Tout le monde connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un (vous ne devinerez jamais la suite de cette phrase !) qui a déménagé à l’autre bout du monde pour refaire sa vie, et c’est souvent autour de cette personne que tous les sujets de conversation en soirée sont concentrés. Bref, difficile de ne pas être nomade en 2019 quand la start-up nation t’encourage à lancer en Hollande ta boîte de sex toy connecté à 17 ans.

1. Pour sortir de sa comfort zone

La routine métro boulot dodo, ça t’allait un temps et puis tu t’es réveillé un mardi en te disant « WOH WOH WOH MAIS EST CE QUE C’EST DE ÇA DONT JE RÊVAIS QUAND J’ÉTAIS GAMIN ? », et comme tu es un éternel rêveur tu te dis que l’herbe est forcément plus verte ailleurs et que si ça implique deux-trois challenges ça vaut bien le détour du périph’.

2. Pour dire à ses potes français "ouais j'ai un pote là bas il pourra te dépanner"

Tu veux partir en Islande ? Pas de problème, Bjorn te trouvera un coin pour la nuit. Tu pars en road trip dans le Milwaukee ? NO SOUCAÏ, le vieux Billy sera ravi de te trouver un job dans sa ferme.

Source photo : Giphy

3. Avoir des anecdotes de ouf à raconter à tes cops, qui eux se sont contentés de leur métro-boulot-dodo vie hahaha ces gros nazes

Pendant ce temps là tu raconteras pendant des heures aux repas de famille à quel point les gens là bas sont sympas, qu’il est grandement temps d’investir dans la pierre en dehors qu’en France et

4. Pour pouvoir parler de jetlag sans passer pour un fdp

Et posséder un masque de sommeil en soie dorée sans te faire juger par tous tes copains qui t’ont connu quand tu jouais dans ton pipi.

5. Parce que la France c'est un peu surfait

Langue de l’amour par ci, french kiss par là, oui oui on connait la chanson.

Source photo : Giphy

6. Pour manquer de ouf à ceux qui sont restés et recevoir des déclarations d'amour à peu près tous les jours

Tu seras le premier à apparaître dans des stories capture d’écran de Skype avec comme légende « so close yet so far… »

7. Afin d'être expat' et de facto rouler sur l'or

Quand on te propose de te payer ton logement, l’école des enfants et un extra de $$$ en plus, on ne rechigne pas.

8. Pour qu'on dise de toi que t'es un "baroudeur"

Alors que tu te contentes de vivre la vie que tu vivais à Rennes mais à Sydney mais comme c’est loin tout le monde s’imagine que t’es un globe-trotter.

Source photo : Giphy

9. Tu vas apprendre à dire "santé !" dans toutes les langues

À moins que tu aterriseses dans un pays repère à franchouillard type Australie, Belgique ou Canada, auquel cas bonjour le dépaysement.

10. Avec un peu de chances tu te marieras avec un local

Si tout va bien, tu vas adorer ton nouveau pays d’accueil, y rester et trouver un.e petit.e amoureux.se pour parfaire cette vie (qui n’était pas déjà suffisamment parfaite jusque là) et épouser Pablo afin de prouver à tout le monde que l’amour n’a pas de barrières…….

11. ... et auras de beaux enfants bilingues

Je te raconte pas le succès à l’école quand les petits camarades de Marie-Athéna l’entendront swinguer du français au grec au téléphone dans une seule et même conversation.

12. Afin de re-découvrir ta façon de te nourrir

Tu pensais avoir fait le tour de la gastronomie en alternant libanais/thaï/jap/italien pour tes pauses dej à la capitale ? Petit joueur. Je t’apprendrai comment on mange du pain au cheddar en Irlande pour le petit-déjeuner.

Source photo : Giphy

13. Pour faire taire tous les clichés autour de ton nouveau pays d'adoption

Parce que tu vas t’en taper aux repas de famille des « mais dis donc c’est pas un peu dangereux à cette période de l’année ? », « les gens sont froids non ? », « apparemment pour sortir c’est ouf » et tu pourras leur dire que les gens sont d’une gen-ti-llesse et que c’est le super moment pour investir dans la pierre.

14. Tu trouveras probablement plus de travail

En même temps c’est quand tu as vu le taux de chômage en France que tu as décidé de faire tes valises. Je doute que ça soit une coïncidence.

15. Tu vas apprendre à te débrouiller tout seul et ça te fera pas de mal

Quitter sa vie pour la mener à l’étranger, c’est passer par beaucoup de paperasse, pas mal d’appels dans une langue totalement inconnue que la tienne et deux-trois soirées avec un cafard monstre en te demandant ce qui t’a pris de tout lâcher comme ça. Mais c’est surtout gagner en maturité x100 et ça vaut bien tout le reste quelque part.

Source photo : Giphy

C’est ça, continuez à fuir vos problèmes, moi je vous laisse je vais déguster une bonne cuisse de grenouille grillée. T’as ça toi en Argentine ? JE CROIS PAS NON.