Crédits photo (creative commons) : Marty.FM

N’est-ce pas là une profession qui tient une place toute particulière dans nos cœurs messieurs ? Eh oui, force est de reconnaître qu’un jour ou l’autre, on s’est tous imaginé derrière un magnifique comptoir en zinc, la main sur la pompe à bière, en train de jongler avec une bouteille de scotch tout en pilant la glace pour les mojitos. C’est sûr qu'on se voyait un peu moins en train de faire la plonge, de virer les poivrots manu-militari à la fermeture ou de nettoyer le vomi séché sur le parquet en fin de soirée. Nous ce qu'on retenait, c'était à quel point on aurait aimé ça, être derrière le bar. Introspection dans l’imaginaire collectif.

  1. Pour servir des cocktails aux noms complètement zinzins
    “Cervelle De Singe”, “Bloody Mary”, “Sperme de mouton”, autant dire qu'on aurait pas attendu longtemps pour en inventer de nouveaux : "Qui veut un Fulguro Slip ? Sinon il nous reste du vinaigre, je peux vous faire un Spicy Emile Louis ?"
  2. Parce que pour pécho, y’a pas beaucoup mieux
    C'est ce qu'on appelle l'effet Zinc, une loi naturelle qui veut que toute personne placée derrière un bar devient attirante. Si tu veux récolter des 06, passe derrière le bar.
  3. Pour pouvoir dire "On ferme tout le monde dehors"
    Le petit frisson de la fermeture, quand tu veux mettre à la porte les derniers clients et qu'un mec à qui tu as servi la pinte de trop commence à s'agiter. On est jamais à l'abri d'un verre qui vole et d'une table qui se casse (ou l'inverse) mais c'est aussi ça tenir un bar. Et puis c'est une phrase que tu as toujours rêvé de dire.
  4. Parce que ça coûte vachement moins cher que d’être de l’autre côté du bar
    A priori, en étant de ce côté du bar, tu risques moins de te réveiller le dimanche matin avec une barre dans le crâne et un reçu de CB de 120 euros dans ta poche. Encore que, il n'est pas rare de voir des barmen alcooliques couler leur affaire en se servant allègrement sur leurs stocks et offrant des coups aux copains.
  5. Pour pouvoir enflammer le zinc au moins une fois dans ta vie
    Quoi de plus classe que d'enflammer le bar avec une ligne de Cointreau ? Rien, on a regardé.
  6. Parce que ton film préféré c'est Cocktail, avec Tom Cruise
    Tu t'y vois déjà, en chemise noire, rasé de près, jonglant avec 6 bouteilles sous les yeux ébahis de tes clients qui ne manqueront pas de venir te féliciter après. (En vrai tu n'y arriveras jamais et après 3 mois et 37 bouteilles cassées tu décideras de jongler avec les cacahuètes du bar.)
  7. Parce que tu adores les brèves de comptoir
    Intellectuellement, barman est un métier stimulant. Tu te retrouves souvent au milieu de discussions philosophiques, politiques voire météorologiques avec des experts avinés qui ont un avis sur tout. Une belle école de la vie.
  8. Parce que c'est le rêve de tout lycéen
    "Tu sais quoi? On devrait ouvrir un bar!". "Non mais quand on dit qu'on le fait on le fait hein ?". Puis vous vous entaillez la paume et mélangez votre sang pour sceller le pacte. Du coup tu te sens un peu obligé de devenir barman.
  9. Pour sonner la cloche quand tu reçois un « tips »
    Et par là même, rappeler à tout le monde dans le bar qu’ils ne sont qu’une sale bande de radins.
  10. Pour choisir toi-même la musique
    Fini le son de clubber de merde et le dernier tube de l’été, dans TON bar, on écoute du bon son : Soldat Louis, Patrick Sébastien, Michel Sardou, voilà des mecs qui en ont à raconter…
  11. BONUS - Pour pouvoir dire à une cliente qui te demande conseil quant au choix de sa boisson "Qu’est-ce que je vais bien pouvoir te mettre ?"
    Tout est dit…

Et vous, c'étaient quoi vos raisons pour devenir barman ?