Depuis quelques semaines, la mode c’est de répondre « OK Boomer » aux enfants nés du baby-boom pour mettre en lumière de manière pertinente un conflit générationnel et, surtout, les humilier publiquement sur les réseaux sociaux. On s’en prend aux boomers parce qu’ils nous reprochent des tas de choses, parmi lesquelles notre manque de motivation à « se battre dans la vie » ou simplement à travailler pour le grand capital alors qu’eux ont vécu une période de forte croissance économique sans se soucier de leur avenir. Bref, maintenant les millenials l’ont dure et prennent le pouvoir dans ce combat en critiquant ces êtres privilégiés, vieux, déconnectés de la réalité, qui ont contribué à détruire notre planète et notre système pendant plusieurs décennies. Mais nous on dit STOP. Prenons la main de ces boomers, arrêtons de les malmener. Défendons-les.

1. On les accuse de tous les maux pour se donner bonne conscience alors qu'on pollue aussi beaucoup

Un des points sur lesquels on est énervé envers les boomers, c’est la pollution. Ils ont cramé la planète et s’attendent à ce que les générations futures rattrapent le coup. Ou alors ils nient carrément le problème écologique. Donc nous on les accuse. Sauf que nous on pollue autant qu’eux, on prend des avions, on a des smartphones, on achète des produits suremballés etc. En tapant sur tous les boomers, on se trompe de cible. Les vraies raclures, ce sont celles qui ont le pouvoir de changer les choses, comme les grandes entreprises et les politiciens. Bon d’accord, c’est probablement des boomers aussi mais pas tous.

2. Ils n'ont pas grandi avec Internet, c'est normal qu'ils n'y comprennent rien

On se moque des boomers qui ne savent même pas utiliser Facebook, mais c’est facile pour nous, on n’avait pas encore fini notre croissance qu’on avait déjà les premiers réseaux sociaux. Certains sont même nés avec. Eux ils avaient entre 35 et 50 balais quand ils ont eu leur premier ordi, et encore 15 ans de plus quand ils ont découvert Facebook bien après leurs enfants. On peut pas leur reprocher de signer leurs commentaires « Cordialement, Jean-Paul » et d’envoyer des thunes en Western Union à des arnaqueurs de temps en temps.

3. Ils savaient pas qu'ils étaient en train de cramer la planète

Les premiers avertissements sérieux sur les dangers de la pollution sont arrivés dans les années 70, mais à l’époque personne n’y croyait, et on se gardait bien de communiquer là-dessus. Donc nos boomers ils n’ont pas vraiment su qu’ils nous condamnaient tous à mort avec leurs grosses bagnoles qui roulaient au diesel. On les pardonne.

4. Vous verrez vous quand vous ne comprendrez plus rien à la génération future

On est déjà perdu devant Tik Tok alors qu’est-ce que ça va être dans quelques années ? On aura l’impression que les générations futures vivent dans un autre monde que nous. Heureusement qu’avec le réchauffement climatique il n’y aura pas trop de générations futures.

5. Nous aussi nos gosses vont bien nous pourrir

Ils vont commencer par demander pourquoi on les a mis au monde alors qu’on savait que tout allait s’effondrer. Puis ils auront plein d’autres raisons de nous détester parce que nous aussi on deviendra des vieux cons trop sûrs de nos convictions. Et on ne voudra pas leur acheter un scooter volant à propulsion nucléaire quand ils auront 15 ans parce qu’on trouvera ça trop dangereux alors ils diront qu’on n’est « pas cool » et s’enfermeront dans leur chambre.

6. Ils sont quand même vachement stylés leurs 4x4 diesel

Ok, ça pollue, mais vous avez entendu le moteur ? C’est quand même le pied d’avoir une grosse bagnole capable de tracter un troupeau de 18 bœufs. Et puis on n’a qu’une vie hein…

7. Leur musique a influencé la nôtre

Ils ont vécu les plus belles heures du rock et les années 80 qui ont influencé toute la musique d’aujourd’hui. Alors quand on écoute des trucs bien aujourd’hui, c’est un peu grâce à eux. On devrait les remercier pour ça.

8. Ils nous ont quand même filé pas mal de thune

Entre les cadeaux de Noël, d’anniversaire, l’argent de poche, les loyers quand on a commencé à faire nos études et l’héritage qu’on aura, ça fait beaucoup d’argent qu’ils nous laissent dans une vie, les boomers. Rien que ça, ça mérite le respect (oui on aime le fric nous).

9. Peut-être qu'ils sont juste nihilistes et insatisfaits de leur condition

Ils pensent peut-être que notre vie n’a aucun sens et aucune raison d’être et qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent en attendant de mourir sans se soucier de l’avenir de leurs enfants. Les boomers sont peut-être juste des philosophes qui ont leurs propres convictions. Respectons-les.

10. Ils sont plus vieux donc ils vont bientôt mourir

Et même s’ils ont fait toutes les conneries du monde, on pourrait quand même leur témoigner un peu de respect avant qu’ils nous quittent. Au revoir les boomers. Bon voyage.

Mais bon ok il y a quelques tweets drôles sur les boomers.