18lsu9r4mg59bjpg
Source photo : Death by Beauty

Attention pour ceux qui n'auraient pas encore vu la série en entier : ALERTE AUX SPOILERS

Après sept années de bons et loyaux services, sept ans à dégommer du suceur de sang et à sauver le monde tous les trimestres, Buffy s'en est allée. Elle a glissé M. pointu (son célèbre pieu) dans son petit baluchon et elle est partie, laissant un vide immense dans la trilogie du samedi soir et le cœur des fans. Mais les accro(c)s (crocs/vampires, vous l'avez ?) des aventures du Scooby Gang n'ont jamais vraiment fait leur deuil. Petit retour sur les raisons qui font de la série de Joss Whedon la meilleure de tous les temps. En toute objectivité.

  1. Parce que c'est drôle
    Ok, on pleure pas mal devant Buffy mais dans comédie-dramatique, il y a aussi comédie. Et les dialogues en V.O sont particulièrement bien foutus. Entre Anya, l'ancien démon vengeur terrorisée par les lapins ou Spike, le vampire blond décoloré jamais avare de sarcasmes, la série ne se prend pas au sérieux et les scénaristes parviennent à distiller une bonne dose d'humour même dans les moments les plus graves.
  2. giphy (1)
    "Elle repasse ses jeans. Elle est diabolique !"
    Source photo : Giphy
  3. Parce qu'elle aborde des sujets extrêmement variés
    Le deuil, la peur de la sexualité, les difficultés financières, la dépression, l'addiction, Buffy offre plusieurs niveaux de lecture. Ainsi, il ne s'agit pas seulement d'une série fantastique, c'est aussi une métaphore des angoisses suscitées par la puberté et plus largement, des difficultés qui jalonnent l'existence. Des premières saisons dans lesquelles les personnages sont encore adolescents aux dernières qui donnent à voir de jeunes adultes en proie au doute, la série se présente comme un long apprentissage au sein duquel les démons, malédictions et autres monstres sont avant tout des symboles.
  4. Parce que c'est un véritable hymne à l'amitié
    Sans l'aide du Scooby-Gang, un groupe d'amis fidèles qui l'épaulent dans sa mission de Tueuse, Buffy n'aurait pas fait long feu. Alors que les anciennes Élues se battaient seules contre les forces démoniaques et atteignaient rarement l'âge de la majorité, elle peut compter sur une bande de joyeux drilles toujours prêts à l'aider à accomplir son devoir, quitte à mettre leurs propres vies en danger. Prend ça Friends !
  5. Parce que ce générique
  6. Parce que c'est l'une des premières séries à avoir mis en avant un couple homo
    Joss Whedon est ce qu'on pourrait appeler un progressiste et il le prouve à de nombreuses reprises dans Buffy contre les vampires, notamment lorsqu'il introduit dans la série un couple de femmes à une époque où les représentations positives de l'homosexualité se font rares à la télévision. La relation entre Willow et Tara est traitée de façon neutre, elle se focalise davantage sur leur amour plutôt que sur leur orientation, et ça c'est chouette.
  7. Parce que Buffy est l’héroïne la plus badass de ces 20 dernières années
    Malgré une vie amoureuse chaotique et un quotidien pas facile-facile, le personnage de Buffy parvient toujours à surmonter les obstacles qui se présentent sur son chemin. Elle a sauvé le monde de l'apocalypse un nombre incalculable de fois, a échappé à la mort à plusieurs reprises et n'a pas hésité à envoyer Angel, son âme sœur, tout droit dans une dimension infernale pour protéger l'humanité. C'est une héroïne tragique qui se débat sans cesse contre son destin, la solitude inhérente à son rôle de Tueuse et les incertitudes qui l'empêchent de mener à bien sa mission. Et Buffy, quand ça ne va pas fort, elle fout des high kicks à la déprime.
  8. Parce que certains épisodes sont de petits chefs-d’œuvres
    Joss Whedon, parvient à faire preuve d'originalité dans la réalisation tout en restant cohérent sur le plan de la narration. En effet, qu'il s'agisse de "Once more with feeling" (Que le spectacle commence), l'hommage aux comédies musicales hollywoodiennes dont les chansons ont été spécialement écrites/composées par le créateur de la série ou de "Hush" (Un Silence de mort) qui se démarque pas son absence presque totale de dialogues et a traumatisé une génération entière d'ados, certains épisodes de la série sont des petits bijoux d'écriture et d'inventivité.
  9. LBwkxCF
    Source photo : imgarcade.com
  10. Parce que rien n'est ni blanc/ni noir
    Dans Buffy, aucun des personnages n'est profondément bon ou mauvais. D'ailleurs, Spike, Faith ou encore Anya évoluent au cours des saisons et tentent tous d'obtenir leur rédemption. A l'inverse, les héros peuvent aussi se montrer ambivalents comme Angel et son alter-ego Angelus (un tantinet bipolaire le mec) ou la gentille Willow qui nous fait un léger nervous breakdown à la fin de la saison 6, adopte le total look gothique puis manque de détruire le monde. Trois fois rien.

  11. Parce que c'est une allégorie du pouvoir féminin
    L'idée de base de la série était de bousculer les codes habituels des films d'horreur. Du coup la blonde écervelée qui se balade seule dans une ruelle sombre la nuit devient l’héroïne surpuissante qui déglingue du vampire à tour de bras. Et puis l'épisode final se termine quand même sur l'éveil simultané de toutes les Tueuses potentielles à travers le monde. Niveau affirmation du girl power on peut difficilement faire mieux.
  12. Parce qu'on est pas seuls à le dire
    La série arrive seconde du classement des meilleures séries de tous les temps du magazine Empire (le mensuel cinématographique ayant le plus grand tirage en Angleterre). Entertainment Weekly la classe en 8ème position et elle apparaît aussi dans le palmarès du Time.
    Et puis il existe des Buffy Studies. Oui, des universitaires très sérieux s'intéressent aux dimensions philosophiques, sociologiques et féministes de Buffy. Il s'agirait même de la série TV ayant engendré le plus grand nombre d'études académiques à son sujet.
  13. buffy-pieu
    Source photo : Slate

Buffy, on ne t'oubliera jamais.

Source : L'Express, Slate, Wikipédia et beaucoup d'heures passées devant la série