Quand j’étais petit, je faisais du karaté. Je détestais ça. Ca sentait la transpi et en plus le prof il était pas gentil avec moi et puis je me prenais des coups. Mais j’ai envie de me venger et du coup, dès que j’aurai des gosses, je les inscrirai de force au karaté pour qu’ils aient une vie similaire à la mienne.

1. C'est une école de la discipline

Parce que généralement, les profs de karaté rigolent pas. Et puis il faut respecter un certain nombre de rituels, depuis le salut initial jusqu’à la séance groupée finale, laquelle peut s’apparenter à un genre de méditation rapidou. Bref, on se calme, puis on se défoule, puis on se calme, et on apprend à compartimenter. Et quand on se défoule, on ne le fait pas n’importe comment : on le fait suivant une discipline stricte, avec des gestes mesurés et calculés.

2. Il pourra se défendre tout seul

C’est quand même pratique de se dire que si le grand Hugo qui a autant de QI que de points de moyenne commence à emmerder ton enfant, il sera en état de se défendre sans devoir « le dire à la maîtresse » ou « aller chercher son grand frère ». Au final, ça fait toujours moins de problèmes à gérer pour toi.

Source photo : Giphy

3. Il ramènera plein de mots ridicules à la maison

Parce que gedan baraï et zenkutsu datchi, quand c’est prononcé par un enfant qui zozotte légèrement, ça peut provoquer des fous rires intérieurs pas désagréables.

4. Tu seras content de pouvoir avoir des vidéos de lui en train de faire des katas ridicules

Parce qu’il va s’entraîner. Il va s’entraîner comme un dingue. Et quand il se lancera dans Heïan Shodan dans le salon avec des gestes pas bien maîtrisés, il ne faudra pas oublier d’appuyer sur le gros bouton rouge de l’iPhone pour pouvoir s’en souvenir plus tard, surtout qu’il aura sa petite tête de concentré trop mim’s.

5. Franchement, en kimono il a la classe

Et ça, t’as toujours rêvé d’avoir un gosse qui avait la classe. Qu’il soit beau, ton enfant, tu t’en fous, toi, mais qu’il ait la classe, ça c’est important. Et faut quand même reconnaître qu’avec son petit kimono bien moulant, il a plus d’allure qu’en maillot de bain.

Source photo : Giphy

6. Si ça se trouve, il deviendra acteur dans des films d'action

Et réconcilier le toi enfant qui était fan de Van Dame et le toi adulte qui a un gosse à gérer, c’est quelque chose qui n’est pas donné à tout le monde. D’ailleurs, tu devrais changer son prénom pour Jean-Claude, ou Steven. Oui, y compris si c’est une fille.

8. Un kimono, c'est moins chiant à laver qu'une tenue de foot

Sisi, promis. Et ça sent moins la transpi aussi. Et ça fout pas des petites bouloches partout. Puis c’est carrément moins cher qu’une raquette de tennis.

Source photo : Giphy

9. C'est pas très cher

Il faut compter entre 150 et 200 euros par an pour l’inscription d’un enfant au karaté. Comparativement, des cours de tennis, ça peut monter à 5 fois ça.

10. Ca fera une occasion de remater Karaté Kid en famille

Sans doute 600 fois, oui, mais je t’assure les 250 premières seront agréables. C’est après que tu commenceras à en avoir marre.

Karaté ta vie.