On a appris que The OA avait été annulée par Netflix après 2 saisons, et autant vous dire qu’on est à la fois très tristes et très colère. On ne comprend pas trop cette décision de la grosse plateforme vidéo et on va vous le faire savoir. Voilà les raisons de ne pas annuler cette série. Netflix, si vous nous entendez, sachez que vous pouvez toujours faire machine arrière (svp).

1. La série était beaucoup trop bien

On vous l’avait déjà dit à l’époque de la saison 1, il faut absolument mater cette série avec un scénario génial et totalement inattendu. Dedans, les musiques, les décors, les acteurs, tout est bien foutu et le suspense est constant. C’est sûr que maintenant qu’on sait qu’il n’y aura pas de fin ça donne moins envie, mais on vous promet que vous passerez du bon temps quand même si vous la commencez aujourd’hui.

2. C'était pas du tout terminé

Quand on commence une histoire, on la finit, point. Ça devrait être une règle absolue des séries qui sont diffusées par des grosses boîtes comme Netflix. Au pire on boucle tout avec un épisode d’1h30, quitte à bâcler un petit peu, mais il faut terminer l’histoire parce que sinon c’est hyper frustrant et ça donne un peu l’impression de prendre les téléspectateurs pour des… on le dira pas mais on le pense très fort.

3. On a galéré à apprendre la chorégraphie alors ne nous enlevez pas ça

Ceux qui ont vu The OA ont déjà vu les gestes totalement WTF de la chorégraphie qui sert à plein de choses bien utiles (on va pas spoiler, ça se fait pas). Les gros fans ont appris tous les mouvements et c’est pas très sympa vis-à-vis d’eux de leur enlever ça, les pauvres.

4. Il y a une pétition qui tourne avec plein de votes pour maintenir la série

Oui, on sait, il y a toujours des pétitions qui sont lancées pour tout et n’importe quoi, si bien que ça en devient ridicule. Mais pour le coup on aimerait bien que celle-là finisse par faire ployer les grands décideurs. Ok on sait que ça n’arrivera pas, mais on a bien le droit de rêver non ?

5. Regardez à quel point les gens sont dégoûtés sur Twitter, vous pouvez pas leur faire ça...

6. On annule The OA alors que Black Mirror et The Handmaid's Tale ont eu des saisons pourries

C’est con de dégager une série qui avait eu une bonne deuxième saison et qui avait du potentiel quand, à côté, de très bonnes séries ont eu des nouvelles saisons moyennes (The Handmaid’s Tale, sur OCS) voire totalement ratées (Black Mirror et cet épisode aberrant avec Miley Cyrus, sur Netflix). Est-ce une tactique de sabotage de la part des grandes plateformes ?

7. La deuxième saison de The OA était si bien qu'elle a été comparée à des chefs d'oeuvre

La presse a fait des parallèles avec The Leftovers, Lost, ou encore Twin Peaks. On ne va pas tenter de savoir si The OA est mieux ou moins bien que ces grandes séries, mais on peut quand même dire qu’elle avait toutes les qualités requises pour devenir un grand chef d’oeuvre. Malheureusement, on ne lui en laissera pas l’occasion.

8. On voulait revoir Karim Washington, le détective privé trop cool

Il est arrivé dans la saison 2 et était interprété par Kingsley Ben-Adir. Son personnage était charismatique, et pour une fois on avait affaire à un héros qui ne prend pas des décisions trop incohérentes et qui ne pète pas des gros câbles pour rien. Au revoir Karim, tu nous manqueras beaucoup.

Source photo : Giphy

9. [ATTENTION AU SPOIL] On voulait comprendre les liens entre les dimensions

Les choses commençaient à s’éclaircir dans la saison 2 et on pouvait imaginer un peu l’importance des voyages entre les différentes dimensions. Seulement, on a commencé à se poser 1 milliard de questions dans le final de la saison quand on s’est retrouvé dans une dimension qui était notre réalité, où les acteurs interprétaient leur propre rôle. Ça nous a laissé sur le cul, et on ne saura jamais ce que ça voulait dire.

10. Vous auriez pu nous demander avant.

On exige un référendum. Le peuple veut donner son avis sur cette question.

Allez s’il vous plait soyez sympa.