Alors, je te vois venir. Tu vas dire « gnia-gnia-gnia, chaque mois, vous faites un top sur les bonnes raisons de ne pas accoucher ce mois-ci, gnia-gnia-gnia »… et bien, sache que tu as parfaitement raison, c’est bien ce que l’on fait. Mais peut-être que la vérité dans tout ça, c’est qu’il ne faut pas accoucher du tout ? Ça t’en bouche un coin, pas vrai ? Et qu’est ce que tu vas faire ? Bah tu vas rien faire, voilà.

1. C’est le mois le plus déprimant de l’année

Noël est terminé, y’a plus de cadeaux, il fait froid, les jours sont encore bien trop courts, on entame une nouvelle année sans savoir où est passé la précédente, nan franchement y’a mieux comme ambiance. Faudra pas t’étonner si ton môme devient un personnage sinistre et froid.

2. Niveau cadeau, ton enfant va être lésé

Parce que juste avant il y avait les fêtes, et que toute sa vie il entendra « t’as été bien gâté à Noël, on a préféré faire un gros cadeaux pour tout englober ». Nan mais c’est quelle forme de radinerie ça ? Sans compter que niveau cadeaux de naissance, tu pourras te gratter aussi, tout le monde est fauché là.

3. Il va devoir se taper une année de crèche en plus

Sûrement ce qu’il y a de plus relou pour les gamins de début d’année, c’est qu’ils sont « trop petits » pour aller à l’école, et quand ils auront l’âge officiel, ils seront carrément en avance, et se feront chier avec les plus petits. Trop bien d’avoir les fesses entre deux sièges, bonne ambiance.

4. Il sera obligé d’avoir une fête d’anniversaire à l’intérieur

Alors que les mômes qui sont nés au printemps ou en été pourront organiser un truc de ouf dans un parc ou un jardin, le tien sera confiné dans un appartement parce qu’il fera -2 degrès dehors, qu’il pleuvra, qu’il neigera, bref pas un temps à aller se défouler en extérieur. L’injustice est totale.

5. T’as passé toutes les fêtes de fin d’année enceinte jusqu’aux yeux

Sans pouvoir picoler, bouffer des huîtres, t’endormir après 23h, rien, que dalle, nada. T’auras eu que des cadeaux de naissance pour ton môme et rien pour ta pomme, et les seuls voeux de bonne année que tu recevras seront « et bon accouchement hein ! ». Super, merci bien.

6. On te parle de bonnes résolutions, alors que toi tu demandes juste des heures de sommeil en plus

Tout tes potes balancent leurs bonnes résolutions à coups de « je vais faire du sport », « j’vais moins picoler », « j’vais manger sain » et « j’vais arrêter de fumer », et toi le seul truc que tu souhaites pour cette nouvelle année est de pouvoir dormir plus de deux heures d’affilées sans devoir te lever pour filer un biberon au petit être que tu viens de mettre au monde.

7. Ta valise de maternité est encore plus énorme

Parce qu’en hiver, bah il fait froid (oui je sais, c’est surprenant comme info). Du coup, ta valise de maternité est énooorme, remplie de pulls pour toi, de chancelières en polaire et de pyjamas pilou-pilou pour ton bébé. Et tout ça, bah, ça prend de la place.

8. Tout le monde est malade autour de toi

C’est le fameux mois où tout le monde a soit une gastro, soit la grippe, soit un rhume, une angine, ou même tout en même temps. Et toi tu paniques à l’idée que ton tout petit bébé puisse choper un truc du genre et tu refuses que tes potes passent la porte de chez toi, dans le doute.

9. Le promener en poussette sous la neige, cette galère

Parce que tu demanderas toujours s’il a assez chaud sous ses 6 couvertures en polaire, et en plus la neige ça fait glisser. Déjà qu’au début, la manœuvre de la poussette peut-être galère, mais alors là sous la neige c’est limite un sport extrême, c’est un coup à te casser la margoulette.

10. Il partagera peut-être sa date d’anniversaire avec Christophe Castaner

Si jamais ton gamin nait le 3 janvier, il aura la chance, que dis-je, la joie immense de partager son anniversaire avec le Ministre de l’Intérieur, Casta pour les intimes. Si ça, ce n’est pas lui donner un coup de pouce pour l’avenir, je vois pas ce que c’est hein.

Bon bah bon courage hein.