Burning Man 2017, c’est parti ! Comme chaque année depuis 1986, ce festival repousse les limites de l’humain dans ce qu’il a, à la fois de plus bestial et de plus spirituel. Une ode à la vie, à l’amour et aux plaisirs qui, malgré ses dérives mercantiles, reste un fantasme pour tous ceux en quête d’expériences alternatives.

1. Parce que ça n’aura absolument rien à voir avec ce à quoi vous vous attendiez

On a tous vu des reportages sur Burning Man, même un quinqua un peu coinços avec une chemise rouge y a filmé ses aventures (cf. Antoine de Maximy pour les lents du bulbe). Et forcément, on veut vivre la même chose, pouvoir dire « je l’ai fait, c’était mortel, tu ne peux pas comprendre si tu ne l’a pas vécu ». Sauf que faire un Burning Man, c’est avant tout ne s’attendre à rien, ou à l’inattendu, histoire de pinailler. Préparez-vous à lâcher prise, à vous laisser embarquer dans des situations sans queue ni tête, avec des créatures elles-aussi androgynes pour vivre ce que vous ne vivrez nulle part ailleurs.

2. Parce qu’il y en a pour tous les goûts (même les plus extrêmes)

Que vous soyez branché par la peinture sur corps, les orgies sensorielles, les boules de cuir, le yoga acrobatique, la danse du feu ou l’amour spirituel, il y a forcément un camp pour ça sur Burning Man. Vous risquez surtout de vous découvrir des passions d’une nuit pour des sujets ou des activités improbables, même ceux que vous pensiez détester jusque là. Rappelez-vous, sur Burning Man, tout n’est qu’amour(s) !

3. Parce que vous allez découvrir l’Amour

C’est écrit juste au dessus, l’Amour est partout sur Burning Man. Et pas forcément dans ses formes les plus charnelles. Il rythme chaque échange, chaque rencontre, dans la découverte et l’acceptation de l’autre, non pas malgré, mais à travers ses différences. Cette expérience unique pourrait même vous permettre pour une fois, de découvrir certains traits de votre propre personnalité et commencer à vous aimer vous-même.

4. Parce que vous allez oser être vous-même

Vous-même, votre double caché ou plus généralement fantasmé. Vivre l’expérience Burning Man, c’est aussi brûler la personne que les expériences ont bâti peu à peu depuis votre naissance. Pendant 1 semaine, autorisez-vous à être qui vous voulez. À changer de sexe, de fringues, de coiffure… Burning Man c’est les SIMS version trash à vivre sans écran interposé.

https://www.instagram.com/p/BYNieR-g0-j/?hl=fr&tagged=burningman

5. Parce que c’est le meilleur digital detox du monde

Au milieu du désert, personne ne vous entendra crier, hurler de plaisir, de rire ou d’effroi. L’internet à Black Rock City ressemble plus à un réseau fermé qui vous permettra de contacter certaines personnes sur les camps. Le wifi tel qu’on l’entend existe mais est très faible et régulièrement saturé. Surtout, Internet est à l’opposé de l’esprit de Burning Man, qui veut vous ancrer corps et âme dans l’instant présent, sans que vous soyez distraits par des parasites extérieurs.

Source photo : Giphy

6. Parce que vous êtes un poil exhibitionnistes (ou que vous aimez voir les gens nus)

« La nudité est l’éloquence de la chair » a dit un jour je sais plus trop qui. Ça tombe bien, sur Burning man, les corps ont plein de choses à raconter, avec subtilité parfois, vulgarité aussi, mais avec ce sens de la dérision qui appelle à la discussion… et à découvrir des langues étrangères.

7. Parce que c’est un musée d’art à ciel ouvert

Tout sur Burning Man peut se référer à l’Art, depuis les constructions monumentales, en passant par les véhicules customisés, les happenings d’une nuit, voire les participants eux-même, figurants de cette gigantesque fresque annuelle. Et en parlant de ciel ouvert, le désert du Nevada offre un spectacle de dingue avec défilés d’étoiles filantes, vue imprenable sur les anneaux de Saturne et panorama galactique à faire pâlir Georges Lucas.

8. Parce que vous trouvez que dormir est une perte de temps

Et vous avez sacrément raison ! Vu qu’il se passe toujours quelque chose à Black Rock City, dormir est une perte de temps et autant d’opportunités manquées de vivre des expériences insolites. Sauf que vous avez beau avoir de l’entraînement, vous ne tiendrez jamais 7 jours sans dormir, même avec tous les excitants que vous pourrez avaler. Reste plus qu’à bien choisir vos périodes de repos… idéalement la journée, si vous trouvez un coin d’ombre (ce qui est rare).

9. Parce que 137 DJ vont vous faire mordre la poussière

Et Dieu sait s’il y en a dans le coin, des DJ et surtout de la poussière. Burning Man est certes plus qu’un festival de musiques électroniques, mais ça reste une expérience sonore et plus globalement, sensorielle, à vivre au moins une fois dans sa vie. Paradoxalement, pensez à emporter des boules Quies avec vous. A un moment ou un autre de votre séjour, elles vous sauveront la vie.

10. Parce que l’année prochaine, il sera peut-être trop tard

Peut-être, aurez vous trop de boulot, ou pas assez… Un(e) copin(e) un peu relou(e) qui bridera vos envies expérimentales… A moins que Burning Man décide de s’auto-dissoudre pour renaître de ses sens un jour, au milieu de nulle part, sans que la planète entière ait les yeux rivés sur lui. Le pire, c’est qu’il faudra des années avant qu’on en entende parler. Parce que comme d’hab, c’est toujours nous les derniers à être au courant.

Source photo : Giphy

Toi aussi tu rêves d’aller traîner ton string et tes guêtres en cuir dans le désert du Nevada ?

Source : highexistence.com