On a peut être pris un peu de haut cette formation du Luxembourg : Et vas-y que je réintègre des mutins, et vas-y que j'appelle Matuidi, et vas-y que je mets des maillots rigolos et qui piquent les yeux... Ce match sert de prétexte à toutes les expérimentations et on en oublie presque qu'il y a 3 précieux points à prendre contre une équipe "redoutable" qui n'a pas l'intention de faire de cadeau. 10 raisons de revenir à la raison et de prendre au sérieux ce qui ressemble salement à un match-piège contre des stars montantes du football européen.

  1. Le Luxembourg n'a plus le droit à l'erreur : 1 point pris en 4 matchs, 6 matchs à jouer dont le premier face à la France, un concurrent pour la qualification (nécessairement, puisque les Bleus sont premiers...). Les Luxembourgeois ne savent pas jouer au foot, mais ils savent compter.
  2. Ribéry, en pleine rédemption, va tout de même avoir une "discussion" avec Gourcuff : une de plus ? Et ce ne sera vraisemblablement pas une sympathique entrevue devant deux tasses de thé fumantes et des gâteaux secs. Quand deux joueurs de la même équipe parlent comme des boxeurs à la pesée, ce n'est jamais bon signe. Ribery a changé, c'est certain.
  3. Evra n'a toujours pas trouvé le "traître" : le défenseur de Manchester United l'avait promis, il trouverait le traître et l'éliminerait. Quand il fait des gros yeux comme ça en conférence de presse, c'est clair qu'il ne plaisante pas. Alors aucune raison qu'il ne continue pas à chercher, même discrètement.
  4. Un maillot prémonitoire ? : la France jouera donc avec la fameuse marinière type Jean Paul Gauthier. On a vu plus moche. Mais il y a bien un message caché derrière tout ça, autre que simplement faire chier Guy Roux: nous sauver d'une éventuelle noyade.
  5. Une sélection de "fond de tiroir": expression empruntée au dieu Raymond D. Cabaye qui remplace Diaby, et puis Matuidi remplace Cabaye... 200 joueurs de Ligue 2 se tiennent prêts, dans un ou deux forfaits.
  6. Le re-retour de Thierry Roland : qui dit match sur M6, dit Thierry Roland au commentaire. Et s'il y reprenait goût et qu'on en reprenait nous pour quelques années, quelqu'un y a pensé à ça ? Le nouveau maillot ne vous suffit pas, vous voulez souffrir encore un peu plus ?
  7. Le Luxembourg est 117ème au classement FIFA, danger : et progresse au dernier pointage de 14 places. Les Luxembourgeois laissent sur place la Thailande, Saint-Kitts-et-Nevis et la Tanzanie et se rapprochent inexorablement du Pays de Galles et de L'Islande. Qui pourra arrêter ces jeunots de D2 allemande (pour les meilleurs), Hoarau ?
  8. Laurent Blanc connaît mal son groupe : il l'avoue lui-même, il ne connaît pas Evra. Laurent Blanc n'a donc pas la télé. D'ailleurs, il l'appelle Patrice et non pas "Pat" comme Domenech avec Vieira. Raymond avait lui compris que le secret de la réussite, c'était la camaraderie. Laurent Blanc court donc à sa perte.
  9. Nicolas Anelka est toujours suspendu : et ça, ça peut mettre en colère le syndicaliste qui sommeille en Patrice Evra. Pour peu qu'il y ait un peu de bus pour se rendre au stade Josy Barthel, un drame est toujours envisageable. Restons sur nos gardes, la colère gronde.
  10. Le sport français ne va pas fort: aujourd'hui, il y a autant de représentants français que luxembourgeois en Coupe d'Europe. Et on vient de se faire taper par l'Italie dans le tournoi des 6 nations, qui équivaut à peu près au Luxembourg en foot. Ca sent l'exploit luxembourgeois à plein nez je vous dis moi...

Et pour vous, d'autres raisons de voir dans cette rencontre un beau match-piège de derrière les fagots?

Footeu-se dans l'âme ? On a déniché les gadgets les plus cool :