ont fait la Capitale des Gaules. C’est d’ailleurs pour ça que l’ancien Lugdunum est un musée à ciel ouvert. Alors qu’à St Étienne, il faut creuser pour trouver un peu d’histoire. D’ailleurs, le seul Romain à s’être perdu à Saint Étienne s’appellerait Hamouma.

Roman Ampitheatre #ampitheatre #lyon #ancientrome #gaul #france #history #fujixt2

A post shared by Warren Ward (@warrenward01) on

3. Parce qu’à Lyon, on bouffe bien

Aux dernières nouvelles, Lyon est toujours la capitale française de la gastronomie. Alors qu’à St Étienne, on se remplit le bide plus qu’autre chose, avec des recettes de bourrins comme la rapée (des pommes de terre crues rapées et mélangées à des oeufs battus, du sel et du poivre) accompagnée de sarasson (sorte de sauce au fromage blanc).

4. Parce que St Étienne, c’est tellement moisi que même les fleuves refusent d’y passer

Alors qu’à Lyon, on baigne dans le bonheur, avec au choix le Rhône d’un côté, et la Saône (même si c’est une rivière) de l’autre. C’est beau, surtout depuis que la ville a eu la bonne idée d’aménager les quais en zone piétonne, idéale pour flâner le week-end, ou errer de terrasse en terrasse pendant les nuits d’été. Et il y en a même qui en profitent pour se payer des séances de surf improvisées lorsque le Rhône est en crue.

5. Parce qu’à part la machine à coudre, les Stéphanois n’ont rien inventé

Allez, en cherchant un peu on pourrait leur accorder 2 ou 3 bricoles comme la turbine hydraulique, imaginée au début du 19ème siècle par un certain Benoît Fourberon… mais pas de quoi impressionner un Lyonnais. En vrac, les gones ont inventé un paquet de trucs qui ont changé notre vie quotidienne, comme le cinéma évidemment, les ronds points, les sens uniques et le passage piétons (merci Louis Lépine), la plaque d’immatriculation (1891), le thermomètre à mercure (1743), le Livret A, ou encore le premier tissu synthétique : la viscose, créée dans les biens nommées entreprises Gillet (ça ne s’invente pas).

6. Parce que les Lyonnais ont une libido au taquet

Selon une en(ke)quête menée en 2017 par le site e-darling, la capitale des Gaules serait la 4ème ville où l’on ferait le plus l’amour. Un résultat encore plus jouissif quand on sait que les pauvres Stéphanois se retrouvent eux, en queue de peloton, bons derniers juste derrière Le Havre et Angers.

Source photo : Giphy

7. Parce que les Lyonnais sont les Français les plus sympas

Cause ou conséquence du point précédent sur la libido, toujours est-il que selon un sondage mené par le très sérieux site d’opinion Topito.com, les Lyonnais seraient les habitants les plus sympas du monde de France, juste derrière les Lillois. Quant aux Stéphanois, attendez on regarde… ah bah non, ils ne font pas partie des 15 premiers, alors que même les Parisiens sont dans le classement !

Source photo : Giphy

8. Parce que les touristes étrangers adorent Lyon

Allez savoir pourquoi, ces derniers viennent plus à Lyon qu’à St Etienne. Peut-être parce que la ville a été élue en 2016 meilleure destination en Europe pour un week-end, devant Paris, Lisbonne, Rome ou encore Berlin ? A moins que ce soit pour sa Fête des Lumières, ou son festival du cinéma. On comprend mieux pourquoi Lyon est desservi par l’Eurostar (direct depuis Londres en seulement 5H). Au pire, les touristes peuvent venir en avion et atterrir à l’aéroport international de St Exupéry. Alors qu’à Saint Etienne, même Ryanair a décidé de ne plus desservir la ville.

9. Parce que Lyon apparaît même dans le Monopoly

Dans sa nouvelle version des grands sites français, le jeu Monopoly fait honneur à la basilique Notre-Dame de Fourvière. Pour se l’offrir et y placer des barres d’immeubles, il faudra quand même claquer la bagatelle de 300 millions d’euros, soit le 5e plus gros montant du jeu. Pour vous donner une idée, la Tour Eiffel elle, coûte 400 patates.

10. Parce qu’Alexandre Astier est Lyonnais

En fait une partie du casting de Kaamelott est lyonnais. En plus du Roi Arthur, joué donc par Alexandre Astier, le personnage de Léodagan est interprété par son père (Lionnel Astier), celui de Séli par sa mère (Joëlle Sevilla), quant à Yvain, le rôle est tenu par son demi-frère (Simon Astier). En matière d’humour comme dans le reste, désolé les Stéphanois, mais vous ne pouvez vraiment pas lutter avec les Lyonnais.

Source photo : Giphy

Allez, on offre les mouchoirs aux Stéphanois.