Et ça y’est, c’est parti, la saison est ouverte : on va se taper de la raclette partout, tout le temps, en permanence, à la télé, à la radio, dans les soirées, dans les évocations de soirées passées, sur Internet et dans la bouche. Mais il faut arrêter, MERDE ! C’est dégueulasse, ce truc, c’est ignoble, ça pue et c’est pas bon. Pourquoi tout le monde est-il aussi enthousiaste avec cette horreur ? POURQUOI ?

1. Ca pue

Ca pue. Tu gâches le plaisir de ceux qui veulent manger autre chose, y compris dans les appartements adjacents, y compris trois semaines plus tard dans ton propre appartement qui a gardé l’odeur d’enfer sur terre de ta raclette. Ce truc est une sorte de bombe chimique à retardement qui devrait être interdite par la Convention de Genève.

2. C'est gras

Si le but est de devenir obèse pour pouvoir rouler sur soi-même en puant de la gueule, la raclette est idéale. C’est probablement le truc le plus gras de la vie, plus gras qu’un McDo, plus gras qu’un kébab et tout aussi déprimant.

Source photo : Giphy

3. C'est dégueulasse

Du fromage de merde sans goût mais qui pue l’enfer et de la charcuterie de basse qualité. C’est pas bon ce truc. A la limite, la convivialité, je veux bien entendre l’argument, mais niveau plaisir c’est ce qui se fait de plus nul.

4. C'est excluant pour les gens qui n'aiment pas ça

Et d’ailleurs, parlons-en de la convivialité. Super : un truc de mecs qui aiment ça. Quand tu n’aimes pas ça, tu n’es tout simplement plus invité à une seule soirée en hiver. Génial, convivial, bonheur, plaisir, partage. On devrait faire des raclettes à Noël, aussi, pour maximiser le nombre de gens qui font Noël tout seul.

5. Ca nique ta brosse à dents

Ca accroche tellement à tes dents, ça pue tellement, que c’est quasiment un rythme d’une brosse à dents par raclette, ensuite. Or, une brosse à dents, c’est fait de plastique, ça pollue et c’est à cause des mangeurs de raclette que la planète va mal.

6. Ca fait une vaisselle de l'enfer

Pour peu que tu ne fasses pas la vaisselle tout de suite, tu te retrouves avec un monceau de trucs qui collent sur tes assiettes pendant des mois, tes assiettes sont foutues alors que c’était le seul souvenir qui te restait de ta grand-mère, ce qui est dommage tout de même parce que tu l’aimais bien, ta grand-mère.

Source photo : Giphy

7. Ce sont des produits merdiques

Du fromage bas de gamme, de la charcuterie industrielle. Super ton engagement auprès des petits producteurs. C’est une belle manière de sauver l’agriculture de terroir en France. Bravo.

8. C'est jaune

Or, on le sait, tous les trucs jaunes sont nuls, comme les panaris, les mycoses, la peau de quelqu’un qui est super malade, le pipi et les flammes de l’enfer.

9. C'est semi-Suisse

Et la Suisse, c’est quand même un paradis fiscal alors si le but c’est de l’honorer pendant tout l’hiver en bouffant sa gastronomie, je me dis qu’on pourrait mettre d’autres pays à l’honneur.

Et oui, je sais que c’est plutôt Savoyard, ça va MONSIEUR JE SAIS TOUT.

10. C'est un repas de cons

La preuve, je n’y suis jamais invité : ce sont forcément des cons qui font ça pour ne pas m’y inviter. CQFD.

Source photo : Giphy

Raclette ça rime avec MORT.