À vrai dire, pas vraiment besoin de raison pour aller en Islande. C’est une évidence, ce pays est incroyable. Surtout quand on recherche le retour à la nature, loin des métropoles géantes. Cela dit, à Noël, l’Islande prend encore une autre dimension. On peut y toucher du doigt une certaine magie et profiter de tout un tas d’avantages qui soulignent cette impression de rêve. Alors non, ce n’est peut-être pas officiellement le pays du Père Noël, mais quand même…

2. Parce qu'il neige

Marre d’avoir la pluie à Noël ou de devoir faire des batailles de boue car il ne neige jamais chez vous ? En Islande, l’hiver, la neige, ce n’est pas ce qui manque. Pour un vrai Noël blanc, c’est là qu’il faut aller !

3. Pour les marchés de Noël

Bien sûr, la France compte nombre de fantastiques marchés de Noël. Mais en Islande, forcément, ils sont plus dépaysants. On vous conseille en particulier celui de Hafnarfjörður. Il est aussi incontournable que son nom est imprononçable.

4. Pour faire le plein d'adrénaline

En Islande, il est possible, et même recommandé, entre deux verres de vin chaud, de s’adonner au buggy. On parcourt les plaines enneigées, pied au plancher et on en profite pour découvrir la nature. Ça fouette le sang !

5. Pour escalader un glacier

Pas la peine d’aller passer les fêtes en Islande pour rester enfermé dans un chalet et regarder Netflix sur sa tablette. Non, il faut sortir et carrément partir à la découverte des glaciers. Une bonne randonnée devrait vous donner un aperçu de toutes les fabuleuses couleurs que ces endroits hors du temps ont à offrir à ceux qui n’ont pas peur de braver le froid.

6. Pour changer de la dinde et de la bûche

Car oui, la gastronomie islandaise, c’est aussi toute une aventure ! On met la bûche de côté et on s’empiffre de Sara, une espèce de macaron aux amandes et au chocolat, après s’être régalé avec un bon poisson fermenté ! Et si vous n’aimez pas la poiscaille, optez pour un bon pudding danois. Les Islandais raffolent même du rôti de porc glacé au Coca. Un délice (enfin en principe) !

7. Pour les traditions

On fête généralement Noël comme chez nous en Islande. On réveillonne et on ouvre les cadeaux. Cependant, dans certaines régions, les traditions changent un peu. Il est par exemple interdit de jouer aux cartes le soir de Noël. On peut par contre danser et chanter. On croise aussi quelques monstres folkloriques quand on cherche un peu dans les anciennes coutumes. Des créatures comme ce chat géant chargé d’enlever les enfants qui refusaient de se laver ou encore ces vaches subitement dotées de parole le soir du nouvel an… Et si le Père Noël a aussi son rôle à jouer dans les étendues glacées de l’Islande, sa popularité n’a pas suffi à chasser les fripons, à savoir des lutins qui, paraît-il, descendent dans les cuisines pour commettre leurs larcins.

8. Pour se baigner

Quelle bonne idée ! Pourquoi ne pas braver le froid et se faire un petit bain chaud dans une source naturelle, en pleine nature, de jour comme de nuit ? C’est super bon pour la circulation sanguine !

9. Pour voir des rennes

Tout le monde sait que le Père Noël ne roule pas au diesel mais grâce à des rennes magiques. Rennes que l’on peut voir en Islande, depuis que le pays les importa à la fin du XVIIIème siècle de Norvège. Allez au Nord pour multiplier vos chances d’en apercevoir.

10. Pour Reykjavík

Déjà plutôt canon en temps normal, la capitale islandaise devient franchement merveilleuse pendant la période des fêtes de fin d’année. Une grande ville à taille humaine qui propose tout pour passer un Noël (et un nouvel an) inoubliable.

« Gleðileg jól ! » (on vous laisse deviner ce que ça veut dire).