Ahhh les colonies… Cette invention magique qui permet aux parents d’envoyer leurs mômes en vacances sans eux, loin, pendant un bout de temps, et sans culpabiliser. Celui qui a inventé ce concept devrait avoir la Légion d’Honneur, rien que ça.

1. Ça permet aux parents de se débarrasser de leur môme

Ça, c’est un peu l’argument numéro 1 pour les parents, on va arrêter de se mentir. Envoyer son môme en colo, c’est avoir du temps sans lui, pouvoir bouquiner, dormir, se faire des resto : bref être en vacances quoi. Sans enfant qui braille et qu’il faut surveiller en permanence. Le pied !

2. Ils vont s’éclater

Même s’ils peuvent être un peu réticents à l’idée de vous quitter au début (et encore), ils vont tellement s’éclater que vous les récupérerez en larmes à la fin du séjour. Ils vont se créer des souvenirs sans vous, découvrir plein de trucs, se faire des potes, et ça c’est top.

3. Ils vont apprendre plein de chansons de merde

Tout le répertoire d’Hugues Aufray va y passer, mais aussi celui de Michel Fugain. On a pas dit que c’était des chansons de qualité hein, mais tout le monde y passe.

4. Ça les aide à devenir autonomes

Pas de parents derrière leur cul pour leur dire de faire leur sac, de se laver entre les orteils, non ils sont grands maintenant, ils doivent se débrouiller seuls. Oui y’a les moniteurs qui filent un coup de main, mais globalement ils doivent apprendre à se démerder comme des grands.

5. Les émois des premières boums

A la fin du séjour, il y a toujours une boum organisée, avec des slows, les garçons timides qui osent pas inviter les filles, du coca tiède, Kevin qui embrasse Louna dans un coin de la salle pour la première fois, et une boule à facettes. La base quoi.

6. Ils vivent en collectivité

Et ça change de la maison où c’est les parents qui font tout. Non là ils apprennent à vivre dans une chambre partagée avec d’autres mômes qui puent des pieds, ils doivent s’entraider pour les activités, passent des nuits blanches à se raconter des secrets…

7. Ça change de chez papy mamie

C’est cool chez les grands-parents, mais en colo on est pas obligé de regarder Motus et ça sent moins le vieux.

8. Ils vont faire plein de trucs qu’ils ne font pas avec vous

Des activités qui tâchent, du tir-à-l’arc, des randos, du kayak… Ils sont envoyés vivre pendant quelques semaines au milieu de paysages qu’ils n’ont pas l’habitude de voir parce que vous n’avez pas le temps le reste de l’année de les emmener en vadrouille.

9. Les premières conneries

Qui dit vacances loin des parents, dit liberté. Ils vont pouvoir expérimenter tous les côtés de la vie en collectivité mais aussi les conneries qui vont avec, comme foutre de la mousse à raser dans les draps d’un autre môme, essayer de faire le mur, s’infiltrer dans les cuisines la nuit pour bouffer tous les restes du frigo, fumer des clopes en cachette sans se faire gauler…

10. Ils vont être bien entourés

Ils ne sont pas non plus voués à eux-mêmes, faut pas déconner. Ils vont être entourés de moniteurs qui ont une formation pour faire ce boulot, et qui généralement kiff les enfants. C’est pas le bagne non plus hein.

Oui bon vous l’aurez compris, les colo c’est la vie ! Et vous, vous allez y envoyer vos mômes cette année ?