Crédits photo (creative commons) : dadevoti

C'est samedi, c'est l'instant sesque. Comme vous le savez, Topito vous aide dans votre parcours professionnel. Aujourd'hui nous vous proposons donc une profession décriée (en public, parce qu'en privé c'est une autre histoire, bande de coquinous): actrice de films d'auteur pour grandes personnes.

  1. Le porno est un secteur qui ne connaît pas la crise
    Si l'on s'en réfère à la brillante étude menée par le Professeur Pips (un pornocrate de renom au point qu'un studio porte son nom à Budapest) le porno est une industrie d'avenir. Vous ne connaîtrez donc pas les affres du licenciement et la file d'attente au Pôle emploi.
  2. Vous pourrez exercer plein de métiers en un
    Doctoresse, livreuse de pizza, fliquette, agent secret, princesse ou secrétaire: à vous les avantages (des uniformes rigolos) sans les inconvénients (horaires de merde, salaire pourri...)
  3. Vous pourrez vous syndiquer
    Protéger vos intérêts de travailleuse, c'est possible dans le porno: le STRASS, le syndicat du travail sexuel, est là pour faire valoir vos droits. Et Thierry Schaffauser est tellement plus sexy que Bernard Thibault...
  4. Vous pourrez connaître la gloire
    Outre vos performances cinématographiques, vous pourrez tenir un blog comme Katsuni ou même apparaître dans des films "habillés"comme Traci Lord qui a joué aux côtés de Johnny Depp dans Cry Baby, et comme Chasey Lane avoir un hymne à votre gloire composé par Bloodhound Gang, ce qui constitue une forme certaine de consécration. Attention néanmoins aux reportages racoleurs qui fleurissent sur la TNT et qui sous couvert "d'enquête d'investigation:sexe-sexe-sexe-échangisme-libertinage-porno-BDSM-on-vous-dit-tout"voudront juste filmer vos nichons qu'ils flouteront comme il se doit.
  5. Les bonnes relations avec les collègues
    Il est plus sympathique de passer une heure sous Manuel Ferrarra que 10 minutes à la machine à café avec Jean-Edern qui vous narre sa désolante existence. Dans un même ordre d'idées, les pots de départ de la boîte vous seront beaucoup plus agréables que la traditionnelle chenille menée par Josiane de la compta. (Ce sera un autre genre de chenille.)
  6. Vous pourrez vous choisir un nom rigolo
    Des réalisateurs facétieux ont donné l'exemple (Fred Coppula, John B.Root). Le porno est le terrain privilégié du jeu onomastique: Missy Licite, Holly Body, Lou Charmelle...La théorie selon laquelle un nom porno se compose du nom de votre animal de compagnie et de celui de jeune fille de votre maman pouvant donner des résultats hasardeux-personne n'a envie de voir un film avec "Chipouille Michu"-l'on vous suggère de faire preuve d'un peu d'inventivité. Et si vous séchez sur votre pseudonyme, le Pornalizer vous file un coup de main (en tout bien tout honneur): pour vous donner une idée, l'équipe Topito est donc composée de Slappy Sexbomb, Benny Backdoor, Paulie Pecker, Henry Hardcore, Nicky Foxhole, Lula Lovelips et Fanny Fantasy. Ce qui fait rêver vous en conviendrez.
  7. Le porno offre un vaste choix d'activités
    Si vous refusez le porno mainstream et travailler pour une grosse compagnie capitaliste du style Marc Dorcel ou Vivid (sale gauchiste), vous pouvez pratiquer selon vos convictions. Punk, underground, lesbien (et pas lesbien pour exciter les hétéros, lesbien pour les lesbiennes), féministe, intello...le porno est aussi un moyen de contestation. Demandez à Ovidie ou Emilie Jouvet.
  8. Il y a une place pour tout le monde dans le porno
    Vous êtes grosse, rousse, trans', poilue, tatouée, butch, vieille, il vous manque des dents et vos seins ne sont pas refaits? Ne pensez pas pour autant que les portes du porno vont se fermer. Entre la profusion vertigineuse de "niches" (c'est-à-dire porno à thème qui va du scato aux bas-résilles en passant par les grands-mères et les contrôleurs fiscaux) et l'underground, ce qui était jadis un motif d'exclusion par la société devient un atout. Que vous pourrez écrire en gras sur votre CV.
  9. Vous serez payée pour vous faire du bien
    Si Canal+ stipule dans sa charte porno l'interdiction des sex-toys et de l'éjaculation féminine (les rabats-joie), tout le monde n'est pas aussi regardant. En dépit de l'aspect technique de la chose, vous pourrez quand même vous amuser un peu sur votre lieu de travail. C'est socialement moins bien vu que de retourner des steaks au McDo ou de crouler sous les dossiers dans un bureau mais c'est plus agréable. Le taux de suicide dans le porno est moins élevé qu'à France Télécom: ça fait réfléchir.
  10. Vous gagnerez le respect de vos fans
    Outre vos acrobaties qui imposent de facto le respect-voire la vénération, vous faites le bien autour de vous: vous êtes un peu un genre de Mère Thérésa en fait. Et comme vos -nombreux-spectateurs seront persuadés qu'il vous faut les 30 cm de Lexington Steele ou le coup de rein de Titof sinon rien, ils n'oseront même pas vous draguer. La vie est bien faite.

On vous voit quand dans "La boulangère a de belles miches 2?" (Et n'oubliez pas de vous protéger)

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :