Pour les vacances, nous autres pauvres âmes sommes souvent perdues sur la pente glissante des choix de destinations insulaires. Oui parce que les îles, allez savoir pourquoi mais ça nous attire. Ça sonne bien. Ça fait joli. Et c’est vrai qu’en général c’est pas dégueu. Mais comment choisir entre la multitude d’îles de proximité que nous offrent les côtes françaises ? Bah déjà on procède par élimination. Donc entre Oléron et Ré, un choix s’impose.

1. Tu ne payes pas cette saloperie de pont

Même si le projet de péage est de nouveau à l’ordre du jour, pour le moment on ne raque pas 17 € pour pénétrer une île toute moisie contrairement à d’autres, suivez mon regard. Et je peux vous dire que mon regard regarde une carte de France, et précisément l’île de Ré. Au cas où vous n’auriez pas compris.

2. Parce que, globalement, c'est moins cher

Et comme tu aimes ton argent, tu as une préférence pour ce qui est moins cher dans la mesure où cela te permet de moins dépenser ta monnaie et donc d’avoir plus d’argent, donc mathématiquement ça donne ceci : Île d’Oléron² x (-€) = Île de Ré c’est de merde.

Source photo : Giphy

3. L'île ne se sépare pas en deux

Non, non, non, là on est sur une île soudée, qui s’aime, qui se soutient, qui se présente comme un tout uni et pas comme une poudre d’île où se dispersent sans conviction des communes telles que Loix, Ars-en-Ré ou Saint-Martin.

4. On n'y trouve moins de Parisiens

Et en tant que Parisienne, j’aime voyager loin de ma communauté tout en étant moi-même la fière ambassadrice de ces touristes typiquement bien habillés, méprisants, radins, mais tellement plus beaux, plus intelligents et surtout plus riches.

Source photo : Giphy

5. Y'a Fort Boyard !!!!!!!!!

OK, bon je sais même pas pourquoi je continue à argumenter, la base de mon argumentation se concentre sur ce point.

6. Oléron a des cabanes de pêcheurs colorées trop joulies

C’est tellement jouli que je pleure d’émotion, mais regardez bordel, regardez moi ces petites maisonnées, est-ce qu’il y a quelque chose de plus beau au monde ? Est ce qu’on peut vraiment les comparer aux marais salants dégueu des Rétais ? En plus, excusez-moi mais n’essayez jamais de vous baigner dans un marais salant parce que c’est juste mais alors beaucoup trop salé, mais ça AH, personne ne vous le dira bien sûr.

Beautiful and fresh color palette today#islandhopping #vacation#cabanesdepêcheurs #createurs

A post shared by Evelien Kunst (@eefkunst) on

7. Parce qu'on ne risque pas d'y croiser Fabrice Luchini, Lionel Jospin, Patrick Bruel ou Chantal Goya

C’est bien simple à l’île de Ré on n’est jamais tranquille, impossible de sortir quelque part sans se faire alpaguer par des stars en nombre et franchement ça commence à être gavant.

Source photo : Giphy

8. Les plages sont vides et sans algues ou cailloux

Certes on trouve aussi quelques plages tolérables à l’île de Ré mais franchement Oléron a des pépites à proposer question baignade comme la plage de Gatseau, plus belle que la plus belle de toutes les plages et surtout que ta mère.

#iledoleron

A post shared by Antoine Rambert (@antoine_r03) on

9. On trouve des bateaux de pécheurs tout mignons et pas des voiliers de propriétaires de mocassins à gland qui votent Fillon

La panoplie du parfait Rétais : polo Armor Lux sur les épaules, short Burberry, chaussures bateau TBS. À Oléron, on troque la marque pour la nudité, parce qu’on est plus proche de la nature et de la beauté du monde.

10. Pour te farcir d'églade de moules plutôt que de moules simples et périmées

À l’île de Ré on trouve une pelletée de restaurants chicos qui vont nous ruiner et où la nourriture n’est pas forcément ultra fraîche. Certes les quelques bars à huîtres avec des palourdes au beurre à l’ail persillé auront de quoi nous livrer un orgasme gustatif, mais ça, c’était compter sans l’églade. Non l’églade ce n’est pas que des moules. Ce sont des moules en spirale. Des moules en spirale sous une couche d’aiguilles de pins. Et c’est ce qu’il y a de meilleur au monde.

11. On y trouve pas des hordes de vélo

C’est le grand truc de l’île de Ré : les vélos. Il se déplacent par milliers sur les petits chemins sillonnant les marais salants. Mais si tu ne sais pas faire de vélo, tu fais comment alors ? L’île de Ré est tout simplement raciste des gens qui tiennent pas sur un deux roues, et ça c’est moche. Au moins à Oléron, on a des départementales bordel. Franchement vous n’allez pas me faire croire que vous préférez un paysage de vélos à une belle file de voitures ?

12. Parce qu'Oléron n'a pas un nom de note de musique

Or pour tout musicien un peu connaisseur qui se respecte, le Ré est la note la plus nulle.

13. Les huîtres y sont plus polies

En effet l’île d’Oléron est connue pour son ostréiculture de qualité en transcendant l’élevage d’huîtres en éducation intellectuelle, il est ainsi courant de pouvoir échanger philosophie avec une huître n°2 avant de la bouffer avec un filet de citron. Les n°6 sont particulièrement douées aux échecs.

Source photo : Giphy

Tu préfères l’île de Ré ? A toi de voter :

vs

Oléron

Fais ton choix en cliquant sur l'une des images

Sinon moi j’ai passé mes dernières vacances à l’île de Ré, j’ai trop kiffé donc je vous propose bientôt un top sur les raisons de préférer l’île de Ré à Oléron, promis.

Ce top est sponsorisé par la schizophrénie insulaire.