Jimi Hendrix "Smoking" taken in early 1967 in Gered's Masons Yard studio in London. Jimi Hendrix "Smoking" taken in early 1967 in Gered's Masons Yard studio in London.
Crédits photo : Gered Mankowitz

Vous voyez qui c'est Jimi Hendrix ? Mais si, un guitariste avec une petite moustache qui a fait une poignée d'albums à la fin des années 1960... Ben, figurez-vous que ce type est INATTAQUABLE et qu'il est manifestement interdit d'émettre la moindre critique sur sa carrière. Du coup, on va s'abstenir d'en dire du mal. Et pourtant, y'a de quoi faire :

  1. Il était autodidacte
    Bah ouais, ça fout les glandes hein ? Plein d' espoir, tu as acheté une guitare, tu l' as grattouillée trois quatre fois et tu t' es rendu compte que tu n' étais PAS Jimi Hendrix. Du coup tu l' a brûlée histoire d' être un peu comme lui quand même.
  2. Il était talentueux
    Il a tué le game en l'espace de 3 ans. Vous rêvez de devenir le plus grand guitariste de tous les temps? Trop tard, la place et prise, et jamais vous ne le délogerez. Messi peut faire ce qu'il veut, Pelé reste le roi du football pour l'éternité. Jimi, c'est pareil.
  3. Il s' habillait comme un gland
    Chapeau à plume, veste militaire façon XIXè siècle, santiags etc. Il n' a eu de cesse de brûler les rétines de ses contemporains avec ses vêtements colorés et pour le moins originaux (oui, c' est le mot gentil pour dire moche). L' acide c'est une drogue, pas un style vestimentaire mon petit Jimi.
  4. Il chantait bien
    Évidemment, il ne suffisait pas à môssieur d' être LE guitariste, il fallait aussi qu' il soit bon chanteur. En plus de ça, il prétendait chanter mal et se planquait derrière un paravent pour enregistrer. La fausse modestie, il n' y a rien de pire, RIEN.
  5. Il est mort d' une manière un peu nulle
    Si l' on entend rarement parler de la fin de l' homme, il y a bien une raison non ? Et bien oui, somnifères et vin rouge, comme une merde. Quand on finit son existence étouffé dans son propre vomi, on ne peut pas dire qu'on a un bilan complètement positif.
  6. Il a fait la première partie de Johnny
    Certes, c'était à une époque où le public de Jojo n'avait pas encore de t-shirt avec des aigles et des loups. Mais c'est bizarre de se dire que Sardou, Christophe Mae ou les candidats de The Voice ont un point commun avec Hendrix.
  7. Il est surtout connu pour ses reprises
    "Hey Joe" est une chanson populaire américaine, All Along The Watchtower est une super chanson de Bob Dylan, Wild Things était déjà populaire grâce aux Troggs... En fait, Jimi Hendrix, c'est un super artiste de fête de la musique. Il aurait même peut-être eu sa chance à La Nouvelle Star. "Jimi, t'as un vrai univers!"

  8. Il n'a jamais fini First Ray of the New Rising Sun
    Il av ait l'occasion de donner aux années 1970 son plus gros album et d'établir pour un moment une référence absolue de ce qu'on peut faire de mieux dans le rock et même au delà, mais pour des raisons de décès prématuré, on a juste hérité d'une compile de chutes de studio, un fourre-tout avec quelques versions démo et des trucs improvisés pour déconner... C'est pas du boulot Jimi, je t'appellerais même pas pour poser du carrelage chez moi.
  9. Il a complètement éclipsé le génie d'Alvin Lee
    Ten Years After s'est lancé au même moment que la Jimi Hendrix Experience. Lee met le feu à Woodstock avec l'intro de maboule de "I'm Going Home", Hendrix l'éclipse avec un set le légende. S'il était arrivé 5 ans avant ou 5 ans après, on n'aurait qu'à citer son prénom pour l'évoque, comme "Jimi", mais aujourd'hui il est moins connu qu'Alvin et les Chipmunks

    alvin ailey   Recherche Google
  10. Il vient de Seattle, il n'est même pas foutu de faire du grunge
    C'est compliqué de mettre une chemise à carreaux et chanter le mal-être de la jeunesse ? Non, Monsieur préférait faire ses petits solos tranquille dans son coin et faire son intéressant avec sa pédale Wha-Wha.
  11. Il est cité comme référence par plein d'athlètes de la 6 cordes
    Prenez n'importe quel shredder qui désigne par le terme "musique" une giclée de notes balancées à 800 à l'heure, il va vous glisser Hendrix au milieu de Satriani et Steve Vai dans la liste de ses influences. Si on pouvait revenir en 1966 et étrangler Jimi avec les cordes de sa strato, on n'aurait peut-être jamais eu d'album d'Yngwie Malmsteen. Ca fait réfléchir.

Et vous, vous avez été berné par l'imposture Hendrix ?

Un top signé Alexxx